Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 | A Auxerre, le Stade Brestois doit resserrer sa défense

jeudi 30 août 2018 à 19:43 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Pour ce dernier match avant la trêve internationale, le Stade Brestois affronte une équipe qui lui ressemble. Au moins dans sa situation. Comme Brest, Auxerre est engluée dans le ventre mou alors qu'elle vise plus haut. Et pour ramener quelque chose de l'Yonne, il faudra concéder moins d'occasions.

Une partie de la défense du Stade Brestois après le match nul contre le Paris FC
Une partie de la défense du Stade Brestois après le match nul contre le Paris FC © Radio France - Nicolas Créach / Le Télégramme

Brest, France

Avec cinq buts encaissés en cinq journées de championnat, Brest fait plutôt bonne figure au tableau des meilleures défenses de Ligue 2. Pourtant, l'équipe de Jean-Marc Furlan concède beaucoup d'occasions en ce moment. 

  • Trois buts encaissés au Havre, mardi, en coupe de la Ligue. Trois départs plein axe dans le dos de la défense.
  • Le gardien Gautier Larsonneur a du remporter au moins quatre face-à-face contre Le Havre toujours, mais lors de la cinquième journée de championnat.
  • Enfin, Brest a concédé onze occasions à Sochaux, lors de la quatrième journée, selon les statistiques officielles de la Ligue de football professionnel.

A chaque contre-attaque, ou à chaque fois que l'adversaire joue la profondeur dans l'axe du terrain,  Brest tremble.

Furlan a "entièrement confiance"

Jean-Marc Furlan veut une équipe offensive, et joueuse. Capable de gérer le ballon. Et donc, une équipe aussi capable de gérer la perte du ballon. Ces instants où l'équipe peut être vulnérable du fait d'une défense non alignée. 

La défense brestoise n'a pourtant pas bougé d'un poil cet été. Pour Jean-Marc Furlan, l'explication n'est pas individuelle. Comme le milieu a, lui, quasiment changé dans son ensemble, il doit encore apprendre à fonctionner, et l'équipe doit trouver son équilibre.

Jean-Marc Furlan : "La qualité défensive, et offensive aussi, dépend d'un ensemble des choses. On aime bien parler des individualités, rappeler que la défense était la même l'an dernier, mais quand tu es un spécialiste du football, tu ne peux pas découper le football comme du saucisson. On a changé tout notre cœur de jeu, donc il faut un temps d'adaptation, il faut du temps de jeu... On a aussi deux ou trois titulaires pas là. Mais j'ai entièrement confiance. Surtout que mon obsession, c'est plutôt de savoir comment "claquer" des buts. Si on gagne tous les matchs 4-3, ou 5-4, on remplit le stade, on est champions, et tout le monde est content. Avec la pire défense."

Pour ce dernier match avant la trêve internationale, Jean-Marc Furlan enregistre le retour de blessure de Julien Faussurier, mais se passe de Thomas Ayasse, ménagé en raison d'une contracture. Pas, non plus, de Yoann Court, toujours blessé, et de Lenny Pintor, mis à disposition de l'équipe réserve en N3.