Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 | Le FC Lorient contraint au nul (1-1) par le promu Quevilly-Rouen

samedi 29 juillet 2017 à 16:49 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Très largement au dessus de son adversaire, promu, le FC Lorient doit quand même partager les points. Pour son premier match en Ligue 2, les Merlus ont eu un aperçu du genre de match qu'ils vont devoir négocier tout au long de la saison.

Pas toujours en réussite, Bouanga a quand même provoqué le penalty de l'égalisation
Pas toujours en réussite, Bouanga a quand même provoqué le penalty de l'égalisation © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Lorient, France

Le match

Bienvenue en Ligue 2 ! Ce monde où vous pouvez dominer très largement une rencontre contre un adversaire peu étincelant, et ne pas l'emporter...

Le FC Lorient rentre mené aux vestiaires (0-1) malgré sa domination, une possession de balle très majoritaire, et quelques occasions franches. Bouanga, aux 8e et 17e, ne peut convertir des offrandes de Cabot, l'ailier droit. A la 30e, Marveaux décale Le Goff sur la gauche. Le centre du latéral est repris par Courtet, mais l'ex-Brestois Hartock signe un bel arrêt réflexe sur sa ligne. Malgré tout, le jeu lorientais n'est pas encore suffisamment au point pour faire craquer le promu. Et le FCL se fait piéger par un ex-Merlus. Gakpa se joue de la défense, élimine trois lorientais et trompe Petkovic d'une frappe déviée par Conte. C'est même pas frustrant, c'est encore pire que ça.

La seconde période est longtemps du même tonneau. Encore plus dominateur après la pause, Lorient n'égalise qu'à la 72e minute grâce à un penalty transformé par Marveaux, et obtenu par Bouanga, déséquilibré dans la surface par Séri. Avant cela, le FCL avait multiplié les occasions par Courtet (49e), Bouanga (63e) ou Le Goff (70e). Monsieur Jochem avait aussi oublié de siffler un penalty flagrant à la 59e.

L'homme du match

Denis Bouanga était attendu. Prolongé dans la semaine par le FC Lorient, après l'extinction des rumeurs d'un possible départ pour la Ligue 1, il est l'un des Merlus qui connait le mieux la Ligue 2.

Positionné sur l'aile gauche en début de match, il aurait du ouvrir le score à la 9e, mais il a écrasé sa reprise de volée à quelques mètres seulement du but adverse.

Moins en vue que l'autre ailier, Jimmy Cabot, Bouanga a quand même apporté le penalty de l'égalisation, en étant bousculé à six mètres du but de Hartock.