Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : Brest refroidi par Nîmes

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Brest, France

Le Stade Brestois s'est incliné (0-2) contre Nîmes à domicile, lundi soir. Brest est passé à côté de son match et compte désormais 5 points de retard sur le Top 5.

Alexandre Coeff (au centre) a été expulsé pour contestation alors qu'il était sur le banc de Brest, après avoir été remplacé.
Alexandre Coeff (au centre) a été expulsé pour contestation alors qu'il était sur le banc de Brest, après avoir été remplacé. © Maxppp - Nicolas Créach

Dans une première mi-temps plutôt équilibrée, sous les flocons de neige du début à la fin, les Brestois n'ont pas su profiter de leurs rares occasions. Habib Diallo a manqué son face-à-face avec Baptiste Valette (10'). 

Et les Nîmois ont ouvert la marque grâce au meilleur buteur de Ligue 2, Umut Bozok, après un bel enchainement de sa part (34'). Nîmes aurait pu enfoncer le clou en fin de première période, mais Rachid Alioui a tiré à côté son penalty (45'), obtenu à cause d'une main de David Kiki dans la surface.

On a eu la chance d’ouvrir la marque, ça aurait pu être Brest." Bruno Blaquart, entraineur de Nîmes

La deuxième mi-temps a été à sens unique, avec un deuxième but nîmois inscrit rapidement (Briancon, 48'). L'arbitre a ensuite distribué des cartons, dont 4 jaunes pour Brest et un rouge pour Alexandre Coeff qui était sur le banc brestois après avoir été remplacé. "Il n'y a pas eu d'agressivité dans ce match et on finit avec quatre jaunes et un rouge, ça commence à être lourd" se plaignait Jean-Marc Furlan, l'entraineur du SB29.

Brest n'y arrive pas à Le Blé

Au-delà des questions d'arbitrages, les Brestois ne pouvaient que constater la supériorité de Nîmes. "Nîmes est beaucoup mieux armé. Bozok-Alioui, c’est au-dessus dans ce championnat. Ils ont été supérieurs", reconnaissait Jean-Marc Furlan. Cette saison, Brest n'a gagné que 5 matchs sur les 15 joués à Francis Le Blé ...

La deuxième place, occupée par Nîmes et synonyme d'accession directe en Ligue 1, parait maintenant inaccessible au Stade Brestois qui compte 11 points de retard. Et, plus inquiétant, le Top 5 est désormais à 5 points

Brest va devoir cravacher pour parvenir à accrocher les play-offs. Il ne reste que 8 journées. Retour du championnat après la trêve internationale, le vendredi 30 mars, à Orléans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess