Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 - Strasbourg bat Reims : "On n'a pas trop manqué d'essence"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Pour son cinquième match en deux semaines, le Racing a su faire la différence en seconde mi-temps face à Reims (3-0) au stade de la Meinau. L'entraîneur Thierry Laurey redoutait une baisse physique, qui n'a pas eu lieu. Les Strasbourgeois grimpent à une excellente sixième place de Ligue 1.

Alexander Djiku et ses coéquipiers fêtent son ouverture du score face à Reims
Alexander Djiku et ses coéquipiers fêtent son ouverture du score face à Reims © AFP - Frédérick Florin

Le grand bond en avant au classement du Racing a enfin eu lieu. Après avoir raté l'occasion en s'inclinant à Metz puis face à Lille, les Strasbourgeois ont retrouvé les ressources nécessaires pour percer le coffre-fort rémois en seconde période (succès 3 à 0 grâce à des buts de Djiku, Waris et Lala sur penalty). Du coup, ils occupent ce soir la sixième place de Ligue 1, leur meilleur classement de la saison.

Une ouverture du score primordiale

"On était quand même à notre cinquième match en l'espace de deux semaines, analyse l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey. Donc, forcément tu peux manquer un peu d'essence et je trouve qu'on n'en a pas manqué, donc c'est une bonne chose pour nous. Sur ce type de match, l'ouverture du score est toujours primordiale, ça nous a facilité les choses. Aujourd'hui, on a trouvé un bon mix entre la partie défensive et la partie offensive. Je suis content d'avoir 36 points après 24 journées, pour une équipe comme la nôtre, qui a démarré vraiment dans le dur, c'est bien. Je n'oublie pas qu'à la dixième journée, on était derniers après le match à Marseille. On sait d'où on vient et on n'a pas envie d'y repartir".  

Djiku décisif

Alexander Djiku a débloqué la situation en inscrivant de la tête sur corner son premier but en championnat avec le Racing (49ème minute) : "C'est une grande joie, surtout à domicile de débloquer la situation, car on était à zéro zéro. J'avais dit à la mi-temps que je pensais que ça allait se jouer sur coup de pied arrêté, c'est chose faite. Ils se sont livrés en fin de match et on a été réalistes ce soir. C'est une bonne opération au classement, on se rapproche de l'objectif du maintien, et pourquoi pas jouer quelque chose d'autre à la fin."

Le Racing a une semaine pour préparer son déplacement à Lyon dimanche prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu