Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Caen et Rennes au même stade avant de s'affronter

samedi 3 novembre 2018 à 14:35 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le SM Caen reçoit le Stade Rennais ce samedi soir à 20h lors de la 12e journée de Ligue 1. Les deux équipes sont au coude à coude dans la deuxième partie du classement et cherchent à en finir avec une série d'insuccès.

Face à Rennes, Alex Djiku (ici contre Amiens) et les caennais veulent poursuivre leur série d'invincibilité à domicile
Face à Rennes, Alex Djiku (ici contre Amiens) et les caennais veulent poursuivre leur série d'invincibilité à domicile © Maxppp - Fred Haslin

Caen, France

Le Stade Malherbe de Caen et le Stade Rennais s'affrontent ce samedi soir lors de la 12e journée de Ligue 1. Un point sépare les deux équipes qui ont en commun d'être dans le dur. Elles n'ont gagné qu'un match lors des sept dernières journées.

Le Stade Rennais n'est pas à sa place au 14e rang

C'est l'avis de Fabien Mercadal. "Sur le papier, ils n'ont rien à faire là, explique le coach caennais. Ils se sont mis en difficulté au classement. C'est une équipe complète, capable de jouer un football de possession. Elle occupe très bien les couloirs notamment. Elle a aussi les capacités à jouer en contre parce qu'ils ont un joueur de profondeur. Elle a des garçons capable de faire la différence en un contre un comme Ben Arfa notamment, des garçons à la passe comme Grenier et la capacité à jouer les coups de pied arrêtés.

Ça fait plutôt une équipe complète. Après, tout ça fait parfois que ça se déséquilibre défensivement et ils peuvent être sujet à quelques banderilles adverses qui peuvent les faire douter."

Garder inviolé le Stade d'Ornano

Le SM Caen fait partie des quatre formations encore invaincues à la maison (Paris, Lille et St Etienne) même s'il a abandonné de nombreux points à d'Ornano (Quatre nuls en cinq journées soit sept points pris sur quinze mis en jeu). 

En fait, Rennes présente le même bilan comptable que les Normands devant leur public mais avec deux défaites. Quand on vous dit que le nul ne paie pas.....

Le match des extrêmes au classement du Fair-Play

En ce début de saison, le Stade Rennais est l'élève modèle de la Ligue 1 en terme de cartons (12 jaunes et 1 seul rouge) quand le Stade Malherbe est scotché au 20 et dernier rang (21 jaunes et 3 rouges), plombé par ses deux rouges pris contre Lyon.

Enzo Crivelli adroit face à Rennes

L'attaquant du SM Caen a déjà marqué quatre buts dans sa carrière contre le Stade Rennais et sous trois maillots différents : avec le SM Caen la saison passée à domicile (2-2), avec les Girondins de Bordeaux à Rennes il y a trois ans (2-2) et deux fois avec le Sporting Bastia aussi bien à l'aller en Bretagne (2-1) qu'au retour en Corse (1-0).

Mieux, l'attaquant caennais n'a jamais perdu en cinq rencontres de championnat contre les Rennais.

..Mais une attaque caennaise aphone

Le SM Caen n'a plus marqué en championnat depuis la 8e journée et le pénalty de Casimir Ninga face à Amiens (1-0). D'où cette 16e place au classement des meilleures attaques de Ligue 1 avec dix buts soit trois de moins que son adversaire rennais (9e).

Le but en Coupe de la Ligue de Saïf-Eddine Khaoui ce mercredi à Rennes (1-3) et les nombreuses occasions obtenues permettent à Fabien Mercadal de garder un regard positif sur son attaque. Le coach Caennais rappelle également que le calibre des défenses adverses rencontrées précédemment n'est pas pour rien sur ces statistiques décevantes (Marseille, Guingamp et Lille qui, en cumulé, ont pris quatre buts sur les neuf derniers matchs).

Le Groupe Caennais

Fabien Mercadal a retenu 19 joueurs dont pour la première fois le jeune Evens Joseph. Le milieu de terrain Yacine Bammou est forfait comme le défenseurs Emmanuel Imorou et le milieu défensif Ismaël Diomandé.

Les 19 caennais : Brice Samba (g) et Erwin Zelazny (g) - Frédéric Guilbert, Adama Mbenge, Jonathan Gradit, Paul Baysse, Yoël Armougom et Alexander Djiku - Fayçal Fajr, Stef Peeters, Prince Oniangué Jessy Deminguet, Baïssama Sankoh et Saïf-Eddine Khaoui - Evens Joseph, Casimir Ninga, Claudio Beauvue, Enzo Crivelli et Malik Tchokounté.