Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : sur le papier, le meilleur mercato de l'histoire de l'AS Saint-Étienne ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est fini depuis minuit : le mercato estival est clos. Les équipes de Ligue 1 ont pu procéder à d'ultimes ajustements. Coté stéphanois, l'essentiel a été réalisé en amont et c'est un mercato particulièrement réussi.

Denis Bouanga etMiguel Trauco, deux des recrues estivales de l'ASSE.
Denis Bouanga etMiguel Trauco, deux des recrues estivales de l'ASSE. © Maxppp - Philippe Vacher

Il n'y a pas de mercato parfait. Certains Verts auraient mérité de trouver du temps de jeu ailleurs plutôt que de faire la figuration au moins jusqu'au mercato d'hiver mais, sur le papier, c'est sans doute l'un des meilleurs mercato estival de l'histoire du club. 

  • Tous les postes sont doublés : les Verts ont conservé leurs cadres et ont misé sur l'avenir avec des joueurs qui potentiellement prendront de la valeur dans les mois qui viennent comme Bouanga, Palencia ou encore Zaydou Youssouf. Ils ont aussi réussi à se faire prêter Saliba, vendu 30 millions d'euros à Arsenal. Des joueurs d'expérience comme Trauco, Kolodziejczak ou Boudebouz sont venus stabiliser le groupe dans l'optique d'une saison longue, quand l'ancien international Cabaye apporte une petite touche de lustre au groupe stéphanois. 
  • Le mercato a été anticipé : l'essentiel des recrues est arrivé avant le début du championnat. Cela offre la possibilité d'une acclimatation plus efficace et d'une préparation physique complète.  
  • Financièrement l'ASSE a eu tout bon. On n'a jamais les chiffres exactes au centime près, mais il paraît juste de dire que les Verts auront dépensé 13 millions et auront engrangé plus de 43 millions (essentiellement grâce à Saliba et Cabella). 30 millions d'euros de bénéfices, un record dans l'histoire du club qui valide le travail de la cellule de recrutement et donne de l'air au service comptabilité.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess