Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : Clap de fin pour Didier Ollé-Nicolle à l'US Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Arrivé à l'hiver 2016, Didier Ollé-Nicolle a été remercié hier par la direction de l'USO. L'entraineur paie les mauvais résultats de l'équipe, dernière de Ligue 2. C'est le directeur du centre de formation Cyrille Carrière qui lui succède.

La séparation entre l'entraîneur et le club a été officialisée ce dimanche matin
La séparation entre l'entraîneur et le club a été officialisée ce dimanche matin © Radio France - Johan Gand

Les larmes ont coulé hier matin au stade de la Source. Après une entrevue express avec le président Philippe Boutron qui lui a signifié sa mise à pied, dans l'attente d'un entretien préalable à un licenciement, Didier Ollé-Nicolle a multiplié les au revoir. Il a commencé par des selfies avec des membres du groupe de supporters des Yellow Boys, venus le saluer. Puis les membres du service technique de la ville, rattachés au stade, ont tenu eux aussi à lui dire au revoir. Didier Ollé-Nicolle s'est ensuite isolé avec son staff technique et tout le monde est sorti les yeux rougis pour accompagner son départ.

Une décision difficile mais nécessaire

Même le président Philippe Boutron concède avoir eu du mal à prendre cette décision, mais mettant l'intérêt du club au-dessus de tout, il explique qu'il ne voulait pas terminer la saison avec des regrets, en espérant toujours que l'USO va réussir à se maintenir en Ligue 2.

Même s'il fallait absolument réagir avant qu'il ne soit trop tard, le président Philippe Boutron reconnait que cette décision a été difficile à prendre
Même s'il fallait absolument réagir avant qu'il ne soit trop tard, le président Philippe Boutron reconnait que cette décision a été difficile à prendre © Radio France - Johan Gand

Le patron n'est pourtant pas dupe ni naïf, il précise tout de suite que la responsabilité de cette situation est collective, la sienne en premier, puisqu'il a validé tous les choix. Mais comme tout le monde il a assisté d'abord à cette semaine catastrophique avec 3 défaites (Clermont, Rodez, Niort) et au non-match ce vendredi face à Ajaccio (défaite 3-0), des revers qui appellent nécessairement une réaction et Philippe Boutron n'avait plus beaucoup d'option à sa disposition.

Pas de duo, mais une solution interne

Pour remplacer Didier Ollé-Nicolle, c'est une solution interne qui a été privilégiée : Cyrille Carrière, le directeur du centre de formation va prendre seul les rênes de l'équipe et sans Karim Ziani comme cela avait pu être préssenti "A aucun moment on n'a envisagé cette solution" précise le président orléanais. 

Une première à la tête d'une équipe professionnelle pour Cyrille Carrière dont le président met en avant le bon travail réalisé au centre de formation. Il ajoute également comme une forme d'espoir que les tentatives de mettre le responsable du centre de formation ont souvent bien marché en citant Julien Stéphan à Rennes, David Guion à Reims ou Sylvain Didot à Guingamp. Mais Cyrille Carrière n'est pas détenteur du DEPF, le diplôme d'entraineur professionnel indispensable en Ligue 1 ou Ligue 2. 

La Ligue de Football Professionnel sanctionne ce manque de plus de 12 000 euros d'amende par match. "On ne paiera pas d'amende" tranche Philippe Boutron, car la réglementation laisse en effet au club 30 jours de carence pour trouver une solution. "On réfléchit, on examine des profils, à voir" précise laconiquement Philippe Boutron mais en ajoutant que Cyrille Carrière sera bien sur le banc pour le reste de la saison.

Le communiqué officiel de l'USO suite à la séparation avec Didier Ollé-Nicolle
Le communiqué officiel de l'USO suite à la séparation avec Didier Ollé-Nicolle © Radio France - Johan Gand

Sa nomination provoquera également des changements au sein du centre de formation orléanais, puisque Cyrille Carrière ne peut pas matériellement assurer les 2 fonctions. Son 1er rendez-vous sera dès vendredi au Havre pour la 26è journée de championnat, 1er des 13 matchs qu'il reste à l'USO et à son nouvel entraineur pour tenter de se sauver.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu