Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Un derby électrifié par le VAR sans vainqueur entre le Stade Brestois et le Stade Rennais

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Mené 1-0, le Stade Brestois a accroché le nul... 0-0 conte son voisin, Rennes, lors de la cinquième journée de Ligue 1. Le Stade Rennais a finalement vu son but refusé après que Clément Turpin a eu recours à l'assistance vidéo, à la demande des Brestois, lors d'un arrêt de jeu long de huit minutes.

Ibrahima Diallo
Ibrahima Diallo © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

Le compteur continue de tourner. Brest a arraché son troisième match nul en cinq journées de Ligue 1 en accrochant Rennes, co-leader au coup d'envoi du match (0-0). Un match qui risque de faire parler encore longtemps.

Le match

64e minute. Sur une balle en profondeur, Castelletto est à la lutte avec Siebatcheu. Le défenseur brestois percute son gardien, Larsonneur, et le touche à l'abdomen. L'arbitre Clément Turpin ne siffle pas, le jeu se poursuit et Raphinha marque dans le but vide.

La validation du but déclenche la colère des Brestois, lesquels refusent de reprendre le jeu et demandent à Clément Turpin d'avoir recourt à l'arbitrage vidéo. Ce que fait l'arbitre international. Après huit minutes de flottement, il refuse le but, estimant que Castelletto a été projeté sur son gardien par une poussette de Siebatcheu. Au tour des Rennais de s'estimer floués.

Au delà de ce fait de jeu qui risque de faire causer longtemps, Brest a bien réagi après sa grosse défaite de Nîmes. Le Stade n'a pas su conclure malgré une très bonne entame, mais n'a pas cédé grand chose à un adversaire très solide.

Ce derby sans but a été bon, très rythmé. C'est malgré tout Rennes qui a eu les meilleures situation. Clément Turpin n'a pas sifflé pénalty après une intervention de Bain sur Raphinha en première période, puis a - logiquement - refusé un but aux Rennais pour hors jeu en seconde période.

Le Brestois du match

Ibrahima Diallo est décidément au dessus, en ce début de saison. Le milieu de terrain brestois récupérateur a encore été impeccable ce soir. Sa capacité à récupérer des ballons, à les protéger contre un adversaire jouant avec trois milieux axiaux, dont le phénomène Cavaminga, a grandement aidé le Stade Brestois a tenir le point du nul. Au fil des matchs, Ibrahima Diallo confirme qu'il a franchi le gap entre Ligue 2 et Ligue 1.

La réaction de Jean-Charles Castelletto

Directement impliquée sur l'action litigieuse, le défenseur central brestois avoue ne pas pouvoir dire s'il y avait faute, ou non, de Siebatcheu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu