Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - Stade Brestois : un effectif étoffé pour tenir la cadence, avant d'aller à Lens

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le Stade Brestois enchaîne un quatrième match en dix jours, ce mercredi à Lens, pour la 17e journée de Ligue 1. Pour tenir le rythme et obtenir des résultats, le club peut compter sur un effectif assez large, tout en restant compétitif, et globalement épargné par les blessures en ce moment.

Haris Belkebla, de retour de suspension, et Romain Philippoteaux, buteur, lors du match Stade Brestois - Montpellier
Haris Belkebla, de retour de suspension, et Romain Philippoteaux, buteur, lors du match Stade Brestois - Montpellier © AFP - Jean-François Monier

C'est le dernier effort à accomplir avant Noël pour les footballeurs brestois. Ils jouent à Lens à 19 heures ce mercredi pour la 17e journée de Ligue 1, la dernière avant la trêve hivernale. Après avoir battu Reims et tenu tête à deux équipes du haut de tableau avec deux matchs nuls (2-2) à Lyon puis contre Montpellier, les Ty Zefs affrontent une équipe paraissant plus à leur portée et qui ne compte qu'un point de plus au classement.

Un effectif quasi au complet et collectivement efficace

Alors qu'il s'agit du quatrième et dernier match à jouer en l'espace de dix jours, le Stade Brestois peut s'appuyer sur la profondeur de son effectif. Un effectif quasiment au complet, excepté Lasne (deuxième match de suspension) et Le Douaron (en délicatesse avec un pied), alors que Bain (ligaments croisés) poursuit sa réhabilitation après sa blessure longue durée.

On sent que le groupe est vraiment concerné

Le groupe brestois tient la cadence et les résultats malgré l'enchaînement des matchs. "Le côté mental entre en jeu quand on arrive à avoir des résultats, et on sent que le groupe est vraiment concerné." Ce qui fait d'Olivier Dall'Oglio un entraîneur plutôt content de la tournure des choses. Il faut dire que son collectif a aussi mangé son pain noir il y a quelques semaines avec un milieu de terrain d'abord, puis une défense ensuite, sur un fil à cause des blessures et/ou des suspensions.

Une émulation... mais aussi des frustrations

C'est maintenant du passé pour un collectif désormais rodé au système et aux attentes de jeu. Ce même collectif a haussé son niveau général et, malgré les changements opérés notamment à Lyon, prouve qu'il y a plus que onze titulaires. Et, au contraire, un groupe efficace collectivement. Christophe Hérelle, Hianga'a Mbock et Romain Philippoteaux montrent en ce moment qu'il faut compter sur eux, alors que Gaëtan Charbonnier, entré en jeu contre Reims, avait su être déterminant dans l'action amenant le but de la victoire.

Une vie de groupe qu'il faut surveiller

Une émulation à entretenir... mais aussi des frustrations à gérer. "Avec le staff, et c'est pour ça qu'il y a du monde, on le fait au quotidien", reprend Olivier Dall'Oglio. "Il faut _discuter et expliquer_, c'est de la communication. Des joueurs voudraient jouer plus, c'est logique. En même temps, ils voient que si leurs concurrents direct fonctionnent bien, hé bien ils sont, entre guillemets, en attente. Mais ils savent qu'on va avoir besoin d'eux et qu'ils sont importants", citant l'exemple d'Irvin Cardona, revenu en grâce début début novembre après plusieurs matchs sur le banc. "Obligatoirement, au quotidien, il y a une vie de groupe qu'il faut surveiller", conclut l'entraîneur d'une équipe dont les résultats, en ce moment, plaident en faveur d'un tel management.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess