Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : A Brest, Jean-Marc Furlan vise le maintien et "après on rediscutera"

lundi 30 juillet 2018 à 15:23 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Jean-Marc Furlan ne change pas. Brest a beau avoir connu un été plus calme que les précédents, et semble bien plus armé en ce début de saison qu'il y a pile un an, l'entraîneur du Stade Brestois ne veut parler que de maintien. Pour l'instant.

Jean-Marc Furlan, entraîneur du Stade Brestois
Jean-Marc Furlan, entraîneur du Stade Brestois © Radio France - Thomas Lavaud

Brest, France

Le groupe 2018/2019

Jean-Marc Furlan : "On n'a pas un groupe très élargi. Les joueurs se connaissent mieux que les deux années précédentes. On a des fondations plus importantes. Mais ce n'est pas un groupe très élargi. C'est même un groupe restreint. Et on débute avec un suspendu, deux blessés et un joueur en sélection. Ça permet aux jeunes de se sentir investis, mais ça ne donne pas un choix très large."

La préparation

- Jean Marc Furlan : "Depuis 5 semaines, on a travaillé dans une bonne ambiance et une bonne cohésion... on a gagné du temps par rapport aux années précédentes. La défense, c'est la même. L'attaque, pareil. Il n'y a que le cœur du jeu qui a changé. C'était un de nos points forts de l'an passé. Il faut de nouveau trouver une bonne marche au milieu. Tu restes quand même très prudent. J'ai vingt saisons derrière moi, et j'ai connu des moments imprévisibles. Comme dit l’écrivain, le signe noir peut être là en permanence. Et il faut le prévoir."

Brest a-t-il plus d'ambitions cette année ?

- Jean-Marc Furlan : "On n'a pas plus d'ambitions. Moi, l'ambition, c'est d'être premier et gagner 35 matchs sur 38. Tu peux t’appeler Paris ou Monaco, moi, je veux être devant toi. Mais ambitions et objectifs sont deux choses différentes. Quand on aura 42-43 points, on rediscutera. Quand tu les as au 15 janvier, alors tu peux aller chercher un autre objectif. Par expérience, je sais qu'il faut les prendre le plus tôt. Mais soyez rassuré, bien sûr, je suis ambitieux."

La Ligue 2 2018/2019

- Jean-Marc Furlan : "C'est un championnat incroyable. Auxerre a beaucoup investi, Lens, Nancy, Metz, Troyes, y'a du lourd. Et reviennent des entraîneurs de haut niveau comme Antonetti, Montanier et Hinschberger. Va falloir s'accrocher. En vacances, des gens me disaient "qu'est-ce qui se passe en Ligue 2 ?". Va falloir s'accrocher et être à la hauteur."

Est-il bon de prendre les deux relégués de Ligue 1 lors des deux premières journées ?

- Jean-Marc Furlan : "Tu as beau avoir 20 ans d'expérience, tu ne peux pas savoir. Peut-être sont-ils encore sur un rythme d'exigence de Ligue 1 ? Tu as beau sortir d'un championnat relevé, tu peux aussi te prendre une claque contre Troyes et Metz. Metz a gardé 4-5 joueurs titulaires, ils ont joué 6 matchs amicaux contre 4 pour nous. On va évaluer de suite notre forme du moment."