Football

Ligue 1 : Sylvain Ripoll limogé

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel dimanche 23 octobre 2016 à 13:18

Sylvain Ripoll, entraîneur-adjoint du FC Lorient (au deuxième plan)
Sylvain Ripoll, entraîneur-adjoint du FC Lorient (au deuxième plan) © Radio France - Thomas Lavaud

La huitième défaite en dix journées de Ligue 1, concédée à Dijon dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps, a été de trop pour Sylvain Ripoll. Il avait pourtant été prolongé jusqu'en 2019 en début d'année. Eric Roy figure parmi les possibles successeurs.

Limoger un entraîneur au FC Lorient est un chose rarissime. Sylvain Ripoll va pourtant vivre ce sort selon le journal l'Equipe, au lendemain de la défaite (1-0) concédée dans les dernières secondes chez le promu dijonnais. Un huitième revers en dix journées qui plonge le FCL à la dernière place de la Ligue 1. Avec seulement six points, les Merlus se trouvent à quatre unités des non relégables et barragistes.

une expression collective insuffisante

Depuis le début de la saison, l'expression collective est clairement insuffisante, et elle ne peut s'expliquer uniquement par l'accumulation de blessures ou de suspensions. De nombreux joueurs sont loin du niveau qui devrait être le leur :Waris, sur lequel Lorient a misé beaucoup d'argent il y a un an, n'a toujours pas marqué cette saison

Au milieu de terrain, Mesloub, sans doute l'un des plus talentueux, est cantonné à un rôle de remplaçant. Barthelmé, Philippoteaux ou Cabot n'ont jamais vraiment été en forme en même temps. Quant à la défense, elle a manqué de solidité sur un grand nombre de buts encaissés depuis le début de la saison.

Ripoll a bien actionné quelques leviers en lançant plusieurs jeunes joueurs (Guendouzi, Mara, Hamel, etc.) mais sans véritable succès. Le club, lui, a essayé de rattraper un mercato estival raté avec quelques signatures de joueurs libres, mais l'apport ce ceux-ci est limité, à l'exception peut-être d'Arnold M'Vuemba.

21 ans après son arrivée

Ironie de l'histoire, Sylvain Ripoll est licencié quatre jours avant les premières retrouvailles avec le Stade Rennais de Christian Gourcuff, en coupe de la Ligue. Les liens s'étaient clairement distendus entre les deux hommes au départ du second en 2014. Mais ils ont longtemps été forts. Joueur depuis 1995, puis adjoint de 2003 à 2014, Ripoll restera marqué par le FCL à vie.

Il restera de son passage un maintien en 2015, malgré un effectif très affaibli par le départ de ses meilleurs joueurs. Il resta aussi cette demi-finale de coupe de France 2016, perdue avec de lourds regrets, face au Paris SG. Il restera enfin cet autre regret : n'avoir pas vu le FC Lorient avoir un minimum de continuité, lui qui était pourtant capable de fulgurances.

Eric Roy parmi les possibles successeurs

L'ancien entraîneur de Nice est sur les tablettes pour s'installer sur banc. Roy a entraîné Nice entre 2010 et 2011, à cheval sur trois saisons, sans obtenir de résultats probants. Il était consultant pour la télévision depuis son remplacement par Claude Puel, au poste de manager en 2012.

Partager sur :