Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 : Strasbourg espère "retrouver un peu plus de confiance" à Montpellier

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

En mal de points après huit défaites en dix rencontres de championnat, le Racing Club de Strasbourg est dans l’obligation de faire un résultat ce dimanche à Montpellier. Coup d'envoi à 15h.

Alexander Djiku aux prises avec deux joueurs de Montpellier (février 2020).
Alexander Djiku aux prises avec deux joueurs de Montpellier (février 2020). © AFP - Pascal Guyot

De Montpellier à Montpellier. Quatre mois après avoir vu son effectif décimé par le Covid, en plein milieu de la préparation estivale après une rencontre… face aux Héraultais, Thierry Laurey va retrouver son banc après avoir lui-même été positif à la maladie. Une "expérience" sur laquelle il n’épilogue pas, mais dont il fera allusion à plusieurs reprises : "En début de saison, nous n’étions pas prêts. Et après avoir vécu ce qu’on a vécu, je peux comprendre pourquoi nous n’étions pas prêts".

C’est donc affaibli, mais avec quelques certitudes, que l’entraîneur strasbourgeois se rendra au stade de la Mosson pour affronter Montpellier, ce dimanche à 15 h. Devant sa télévision, Thierry Laurey a décortiqué les deux dernières rencontres qu’il n’a pu coacher – à Reims et face à Marseille, où il a été remplacé par son adjoint Jean-Marc Kuentz… lui aussi testé positif au Covid ce vendredi -. 

Un déficit de "réussite"

Son constat, le tacticien l’a martelé à plusieurs reprises : "Face à Marseille, sur la deuxième période, je trouve qu’on n’est vraiment pas chanceux. On ne peut pas toujours compter sur la chance, mais de temps en temps, on aimerait qu’elle tourne de notre côté quand même". Un déficit "de réussite" qui frappe ses hommes selon lui. 

A Montpellier, "une équipe qui, à tout moment, sur une ou deux actions, peut te faire mal", le coach strasbourgeois compte "prendre des points et faire le maximum pour ramener quelque chose". Lamine Koné, le défenseur central du Racing, s’attend lui aussi "à un match difficile". Mais pour le roc ivoirien, le Racing n’a "pas le choix" : "On doit enchaîner des victoires et entamer une série". Revenir de l’Hérault avec les trois points permettrait effectivement à Thierry Laurey et ses hommes "de retrouver un peu plus de confiance". Après ce début de saison galère, le Racing, 19e et relégable, en aurait bien besoin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess