Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 | Un Stade de Reims inoffensif s'incline logiquement sur la pelouse d'Angers (1-0)

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Déjà muet contre Lille, le Stade de Reims est resté bien timide à Angers dimanche après-midi lors de la 3e journée de Ligue 1. Un match au sein duquel les faits de jeu ont été défavorables aux Rémois, avec un carton rouge et un penalty concédé. Reims ne compte qu'un seul point en trois matchs de L1.

A l'image de Ghislain Konan, les Rémois ont été constamment gênés par les Angevins
A l'image de Ghislain Konan, les Rémois ont été constamment gênés par les Angevins © Maxppp - Maxppp

La trêve internationale n'a pas suffi à régler les problèmes offensifs du Stade de Reims. Il faut dire que le carton rouge donné à Wout Faes avant la pause n'a pas aidé. Avant ça déjà, les Rouge et Blanc n'avaient pas montré un visage très attrayant. Dès les premières minutes, Angers, plus à l'aise sous la chaleur, campait dans le camp rémois. Sans grand danger hormis une frappe lointaine, mal repoussée par Predrag Rajkovic et que Pierrick Capelle, fort heureusement, reprenait victorieusement, mais en position de hors-jeu.

Courant trop souvent après la balle, les Rémois tentaient timidement de tester Paul Bernardoni de loin. En vain. Au contraire, le gardien serbe du Stade de Reims était mis à l'épreuve. Sa défense aussi. Sur un ballon dans la surface, Wout Faes levait bien trop son pied et était accusé d'un jeu dangereux qui lui valait un carton rouge autant qu'un penalty pour les locaux. Le moment choisi par Predrag Rajkovic pour sortir le grand jeu.

Un 5e penalty repoussé sur 6 depuis un an qui ne faisait que retarder l'échéance. Car au retour des vestiaires, Marshall Munetsi laissait le ballon filer pour Stéphane Bahoken. Une offrande que l'attaquant angevin transformait à la faveur d'un duel réussi face au gardien rémois. Si Romain Thomas était lui aussi exclu, les tentatives rémoises n'étaient pas plus convaincantes. Une problématique qu'il faudra vite régler pour éviter de nouvelles désillusions à Metz dimanche prochain. Avant ça, un bon bol d'air européen pourrait redonner le sourire au Stade de Reims.

.
. -

A Angers (Stade Raymond Kopa), Angers bat le Stade de Reims 1-0

  • Mi-temps : 0-0
  • Arbitre : Mr Benoît Bastien
  • Pelouse : bonne
  • But - Bahoken (55e) pour Angers
  • Avertissements - aux Angevins Stéphane Bahoken (19e) Romain Thomas (52e, 61e) et Angelo Fulgini (92e) ; aux Rémois El Bilal Touré (49) et Marshall Munetsi (85e)
  • Expulsion - de l'Angevin Romain Thomas (61e) ; du Rémois Wout Faes (42e)
  • Angers : Bernardoni - Doumbia, Thomas, Traoré, Bamba, Santamaria, Bobichon (Pavlovic, 63e), Mangani (Coulibaly, 70e), Fulgini, Capelle (Thioub, 70e), Bahoken (Diony, 78e). Entr. : Stéphane Moulin
  • Reims : Rajkovic – Konan, Maresic, Faes, Foket – Chavalerin (Dingomé, 76e), Cassama (Berisha, 61e), Zeneli (Munetsi, 46e), Cafaro (Kutesa, 46e), Touré (Hornby, 82e), Dia. Entr. : David Guion
.
. -
.
. -
.
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess