Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : A Niort, Le Stade Brestois termine par un nul pluvieux une année 2018 heureuse

vendredi 21 décembre 2018 à 23:27 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Le Stade Brestois passera les fêtes de fin d'année à la deuxième place du classement de Ligue 2. Malgré de très nombreux forfaits, il ramène un bon point de son déplacement à Niort.

Très remanié, Brest a ramené un bon nul de Niort
Très remanié, Brest a ramené un bon nul de Niort © Maxppp - Marie Delage / Courrier de l'Ouest

Brest, France

Le match. Même très remanié, même sur une pelouse gorgée d'eau, et chez un adversaire qui n'était pas le dernier venu, le Stade Brestois a tenu son rang. Il rentre de Niort avec un bon nul (1-1) et une bonne marge de six points d'avance sur le troisième, Lens.

On retiendra que malgré une équipe remodelée comme jamais cette saison, avec six titulaires absents, Brest a su assumer le jeu. Jacob et Diallo avaient gros à jouer. Ils ont assuré. Ce dernier a montré de belles choses dans la conservation de balle. En défense, Kiki n'a pas souffert, et s'est montré offensif par moments.

Pour le reste, Charbonnier a inscrit son seizième but de la saison, en égalisant moins de deux minutes après l'ouverture du score niortaise (40e). 

L'homme du match

On a retrouvé un peu du Julien Faussurier qui était si décisif l'an passé. Des différences balle au pied, notamment en première période, et une passe décisive, sa seconde de la saison après celle contre Nancy.

Il n'a pas eu la même efficacité sur les coups de pieds arrêtés, qu'il a tous tirés, mais le Brestois a sans doute livré son meilleur match de l'année.

La réaction de Jean-Marc Furlan

Les résultats