Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 -2021 du Racing Club de Strasbourg

Ligue 1 - Thierry Laurey, après le revers de Strasbourg face au PSG : "On a facilité la tâche des Parisiens"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le Racing Club de Strasbourg n'a pas fait le poids cette fois-ci à la Meinau face au PSG. Il s'est lourdement et logiquement incliné ce samedi 4 à 1, face à des Parisiens supérieurs et réalistes. L'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey a regretté les largesses défensives de son équipe.

Le PSG de Kylilan Mbappé beaucoup trop fort ce samedi pour le Racing Club de Strasbourg d'Ibrahima Sissoko
Le PSG de Kylilan Mbappé beaucoup trop fort ce samedi pour le Racing Club de Strasbourg d'Ibrahima Sissoko © AFP - Patrick Hertzog

Pour que le Racing crée un nouvel exploit face au PSG, il aurait fallu que la frappe des 20 mètres d'Adrien Thomasson ne heurte pas le poteau dès la 9ème minute. À quelques centimètres près, le scénario aurait pu être différent. Les Strasbourgeois ne le savent pas encore, mais ils ont déjà laissé passer leur chance. 

Le PSG a cadré trois tirs en première mi-temps et marqué trois buts, par le prodige Kylian Mbappé (16ème), l’Espagnol Pablo Sarrabia (27ème) et l’Italien Moïse Kean (45ème), servi par Mbappe omniprésent. Les Strasbourgeois ont fait preuve de trop de laxisme défensif face aux stars parisiennes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"On a fait des grosses erreurs défensives, regrette l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey. On était en surnombre et on a fait n'importe quoi. On a offert trois buts aux Parisiens. On leur a facilité la tâche et on savait que si on leur facilitait la tâchait, on allait être punis. En ce moment, ils sont dans une période de réussite importante et c'était peut-être trop facile pour eux. Si tu veux gommer la différence de niveau avec Paris, il faut 'surperformer' et, aujourd'hui, on n'a pas 'surperformé', notamment sur le plan défensif".

Le rayon de soleil Sahi

Les joueurs du Racing ont un peu repris espoir à une demi-heure de la fin. À peine entré en jeu, Moïse Sahi, 19 ans, a marqué son premier but en Ligue 1 pour sa deuxième apparition (il était entré une minute dans les arrêts de jeu à Bordeaux). Il a repris du pied droit au premier poteau un centre de Jeanricner Bellegarde. C'est la belle histoire de l’après-midi, puisque le jeune Malien, arrivé cet hiver à Strasbourg en provenance d’une école de foot de Bamako, ne s'entraîne que depuis une dizaine de jours avec le groupe pro.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais l'espoir strasbourgeois a été de courte durée, car Leandro Paredes a tué le suspense d’un magnifique coup franc direct. 

Première défaite en championnat à la Meinau contre le PSG depuis le retour en Ligue 1

Le Racing s’incline logiquement et largement. C'est la première fois qu’il perd face au PSG en Ligue 1 à la Meinau depuis son retour dans l’élite en 2017. Il aborde maintenant deux rencontres cruciales et décisives pour son maintien, à Nîmes et face à Nantes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess