Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - Stade Brestois : une défense encore trop perméable avant d'aller à Reims

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Troisième pire défense de Ligue 1, deuxième défense la plus perméable à l'extérieur, le Stade Brestois doit se monter plus solide en la matière pour espérer ramener davantage de points en déplacement. A commencer à Reims ce dimanche pour la 21e journée de Ligue 1.

Comme ici face à Rennes, la défense du Stade Brestois est régulièrement mise à mal en Ligue 1
Comme ici face à Rennes, la défense du Stade Brestois est régulièrement mise à mal en Ligue 1 © Maxppp - Nicolas Creach

Le Stade Brestois prend trop de buts et doit mieux faire à l'extérieur. C'est avec ces deux lignes directrices en tête que les Ty Zefs se déplacent à Reims, ce dimanche, pour la 21e journée de Ligue 1. Douzièmes avec cinq points d'avance sur leur adversaire, les Brestois ont encore de la marge dans la course au maintien.

Troisième pire équipe en déplacement

Mais s'ils veulent se mêler durablement à la bataille du milieu de tableau, il faut impérativement être plus performants en déplacement. Avec seulement sept points ramenés de l'extérieur, les Ty Zefs sont la troisième pire équipe en la matière. Alors qu'une série de quatre rencontres (Reims, Metz, Strasbourg, Bordeaux) face à des concurrents directs de milieu de tableau (dont deux déplacements à Reims et Strasbourg) s'annoncent, les Pirates devront capitaliser à l'extérieur.

Troisième pire défense de Ligue 1, deuxième pire à l'extérieur

Brest devra aussi mieux défendre. Car, avant le début de cette 21e journée, la formation finistérienne est aussi la troisième pire équipe en terme de buts encaissés. 36 au total depuis le début de la saison. Ce mal récurrent coûte des buts et des points au Stade Brestois. Seuls Nîmes (41), barragiste, et Lorient (38), dernier, en ont pris plus. Si on ne prend en compte que les matchs à l'extérieur, il n'y a que Lorient (21) qui fait pire que Brest (20).

Naïf et un peu vert

La mi-saison passée, les chiffres se consolident progressivement et veulent désormais dire des choses. Si les Ty Zefs, en début de saison, ont souvent craqué sur coups de pied arrêtés, une réelle amélioration est constatée en la matière. Mais la défense reste en revanche perméable dans le jeu courant.

L'exemple du premier but pris contre Rennes

Cela tient bien sûr à la philosophie de jeu prônée par Olivier Dall'Oglio et son staff, avec une volonté assumée, et même revendiquée, de déployer un foot audacieux. Mais cette perméabilité tient aussi au fait que le Stade Brestois est "naïf et un peu vert" sur certaines situations de l'aveu de l'entraîneur qui prend l'exemple du but égalisateur concédé face à Rennes, trois minutes après l'ouverture du score brestoise. "A l'arrivée de l'action, on se retrouve à cinq contre deux dans la surface de réparation" rembobine ODO, "mais on est _mal placé, complètement décalé, on n'est pas sur les marquages_, etc." détaille-t-il. Cela relève de "problèmes de concentration liés parfois à des problèmes de placement" avec des buts concédés à la clé.

Un problème collectif

Sur ce but ,"Romain Perraud sort trop rapidement. Brendan Chardonnet ne suit pas spécialement. Et puis on finit par Ronaël Pierre-Gabriel qui n'est pas au marquage non plus". Un "problème collectif" dit Olivier Dall'Oglio. Il refuse de mettre cette porosité sur le compte de changements réguliers en défense centrale, avec cinq charnières différentes lors des cinq derniers matchs. Et du turnover principalement entre Duverne et Hérelle, axe gauche, pour épauler Chardonnet axe droit. "Des fois c'est volontaire car il y a des états de forme. Il y a des choses la semaine que vous ne voyez pas. Et puis il y a des blessures aussi" se défend ODO, "ce n'est pas moi qui m'amuse à changer les choses comme ça. Nous, ce qu'on cherche, c'est mettre des choses en place le plus régulièrement possible". Cette saison, Brest n'a pas pris de but seulement lors de quatre de ses vingt matchs joués.

Battocchio, malade, est absent

Pour le déplacement en Champagne, Olivier Dall'Oglio doit se passer de Cristian Battocchio. Malade, le milieu de terrain est forfait.

Le groupe brestois pour aller à Reims
Le groupe brestois pour aller à Reims - Stade Brestois
Choix de la station

À venir dansDanssecondess