Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Football

Ligue 1 | Un Stade Rennais sans caractère s'incline à Dijon (2-1)

-
Par , France Bleu Armorique

Les Rouge et Noir ont livré une prestation indigente en Côte-d'Or. malgré leur ouverture du score en deuxième mi-temps, les hommes de Julien Stéphan se sont inclinés. La prestation du soir est inquiétante pour la suite de la saison.

Julien Stéphan
Julien Stéphan © Maxppp - Marc Ollivier/PHOTOPQR/OUESTFRANCE

Dijon, France

Y a-t-il un leader au Stade Rennais ? C'est la question que peuvent légitimement se poser les supporters des Rouge et Noir après une prestation sans saveur à Dijon. Face à une équipe relégable au coup d'envoi, et après avoir ouvert le score, les hommes de Julien Stéphan se sont inclinés deux buts à un, sans jamais avoir mis les ingrédients nécessaires à l'obtention d'une victoire en Ligue 1. Les cadres de l'équipe ont failli. Pour la 10e fois consécutive, rennes ne remporte pas un match disputé à l'issue d'une trêve internationale.

Le film du match

Dès la première période, ce sont les dijonnais qui mettent le pied sur le ballon dans leur stade Gaston Gérard. A la 12e minute, Mounir Chouiar trouve la barre d'Edouard Mendy sur coup-franc (0-0, 12e). A peine cinq minutes plus tard, c'est Chafik qui trouve les montants du gardien du Stade Rennais. Adrien Hunou sonne une timide révolte à la demi-heure de jeu, mais sa frappe en angle fermé est contrée par Chafik (0-0, 34e). Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score nul et vierge mais Dijon mène aux points.

En deuxième mi-temps, les rennais semblent plus en jambes, à l'image de la transformation opérée dans l'état d'esprit lors de la rencontre face à Amiens. Sur une ouverture de Gélin déviée de la tête par un dijonnais, Raphinha récupère le ballon seul face à Gomis, et trompe le portier bourguignon du pied gauche (0-1, 58e). Suite à cette action, le brésilien se tient la cuisse et sort, remplacé par Flavien Tait qui effectuait son retour à la compétition. Et puis la lumière s'est éteinte côté breton. Dijon repart de l'avant et sur un ballon récupéré au deuxième poteau, Sammaritano glisse le ballon entre les jambes de Mendy et égalise (1-1, 70e). Rennes n'y est plus et encaisse un second but par Chouiar, bien servi au point de penalty par Sammaritano (2-1, 82e). En fin de match, Rennes tente de mettre du nombre dans la surface du DFCO mais ne parvient pas à se procurer de grosse occasion. Les bretons s'inclinent.

Les leaders ont failli ce soir. Damien Da Silva et M'Baye Niang, capitaine et vice-capitaine de l'équipe, n'ont montré à aucun moment des signes de rébellion face à la prestation indigente du onze rennais. Ils ne sont pas les seuls à blâmer, tant la prestation collective a été proche du néant ce soir. Mais dans la tempête, les joueurs de caractère doivent se révéler. On attend l'émergence d'un leader dans ce groupe. Et le plus vite possible, tant une série de mauvais résultats peut rapprocher n'importe quelle équipe des fonds du classement dans ce championnat toujours aussi serré. 

Les réactions d'après-match

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu