Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

Sur fond de tensions internes, le FC Metz sort de la zone rouge avant la trêve internationale

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le FC Metz passera les fêtes au chaud après son match nul heureux sur la pelouse de Dijon (2-2). Malgré une deuxième mi-temps plus que moyenne, les Grenats ont réussi à égaliser dans les derniers instants. Mais une altercation en fin de match entre deux coéquipiers vient ternir le résultat.

La joie d'Habib Maïga avec ses supporters après le but égalisateur, en toute fin de match
La joie d'Habib Maïga avec ses supporters après le but égalisateur, en toute fin de match © Maxppp - Nicolas Goisque

Metz, France

Que retenir de ce Dijon-Metz ? Côté pile, les Grenats ont réalisé une très belle première mi-temps, malgré le score à l'avantage des Bourguignons à la pause (2-1). Ils ont aussi réussi à égaliser alors qu'il n'y avait plus grand chose à espérer. C'est à revivre sur notre site. 

Tensions entre Centonze et N'Doram 

Mais côté face, on peut leur opposer cette prestation délicate lors des 45 dernières minutes, pauvres en occasions, pas aidés il est vrai par l'exclusion de Sunzu (53'). Et surtout cette altercation entre deux Messins : Fabien Centonze et Kévin N'Doram

Les quatre buts de la rencontre, avec les commentaires de Thomas Jeangeorge

Une dispute qui a éclaté dès le coup de sifflet final sur la pelouse dijonnaise, avant de se poursuivre jusque dans les vestiaires messins. Le gardien Alexandre Oukidja a même du s'interposer entre les deux coéquipiers pour éviter qu'ils n'en viennent aux mains. On ne connait pas encore la raison pour laquelle les deux joueurs en sont arrivés là. 

La réaction de quelques supporters messins à l'altercation entre Centonze et N'Doram :

Huitième match nul de la saison

Alors de toutes ces péripéties, Vincent Hognon préfère mettre en avant la capacité de son équipe à revenir au score. "Ce match nul symbolise le fait que le FC Metz ne veut pas renoncer", argumente l'ancien défenseur central.

Pourtant, on a longtemps cru que le club à la croix de Lorraine se dirigeait vers sa neuvième défaite de la saison, tant les joueurs grenats étaient amorphes durant la deuxième mi-temps. Aucune occasion à se mettre sous la dent jusqu'à la 91ème minute. Mais la seule opportunité messine de la deuxième mi-temps fut la bonne. 

Sur un bon travail de Thierry Ambrose, tout juste entré en jeu, Habib Diallo contrôle parfaitement le ballon dos au but dans l'axe et le donne à Habib Maïga, qui crucifie Alfred Gomis d'une superbe frappe du droit en pleine lucarne. 

Le duel Baldé-Sunzu tourne en faveur du Dijonnais

Un but qui vient tout de même récompenser l'abnégation messine. Les Grenats  n'ont pas renoncé et  méritaient mieux que ces deux buts encaissés en première mi-temps. L'ouverture du score logique d'Habib Diallo, qui a profité d'une glissade d'Ecuelé Manga avant de remporter son duel avec Gomis, a été vite éteinte par la superbe volée d'Amalfitano en dehors de la surface. Avant que Mama Baldé ne vienne prendre de vitesse Sunzu puis battre un Oukidja pas très inspiré. 

On retrouve ensuite Baldé et Sunzu en deuxième mi-temps pour un autre fait de jeu important. Le défenseur central déséquilibre l'attaquant dijonnais qui partait seul au but, et récolte un carton rouge direct logique. La réaction attentiste des joueurs de Stéphane Jobard leur a sûrement coûté la victoire.

Vincent Hognon veut se renforcer lors du mercato d'hiver

Bilan des courses : le FC Metz prend un point chez un concurrent direct au maintien pendant que ses autres adversaires ont perdu (défaite de Nîmes à Marseille, de Toulouse à Nice et d'Amiens à Paris) et sort de la zone rouge. Les Grenats cèdent leur 18ème place aux Picards à la différence de buts. Avec 17 points, le club à la Croix de Lorraine possède cinq longueurs d'avances sur Nîmes et Toulouse, et un de retard sur Dijon, 16ème.  

Interrogé en conférence de presse sur le mercato hivernal, Vincent Hognon a expliqué qu'il souhaitait "une recure par ligne" : un défenseur, un milieu de terrain et un attaquant. 

A noter également l'exclusion à dix minutes de la fin de l'adjoint de Vincent Hognon, Jean-Marie de Zerbi pour contestation, mais aussi la première apparition de Lenny Lacroix sur le banc messin. Le jeune défenseur de 16 ans qui vient de signer son premier contrat professionnel n'est en revanche pas entré en jeu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu