Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : c'est pas pour ce soir non plus... Le Stade Brestois s'incline à Béziers

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Brest s'est incliné 1-0 à Béziers, l'avant-dernier, lors de la 36e journée de Ligue 2. Le but encaissé à cinq seconde de la fin ne change pas tant de choses que ça à la situation du Stade Brestois. Avec quatre points d'avance, il est en position d'assurer la montée dès la prochaine journée.

Charbonnier et Brest n'ont pas su faire craquer l'une des plus mauvaises défense de Ligue 2
Charbonnier et Brest n'ont pas su faire craquer l'une des plus mauvaises défense de Ligue 2 © Maxppp - Pierre Saliba / Midi Libre

Brest, France

Le match. Il reste cinq secondes au chronomètre. Brest tient sa montée puisque Nancy tient le match nul à Troyes. Mais sur un contre-attaque, et après une frappe contrée et un ballon qui traine, le Bitérois Kanté trompe Larsonneur et marque le seul but du match. 

Presqu'au même moment, on apprend le second but troyen. Une fin noire pour un match assez sombre. Les Brestois ont eu le ballon, mais ont manqué d'efficacité en première période, puis ils ont dominé stérilement en seconde mi-temps. Ce 0-0 aurait donc été une bonne affaire.

Défensivement, Brest a manqué de sérénité sur les longs ballons bitérois, et il a fallu plusieurs arrêts décisifs de Larsonneur en seconde période pour retarder l'ouverture du score. 

Le paradoxe, c'est que la situation brestoise ne change pas fondamentalement malgré ce but encaissé. Une victoire contre Niort et la montée sera assurée.  

Le Brestois du match

Gautier Larsonneur a sorti trois arrêts décisifs. Un en première période devant Kanté, deux en seconde devant Kanté, encore, et Rabillard. Il n'ont malheureusement fait que retarder l'échéance. Ses arrêts sont aussi la conséquence de la fébrilité défensive brestoise. Personne n'a tiré son épingle du jeu dernière, notamment Anthony Weber souvent en difficulté.

Choix de la station

France Bleu