Football

Ligue 1 - SM Caen - Ronny Rodelin : "Prendre des points assez vite pour nous soulager un peu serait idéal"

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) vendredi 2 décembre 2016 à 9:50

L'attaquant du SM Caen a marqué deux fois lors des deux derniers matchs
L'attaquant du SM Caen a marqué deux fois lors des deux derniers matchs © Radio France - Olivier Duc

Ronny Rodelin a marqué deux fois lors des deux dernières journées sur des passes de Julien Féret. L'attaquant du Stade Malherbe de Caen apprécie de pouvoir à nouveau peser pour ses équipiers et ne doute pas du potentiel de son équipe.

Prêté par Lille la saison passée, Ronny Rodelin avait marqué dix buts sous les couleurs du Stade Malherbe de Caen. L'attaquant réunionnais s'est depuis engagé pour trois ans avec le club normand. Il a inscrit trois buts et effectué deux passes décisives malgré une période de disette de onze journées.

Patrice Garande ne doute pas de la réaction de son groupe face à Dijon

"Nous aussi on n'en doute pas. Le faux pas à Lille nous coûte très cher. Nous sommes tous très conscients de cette situation. C'est vrai que de réagir demain (vendredi) , c'est la minimum des choses à faire. On a énormément de potentiel dans ce groupe. Il faut vraiment qu'on arrive à prendre conscience que, quand on se lâche sur le terrain et qu'on arrive à avoir une certaine complicité, on arrive à faire de très belles choses."

"Je pense que c'est le bon chemin à prendre pour gagner, montrer à mes coéquipiers qu'ils peuvent toujours compter sur moi même si j'ai eu une période où vraiment j'arrivais plus vraiment à faire trembler les filets."

"C'est peut-être plus un état d'esprit personnel. C'est peut-être une attitude à avoir envers le partenaire. Si on se donne à fond et qu'on voit que le coéquipier se donne à fond, pourquoi pas nous se donner à fond aussi. "

Se sent-il libéré par ses buts?

"Libéré, je l'ai toujours été. C'est vrai que marquer des buts cela permet aussi de prendre un peu plus de confiance. Après, marquer c'est bien mais ce qui serait encore mieux serait de gagner des matchs. Je pense que c'est le bon chemin à prendre pour gagner, montrer à mes coéquipiers qu'ils peuvent toujours compter sur moi même si j'ai eu une période où vraiment je n'arrivais plus vraiment à faire trembler les filets.

Je suis un compétiteur, je travaille même si j'ai des périodes où ça marche un peu moins bien, j'essaye de ne pas lâcher et de continuer à travailler jusqu'au jour où ça revient. C'est vrai que ça fait deux matchs où j'ai un peu de réussite et j'espère que ça va continuer."

"Il n'y a personne d'autres qui pourra le faire, car c'est nous joueurs et le staff qui sommes en compétition le samedi ou le dimanche. Il n'y a que nous qui pouvons sortir de cette situation et avoir des résultats."

Faut-il attendre une réaction d'orgueil des joueurs?

D'orgueil je ne sais pas, mais plus d'envie on va dire. Je suis quelqu'un qui, même si cela va mal, ne va pas se laisser abattre. Il faut que nous soyons plus acteur et qu'on arrive à imposer les choses et ne pas subir les choses comme on arrive à le faire à certains moments. Ces choses-là ne tiennent qu'à nous. Il n'y a personne d'autres qui pourra le faire, car c'est nous joueurs et le staff qui sommes en compétition le samedi ou le dimanche. Il n'y a que nous qui pouvons sortir de cette situation et avoir des résultats.

"c'est vrai qu'on arrive quand même à la moitié du championnat et de perdre certains matchs et certains points qui pourraient nous être plus favorable"

La situation au classement

Urgent, je ne sais pas si c'est le mot mais c'est vrai qu'on arrive quand même à la moitié du championnat et de perdre certains matchs et certains points qui pourraient nous être plus favorable, c'est frustrant. Maintenant, il faut être conscient de la situation. Même si ce n'est pas une situation d'extrême urgence, il faut quand même avoir ce problème dans ce coin de la tête et se dire qu'il faut quand même y penser et si on peut arriver à prendre des points assez vite pour nous soulager un peu ça serait idéal.

Partager sur :