Football

Ligue 2 : Caen reste dans course, Duhamel en sauveur

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) dimanche 30 mars 2014 à 6:00

foot CAEN Fayçal Fajr après Nancy
foot CAEN Fayçal Fajr après Nancy © Alexandre MARCHI - MaxPPP

Football, 30e journée de ligue 2, vendredi soir à Nancy, le Stade Malherbe de Caen s’est fait peur, mais a redressé la barre après une première période ratée, en arrachant le nul 1-1. La deuxième, de bien meilleure facture a montré que les caennais savaient être dominateurs, même loin de leurs bases sur le terrain d’un prétendant. Duhamel a marqué son 15e but, Fajr a donné sa 11e passe décisive.

Un Stade Malherbe aux deux visages

C’est donc une équipe caennaise à deux facettes qui a ramené un point de Nancy, un « bon point au vu des résultats de la soirée » indiquait d’ailleurs Patrice Garande en salle de presse. Les caennais peuvent toutefois éprouver quelques regrets, s’il n’y avait pas eu ces premières 45 minutes où l’on a attendu que l’équipe malherbiste se montre réellement entreprenante et dangereuse. La deuxième ayant montré un visage plus conquérant, on est en droit d’espérer de belles choses en fin de saison, à condition de ne plus être branché sur courant alternatif côté malherbiste. 

Duhamel, blanchi, et buteur

C’est le genre de circonstances exceptionnelles qui pourraient redonner le sourire aux dirigeants et aux joueurs après deux semaines difficiles en coulisse, ponctuées d’énervement avec les instances de la ligue professionnelle, après le vrai faux match contre Nîmes donné à rejouer, et les errements d’arbitrage qui ont entaché la fin du match contre Châteauroux, et surtout privé Malherbe de deux points précieux dans la course pour l’accession.

Mathieu Duhamel, qui devait être suspendu jeudi par la commission de discipline, a vécu des heures qu’il n’est pas près d’oublier. Avec l’aide de son directeur sportif Alain Cavéglia, très heureux de ce joli coup par ailleurs vendredi soir au stade Marcel Picot, le meilleur buteur caennais du moment a vu son expulsion désavouée par la commission, et a rejoint ses camarades vendredi matin à Nancy, avant d’être déterminant à la 88e minute.

L'avant centre qui a marqué son 15e but personnel en 30 journées de championnat, a eu le mérite d’y croire jusqu’au bout après un match plutôt difficile pour lui, ayant été peu servi, avec seulement deux occasions à se mettre sous la dent. Cette saison son ratio est d’ailleurs supérieur à 50%, car Duhamel a marqué ses 15 buts en 26 matches disputés, ce qui fait 57,6% pour les amateurs de chiffres..

foot CAEN Patrice Garande sur Mathieu Duhamel

Fajr encore passeur

Fayçal Fajr n’est pas en reste, avec une nouvelle passe décisive sur ce centre idéalement enroulé du pied droit, le milieu offensif caennais pas toujours très en réussite sur le synthétique nancéen a lui aussi ajouté une passe décisive de plus à son total, et reste le meilleur passeur de ligue 2 avec 11 passes. 

foot CAEN Fayçal Fajr après Nancy

Et maintenant Lens, Istres, et Nîmes ?

Après ce point rapporté de Nancy, les caennais reprendront le chemin de l’entraînement lundi après-midi pour préparer le prochain match qui constituera une réelle affiche, ce sera contre Lens actuel deuxième de ligue 2. L’objectif sera de continuer à avancer dans cette ligue 2 où la troisième place s’annonce accessible pour de nombreuses équipes, tant le classement et les résultats sont parfois surprenants.

Ainsi, la défaite de Niort, vendredi, battu à Istres 2-1 a notamment fait les affaires des Malherbistes, tout comme le match nul de samedi pour Angers à domicile contre Metz 2-2.

Caen espère attirer cette fois un public beaucoup plus nombreux samedi prochain à 14h00 au stade D’Ornano. Ensuite, il sera temps d’aller à Istres le vendredi suivant où les caennais avaient nettement gagné la saison dernière, mais où les niortais viennent de mordre la poussière.

Nîmes, le feuilleton continue

 Quant au match contre Nîmes, malgré l’appel interjeté par le club caennais après de la ligue, il est déjà fixé au mardi 15 avril prochain, mais de là à ce que la rencontre soit jouée, il y a un monde, une vraie bataille juridique en coulisse pourrait à nouveau repousser cette rencontre dont on a pas fini d’entendre parler. 

Et la « Mano de Dios »

 N’oublions pas la fin de match contre Châteauroux, qui suscite également beaucoup de frustration pour le club caennais, de dirigeants aux joueurs, en passant par le staff et les supporters en témoigne la flambée de reproches ou d’ironie sur les réseaux sociaux.

 A ce sujet, le joueur de Châteauroux Christopher Maboulou, coupable de la faute de main, après de plates excuses en début de semaine va être convoqué par la commission de discipline le 17 avril prochain, et risque une sanction. Mais quoi qu’il se passe durant cette réunion à la ligue professionnelle, cela ne devrait pas rendre les deux points de perdus au caennais. 

A l’automne 2007, le bordelais Franck Jurietti avait fustigé l’attitude des caennais qui avaient dynamité les girondins 5-0 au stade D’Ornano, en leur reprochant de s’être pris pour « des Maradona », force est de constater que le « Pibe Del Oro » inspire encore en ce même lieu, en témoigne ce but digne de la célèbre « Mano de Dios » au mondial 1986 !

Allô Malherbe lundi

Retrouvez l’émission Allô Malherbe lundi soir de 18h30 à 19h00 sur France Bleu Basse-Normandie, posez toutes vos questions au 02 31 44 48 44, réagissez sur twitter avec #allomalherbe. Il y aura deux places gagner pour l’affiche Caen Lens de samedi prochain.