Football

Ligue 1 - SM Caen : Un match à 7 pts à Nancy

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin vendredi 28 octobre 2016 à 14:56

Patrice Garande " Je veux qu'on sorte du terrain en se disant qu'on a fait le maximum."
Patrice Garande " Je veux qu'on sorte du terrain en se disant qu'on a fait le maximum." © Maxppp - PQR

Le stade Malherbe de Caen, 18e et en position de barragiste se rend chez le 19e, Nancy, lors de la 11e journée de Ligue 1. Une victoire des Malherbistes repousserait les Lorrains à 7 pts. Mercredi soir, ce sont les Nancéens qui ont frappé les premiers en battant les Caennais en Coupe (4-2).

Pour la 2e fois en 4 jours, le Stade Malherbe de Caen se déplacent à Nancy. Après avoir échoué à se qualifier en Coupe de la Ligue avec une équipe bis (10 changements), les joueurs de Patrice Garande tenteront d'enfoncer un adversaire direct. En cas de victoire, le Stade Malherbe de Caen repousserait les Lorrains à 7 pts.

"Contrairement à ce que quelqu'un a dit, les footballeurs ne sont pas des gens cons. Mes joueurs savent très bien l'importance du match."

"Contrairement à ce que quelqu'un a dit, les footballeurs ne sont pas des gens cons, pointe le coach du stade Malherbe de Caen. Mes joueurs savent très bien l'importance du match. Avec une victoire on peut gagner cinq places.

Aujourd'hui, le classement, ce n'est pas ça le plus important. Le plus important c'est de prendre moins de buts (23 en 11 matchs) et de retrouver notre football avec nos valeurs, nos vertus et nos qualités pour pouvoir après faire le championnat qu'on doit faire."

Adapter la technique à la pelouse synthétique

Victime de grossières erreurs défensives en Coupe de la Ligue (4-2), le stade Malherbe de Caen devra retenir les enseignements de ce match de Coupe et notamment de l'adaptation au terrain. Nancy joue sur l'une des deux dernières pelouses synthétiques chez les pros.

"L' un des enseignements est que déjà, si on n'est pas présent dans les duels et sur le ballon, si on le laisse rebondir, on est tout de suite en difficulté, note Patrice Garande. Il faut avoir une technique de sécurité, c'est à dire que tous les extérieurs, les semelles, les trucs comme ça il faut les oublier sur un terrain comme ça. Dès que le ballon touche le sol, ça fuse. Bon maintenant, après, le terrain est le même pour les deux équipes. Toutes les équipes qui vont là-bas on se problème là."

"Nancy n'est pas une équipe à la rue"

"C'est une équipe qui depuis quelques temps me semble mieux, indiquait avant cette double confrontation Patrice Garande. Alors après, cela ne se matérialise pas en terme de points. C'est une équipe qui était préparée à souffrir et ils ont un entraîneur qui est un compétiteur, qui ne va pas les lâcher. Sur le plan psychologique, ils ne sont pas largués. C'est une équipe qui se crée des occasions. Ce n'est pas une équipe à la rue."

Opéri rejoint l'infirmerie du SM Caen

Christopher Opéri qui souffre du genou est indisponible une semaine. Le milieu de terrain et capitaine Julien Féret (adducteur) ne reviendra pas avant le déplacement à Marseille. Le défenseur Syam Ben Youssef reprend ce week-end avec la réserve. le latéral Emmanuel Imorou reprendra l'entraînement lundi prochain. Le milieu offensif Yann Karamoh sera disponible pour le prochain match face à Nice. L'attaquant Jeff Louis ne devrait pas revenir avant la trêve.

Le Groupe Caennais

Deux changements à retenir sur le groupe battu en Coupe de la Ligue. Christopher Opéri touché au genou et Jordan Nkololo sortent des 18 et cèdent leur place à Ivan Santini et Nicolas Seube qui avaient été préservés.

Les 18 : Rémy Vercoutre (g), Paul Reulet (g) - Romain Genevois, Alaeddine Yahia, Damien Da Silva, Frédéric Guilbert- Jordan Adéoti, Ismaël Diomandé, Jean Victor Makengo, Steed Malbranque, Jonathan Delaplace, Nicolas Seube, Vincent Bessat - Jordan Leborgne, Ronny Rodelin, Pape Sané, Hervé Bazile, Ivan Santini.

Partager sur :