Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - Stade Brestois : comment jouer le PSG pour se sauver ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Déjà battus deux fois 3-0 cette saison par le PSG, le Stade Brestois doit ne pas perdre ce dimanche face aux Parisiens pour se maintenir en Ligue 1. Comment les Brestois doivent-ils s'y prendre pour contenir Mbappé, Neymar et consorts ?

Au match aller, le Stade Brestois et Brendan Chardonnet ont tenu tête 80 minutes au PSG de Mbappé avant de craquer
Au match aller, le Stade Brestois et Brendan Chardonnet ont tenu tête 80 minutes au PSG de Mbappé avant de craquer © AFP - Alain Jocard

Alors que l'avenir du Stade Brestois est en jeu ce dimanche soir pour la 38e et dernière journée de Ligue 1 face au PSG, les Ty Zefs ont besoin au minimum d'un match nul pour ne dépendre de personne. En cas de défaite, cela sera fonction du résultat de Lorient à Strasbourg et de Nantes contre Montpellier.

Comment jouer le PSG ?

Comment les Brestois doivent-ils faire face à Mbappé, Neymar et consorts ? Qui mettre sur le terrain ? Quelle stratégie adopter ? Toutes ces questions sont bien évidemment au coeur de la réflexion d'Olivier Dall'Oglio et son staff alors que le SB29 a déjà essuyé deux lourds revers face au PSG. Deux défaites 3-0.

Déjà deux revers 3-0 cette saison

La première remonte au 10 janvier au Parc des Princes pour la 19e journée. Après avoir rivalisé pendant 80 minutes, les Ty Zefs explosent dans les dix dernières faute d'avoir su être réalistes offensivement, et malgré les parades de Larsonneur. Ce soir là, Brest évolue en 4-4-2 mais sans Steve Mounié, laissé sur le banc, pour un duo Cardona - Faivre devant. "Sur ce match, on savait qu'on aurait essentiellement des espaces à exploiter. Steve est bon dans la surface, sur coup de pied arrêté, dos au but. J'avais fait le choix de mettre de la vitesse devant" justifiait alors Olivier Dall'Oglio.

Le second revers date du 6 mars à Le Blé, en 16e de finale de Coupe de France. Dans un 4-3-3 avec plusieurs éléments (Cibois, Baal, Fadiga, Philippoteaux, Le Douaron) en manque de temps de jeu, le SB29 se fait punir sur deux pertes de balle avant de craquer une troisième fois, et après être tombé sur un Rico en feu dans la cage parisienne.

Je ne suis pas sûr que de laisser beaucoup d'espace dans notre dos ce soit très avantageux

"Chaque match est différent et les compositions seront différentes" lance l'entraîneur brestois, "on pourra de notre côté agir sur ce qu'on maîtrise : notre organisation, notre discipline et notre courage" poursuit-il, évoquant notamment une attitude collective nettement plus convaincante lors du nul à Montpellier, et une ferme volonté de ne pas prendre de but, alors que la stérilité offensive a coûté le succès aux Brestois.

Face au PSG, "est-ce qu'on est en capacité de jouer très haut et d'aller les chercher ? Je ne suis pas sûr que de laisser beaucoup d'espace dans notre dos ce soit très avantageux" esquisse ODO, en référence évidemment à la vitesse des flèches parisiennes. Le XI Brestois devra en tout cas faire preuve d'une extrême rigueur et d'une efficacité diabolique pour espérer déstabiliser les Parisiens. "On sait qu'on joue l'une des meilleures équipes d'Europe. Si le PSG est largement au-dessus, c'est à eux de le montrer".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess