Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Football

Ligue 1 : Le réveil des Girondins de Bordeaux a sonné à l'Aube (1-0)

samedi 13 janvier 2018 à 21:50 - Mis à jour le samedi 13 janvier 2018 à 23:48 Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde

Première victoire depuis fin novembre pour Bordeaux sur la pelouse de Troyes. Portés par le retour de Gaëtan Laborde et la première de Paul Baysse, les Girondins respirent un peu mieux. Gourvennec aussi.

Gaêtant Laborde, buteur pour son retour à la compétition.
Gaêtant Laborde, buteur pour son retour à la compétition. © AFP - FRANCOIS NASCIMBENI

Troyes, France

Cela faisait six matchs toutes compétitions confondues que les Girondins attendaient cette victoire. C'est donc au stade de l'Aube, grâce à un but de Laborde (16e), que les hommes de Jocelyn Gourvennec retrouvent le sourire. Un match pas dominé mais que Bordeaux a su faire basculer du bon côté, sans craquer. "Il ne faut pas retenir beaucoup plus que les trois points, analyse Lassina Diabaté, milieu de terrain champion de France avec les Girondins en 1999. On a connu les Girondins au plus haut, on les voit aujourd'hui au plus bas, c'est une victoire qui permet de respirer mais on est encore loin de ce qu'on souhaiterait pour cette équipe".

Costil stoppe encore un penalty

Les choses auraient pu mal démarrer, avec le penalty indiscutable sifflé en faveur de Troyes, pour une faute de Meïté sur Darbion (12e). Mais comme à Granville, Costil a plongé du bon côté pour repousser le tir de Khaoui.

Devant lui, la charnière centrale formée par Paul Baysse pour sa première sous ses nouvelles couleurs, et Jules Kondé pour sa première en Ligue 1, s'est montrée hermétique à défaut d'être totalement sereine. Suffisant.

Lassina Diabaté : "Ils ont essayé de montrer ce visage de conquérants"

Laborde prend acte

De retour de blessure, et titulaire pour la première fois de la saison, Gaëtan Laborde s'est montré décisif. Comme à son habitude, il a exercé un gros pressing sur la défense troyenne, et a pesé de toute sa présence. Et surtout, quasiment sur sa première occasion, Laborde est à la conclusion d'une belle remontée de balle de Malcom sur 60 mètres. Un réalisme à faire pâlir Nicolas De Préville...

En deuxième mi-temps, comme face à Granville, les Girondins n'ont pas su faire le break, mais cette fois le score à tenu malgré les occasions franches de Suk (56e, 64e). Avec surtout beaucoup plus de solidarité, Bordeaux – temporairement 13e au classement – s'offre donc un bol d'air, et aura l'occasion d'enchaîner dès mardi, en recevant Caen au Matmut Atlantique.

On n'a pas tout bien fait mais on a joué avec notre tête                      
— Jocelyn Gourvennec, entraîneur des Girondins