Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 - Thierry Laurey après le match nul de Strasbourg à Marseille : "Il fallait envoyer un message"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

En entame de la 35ème journée de Ligue 1, le Racing Club de Strasbourg a décroché un bon point dans sa quête du maintien ce vendredi à Marseille (1-1). Il peut simplement regretter d'avoir été rejoint au score en toute fin de match.

Le Racing de Lamine Koné a rarement été inquiété ce vendredi par l'OM de Dimitri Payet
Le Racing de Lamine Koné a rarement été inquiété ce vendredi par l'OM de Dimitri Payet © AFP - Christophe Simon

Après deux prestations décevantes à Nîmes et face à Nantes, les Strasbourgeois étaient venus au Vélodrome avant tout pour défendre et ils l’ont très bien fait, face à des Marseillais longtemps apathiques et sans idées. Ils n’ont quasiment jamais été mis en danger. 

Sérieux et à nouveau solidaires, ils sont même parvenus à ouvrir le score à un quart d'heure du terme. Sur un corner de Dimitri Liénard, le capitaine Stefan Mitrovic catapulte le ballon de la tête au fond des filets (74ème), marquant ainsi son deuxième but de la saison en championnat.

La victoire échappe au Racing à quatre minutes de la fin

Le Racing tient alors une victoire qui lui garantit quasiment le maintien, mais le but du Serbe a réveillé les joueurs de l’OM, qui font alors le siège du but de Matz Sels. Malheureusement pour les Strasbourgeois, les  Marseillais finissent par égaliser grâce à un but de la tête de Dario Benedetto à quatre minutes de la fin..

Un dénouement qui laisse quelques regrets, mais pas tant que ça à l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey : "L'égalisation est tardive, mais sur l'ensemble du match, le nul est logique. On a surtout cherché à bien défendre, on a eu la chance d'ouvrir le score. On pouvait croire qu'on allait aller au bout, mais ça reste une bonne performance. Marseille est quand même l'équipe en forme. Mais on est venus avec beaucoup d'abnégation et de solidarité".

Un message envoyé aux autres équipes qui luttent pour leur survie

Faute d'en avoir pris trois, ce point est tout de même précieux dans la course au maintien. Les joueurs du Racing comptent à l'issue de la partie sept points d’avance sur la zone rouge. Une avance qui pourrait fondre dimanche en fonction des résultats de Nîmes et de Nantes.

"J'avais dit aux joueurs avant le match, qu'on était les premiers à jouer et qu'il fallait envoyer un message aux autres, raconte Thierry Laurey. Si tu joues le vendredi soir et que tu en prends quatre à Marseille, ça va donner de l'oxygène aux autres équipes. En prenant un point, ce qui est une bonne performance en ce moment à Marseille, nos adversaires vont être obligés de prendre des points. On fera les comptes dimanche. Match par match, step by step, on verra !"

En attendant de connaître notamment les résultats ce dimanche de Nîmes et de Nantes, les footballeurs strasbourgeois comptent désormais 38 points au classement après 35 journées en Ligue 1. Ils affronteront Montpellier dimanche prochain à la Meinau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess