Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 | Une mise au vert, deux joueurs écartés : serrage de vis au TFC

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Jean-Armel Kana-Biyik et Tongo Doumbia ont été écartés pour "des comportements pas adaptés à la vie du groupe" selon les mots de D. Arribagé. Le reste de l'équipe est parti ce jeudi en stage au golf de Seilh. A 11 matchs de la fin du championnat le TFC lance (enfin) son "opération survie".

Tongo Doumbia ici contre l'OM en Coupe de la Ligue
Tongo Doumbia ici contre l'OM en Coupe de la Ligue © Maxppp

Une double ration d'entraînements cette semaine, une mise au vert à Seilh et une plus grande fermeté disciplinaire : ça ne rigole plus au TFC. Alors que le club est à sept points du premier non-relégable à 11 petites journées de la fin du championnat, il fallait, enfin, lancer une "opération survie". 21 joueurs et le staff sont partis ce jeudi midi en stage au golf de Seilh, à 20 kilomètres de Toulouse.

"Plus le droit au moindre écart" – D. Arribagé

"Ce stage vient terminer une semaine où on a beaucoup travaillé, donc l'idée ce n'est pas de 'taper dedans' si proche du match, c'est plus le fait de se retrouver ensemble, unis dans la concentration, pour bien préparer ce match capital contre Rennes" explique Dominique Arribagé, qui a aussi décidé d'être désormais plus ferme avec ses joueurs. Tongo Doumbia et Jean-Armel Kana-Biyik en ont fait les frais : ils sont écartés du groupe et ne participeront ni au stage, ni au match samedi contre Rennes.

L'entraîneur toulousain parle de "comportements pas adaptés à la vie du groupe", sans en dire beaucoup plus. "Ce n'est pas très grave" assure toutefois l'entraîneur des Violets. "Disons qu'on n'a plus le droit au moindre écart. Pour se sauver, il faudra un état d'esprit irréprochable dans la vie de groupe ! Et ce sera avec les hommes qui auront cet état d'esprit là. Mais ce n'est pas pour ça qu'on ne les reverra pas d'ici la fin de la saison !" Selon les informations de notre partenaire LesViolets.com les deux joueurs auraient tout simplement... séché un entraînement programmé à la dernière minute.

Alexis Blin en conférence de presse a lui  reconnu que le climat était plus tendu aux entraînements ces derniers temps : "là on ne peut pas rigoler à tout-va, on est dans une situation critique et le groupe se doit d'être beaucoup plus sérieux aux entraînements et en match."

La Ligue 2, "une éventualité plus que probable"

Pour entretenir un (mince) espoir de maintien en Ligue 1, le TFC doit à tout prix battre Rennes, "une équipe meilleure que la notre" a glissé Dominique Arribagé : "s'il y a les trois points samedi, on dira 'peut-être que Toulouse est encore dans le coup'. Par contre si l'écart est plus conséquent, on nous enterrera un petit peu plus" prédit le coach du TFC.

Il le reconnaît désormais, la descente en Ligue 2 est une "éventualité plus probable". L'objectif c'est au moins de finir la tête haute : "on n'a pas le droit de finir avec 25 ou 26 points, que ce soit un chemin de croix pour tout le monde ! 40 points peut-être que ça suffira pour se sauver, peut-être qu'il en manquera un ou deux mais on jouera tout sur le dernier match... Il faut arriver à ça !"

TFC / Rennes à vivre bien sûr en intégralité sur France Bleu Toulouse ce samedi à 20 heures avec Jérémy Marillier aux commentaires et les analyses à la mi-temps et en fin du match de nos partenaires du site LesViolets.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess