Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

Pascal Théault : "Le SM Caen a une excellente image à l'extérieur"

samedi 16 mars 2019 à 9:36 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Pascal Théault est l'invité de la causerie de la mi-temps du match entre le SM Caen et St Etienne ce samedi. L'ancien joueur et ancien entraîneur du club de football normand est désormais le directeur du centre de formation de l'ASEC Mimosa d'Abidjan en Côte d'Ivoire.

Ancien joueur du SM Caen, Pascal Théault a entraîné toutes les classes d'âge du club de football normand. Il travaille désormais en Côte d'Ivoire.
Ancien joueur du SM Caen, Pascal Théault a entraîné toutes les classes d'âge du club de football normand. Il travaille désormais en Côte d'Ivoire. © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Présent quelques jours en France, Pascal Théault a donné le coup d'envoi du match SM Caen - PSG le 02 mars dernier. "C'est plus que du plaisir, c'est de la fierté et de l'émotion."

Cela faisait près de vingt ans qu'il a quitté le club et depuis il n'y était plus revenu officiellement

"J'ai passé trente-sept ans dans ce club, j'y suis né donc c'était une énorme déchirure pour moi et pour d'autres personnes donc c'est normal que le temps ai fait son oeuvre. Il faut digérer tout ça, que cela cicatrise."

A 62 ans, Pascal Théault est le directeur de l'académie du club de l'ASEC Mimosas, à Abidjan. 

"Quand je suis sorti du Stade Malherbe, il ne pouvait y avoir qu'un endroit le plus éloigné possible pour ne pas justement avoir l’œil dans le rétroviseur chaque jour.

Le destin fait souvent bien les choses. L'Afrique m'a demandé. L'Afrique m'a accueillit. Et en Afrique depuis presque 20 ans maintenant, j'y trouve complètement mon compte. 

Ma passion est intact et mon bonheur également avec les jeunes africains qui sont des morts de faim, qui sont des jeunes très respectueux et qui ont un très fort désir de réussir. Je dirai que là-bas en Afrique on m'attendait et on m'attend chaque jour. J'ai une importance certainement plus forte qu'ici et en Europe."

Sur la situation sportive difficile du SM Caen, Pascal Théault relativise les craintes liées à une relégation.

"Je trouve, avec le recul que j'ai depuis une vingtaine d'année, que le Stade Malherbe depuis des années se porte bien. Il a une excellente image à l'extérieur, dégage une image sportive, de fair-play avec un bon public et un stade rempli et une équipe qui essaye de faire le maximum.

De mon temps - je parle comme un ancien - on alternait plutôt entre la troisième et la deuxième division et quand on montait en deuxième, on redescendait etc... Je dirai quand même que depuis 15-20 ans, le club s'est quand même stabilisé dans les clubs professionnels et plutôt en Ligue 1 depuis quelques saisons.

Quand on est à l'intérieur, on peut être beaucoup plus critique. Je le conçois mais moi qui suis à l'extérieur je dis que Caen en première division, même s'il peut y avoir de temps en temps un accident et puis dans la foulée remonter en première division, c'est toujours super.

_Regardez autour de vous les grands clubs comme Sochaux, Lens, Auxerre et j'en passe. Ce sont des villes qui peuvent jalouser le Stade Malherbe de Caen._"

La Causerie de la mi-temps- Pascal Théault