Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : Amiens surclassé (4-2) par le Paris FC

-
Par , France Bleu Picardie

Amiens prend un coup sur la tête au stade Charlety. Alors que l'équipe Picarde avait quelques ambitions, elle a été douchée par le Paris FC qui s'impose largement 4-2 dans ce match de la 21e journée de Ligue 2.

Oswald Tanchot, l'entraîneur de l'Amiens SC
Oswald Tanchot, l'entraîneur de l'Amiens SC © Maxppp - Maxppp

Amiens a été surclassé par le Paris FC ce samedi pour le compte de la 21e journée de Ligue 2. L'ASC s'incline 4-2 et montre a nouveau ses limites face à des équipes du haut de tableau. C'est la fin de la série pour Amiens qui n'avait plus perdu depuis neuf rencontres. 

Quatre jours après une qualification en Coupe de France à Dunkerque, Amiens a retrouvé plusieurs titulaires pour ce déplacement au Paris FC, dont Régis Gurtner dans les buts ou encore Mickaël Alphonse ou Arnaud Lusamba, de retour de suspension. Oswald Tanchot a reconduit son schéma avec une défense à trois avec Valentin Gendrey, Nicholas Opoku et Molla Wagué.

Début de match totalement fou

Les Parisiens ont dominé timidement l'entame du match avec une frappe de Charles Boli et un corner qui n'ont rien donné. Mais les joueurs de René Girard ont continué d'exercer un pressing haut. Et c'est sur son deuxième corner que l'équipe de la capitale a ouvert le score grâce à Ousmane Kanté (1-0)  sur une bonne transmission de Gaëtan Laura après onze minutes seulement.

Et ce même Gaëtan Laura a assommé Amiens à peine cinq minutes plus tard. Sur un raid en contre attaque, l'attaquant Parisien a pris de vitesse Iron Gomis et est allé ajuster Régis Gurtner (2-0). Un coup dur pour les Picards. 

Un Amiens à réaction

Mais l'équipe d'Oswald Tanchot a réagit quasiment du tac au tac. Sur un corner frappé par Arnaud Lusamba, Molla Wagué a repris le ballon pour le glisser de façon géniale sous la barre transversale de Vincent Demarconnay (2-1). Le défenseur a inscrit son premier but sous le maillot de l'Amiens SC. 

Paris fait le break

Après ces vingt premières minutes totalement folles, le rythme est légèrement retombé. Mais Paris est resté dangereux et Amiens s'est exposé. Après une perte de balle au milieu de terrain, Charles Boli et Gaëtan Laura ont trop facilement exécuté un une-deux et le second est allé tromper Régis Gurtner pour le break (3-1). Et Ali Abdi aurait même pu encore corser l’addition avant la mi-temps mais la frappe du Tunisien est passée à côté.  

En seconde période, Oswald Tanchot a réorganisé son équipe d'entrée avec l'apparition de Florian Bianchini qui a remplacé Valentin Gendrey pour un retour à une défense à quatre. Mais c'est le PFC qui a mieux débuté avec une première alerte sur une frappe de Charles Boli qui n'a finalement pas inquiété Régis Gurtner. Paris n'a pas tardé a allumé une autre mèche et elle a brûlé les Picards. Marvin Gakpa, bien servi par Gaëtan Laura décidément intenable a marqué le quatrième but de son équipe (4-1). 

Amiens a tenté de réagir mais le coup franc d'Arnaud Lusamba a directement été capté par Vincent Demarconnay. Les changements n'ont pas fait la différence non plus. Emmanuel Lomotey a même écopé d'un carton jaune quelques minutes seulement après son entrée. Les deux équipes n'ont pas forcé en fin de match mais Amadou Ciss a réduit le score (4-2) après un coup franc d'Arnaud Lusamba. Amiens montre ses limites avec une nouvelle défaite face à une équipe du haut de tableau. 

Le prochain match d'Amiens est prévu samedi 30 janvier (19h) à la Licorne face à Châteauroux qui est toujours relégable. L'ASC se déplacera dans la foulée chez un autre mal classé, Pau, trois jours après.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess