Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 2 : délocalisé à Dijon, le FCSM "comme à la maison" face au Havre

Le FCSM reçoit Le Havre, ce samedi 31 juillet, à l'occasion de la deuxième journée de Ligue 2. La pelouse de Bonal pas encore prête, le match se jouera au stade Gaston Gérard de Dijon, où les Jaune et Bleu ont gagné et séduit lundi.

 Face au Havre, Aldo Kalulu et les Sochaliens vont tenter de reproduire la belle prestation de la première journée à Dijon.  Face au Havre, Aldo Kalulu et les Sochaliens vont tenter de reproduire la belle prestation de la première journée à Dijon.
Face au Havre, Aldo Kalulu et les Sochaliens vont tenter de reproduire la belle prestation de la première journée à Dijon. © Maxppp - Vincent Poyer

Après son beau succès contre le DFCO lundi , Sochaux remet ça au stade Gaston Gérard de Dijon, ce samedi 31 juillet. Les Jaune et Bleu, qui ne peuvent pas encore compter sur leur pelouse au stade Bonal , vont donc tenter d'enchaîner, après une prestation convaincante en Côte d'Or. 

Publicité
Logo France Bleu

"Ce match c'est à l'extérieur, en dehors de nos bases, c'est la réalité. Même si on y a joué ce week-end, que des joueurs ont joué leur premier match là bas, ce n'est pas chez nous. On se déplace, on met tous les atouts de notre coté pour se mettre dans les meilleures conditions et faire un bon match, prendre des points. Mais sur ce début de saison, ce n'est pas l'idéal parce qu'on fait trois matchs à l'extérieur", affirme Omar Daf l'entraineur sochalien. 

Son gardien, Maxence Prévot tempère : "on sera chez nous. Lundi on avait vraiment déjà cette impression, avec tous les supporters sochaliens qui ont fait le déplacement, j'espère que ce sera pareil demain. Mais on va faire abstraction du terrain et se concentrer sur notre jeu." Une seule tribune sera ouverte ce samedi au stade Gaston Gérard. Le FCSM a précisé sur son site internet toutes les modalités pour les supporters qui seront présents. Les abonnés pourront assister au match sur présentation de leur carte

Des recrues au point

Si Sochaux a réussi sa rentrée, lundi, elle le doit en partie à ses recrues, déjà bien adaptées. "Il y a toujours une part d'incertitude parce que pour eux tout change, la région, le club, le coach, la philosophie, les partenaires, la famille qui se déplace. Mais on a essayé d'être le plus clair possible sur nos principes, et on a tout fait pour les intégrer le plus rapidement et les mettre dans les meilleures conditions. Sur le match de Dijon, ils se sont bien comportés, maintenant, il y a 38 journées, donc on va continuer à travailler avec beaucoup d'investissement et d'humilité, de conviction surtout. C'est un championnat difficile. Si on veut avoir notre mot à dire il faut qu'on soit très réguliers, sachant qu'on a un effectif réduit pour l'instant", prévient Omar Daf. 

Et pour être régulier, le coach des Jaune et Bleu attend toujours du renfort : "on a travaillé dur pendant la prépa pour commencer le championnat dans les meilleures conditions. Mais dans la durée, si on manque d'effectif, à un moment on va le payer. Le constat est ni technique ni tactique, c'est juste la quantité de notre effectif. Si on n'a pas de blessés, on a la chance de travailler dans la continuité, quand il nous manquera trois-quatre joueurs, forcément ce sera plus compliqué."

Un adversaire physique, habitué à la Ligue 2

Mais face au Havre, ce samedi, Sochaux n'aura pas le même style d'adversaire. Exit le relégué au recrutement clinquant. Place à une équipe normande rompue aux joutes de la Ligue 2 (sa 13ème saison de suite) avec un effectif physique et expérimenté. "C'est une équipe habituée à jouer à ce niveau là, descendue il y a plusieurs années maintenant, qui veut remonter avec un actionnaire ambitieux, qui a beaucoup investi. Ils ont réussi à conserver les cadres, comme Bonnet, Gibaud, Thiaré, des joueurs expérmientés comme Boutaib. Et ils ont ajouté leurs meilleurs jeunes. On s'attend à un adversaire difficile, qu'on respecte énormément", précise Omar Daf. 

Le HAC reste sur un match nul 0-0 concédé à domicile pour la première journée face à Guingamp (0-0). En novembre 2020 à Bonal, le FCSM avait étrillé les hommes de Paul Le Guen (4-0) .

Le groupe sochalien n'a pas changé par rapport à lundi. Ambri et Kitala sont toujours convalescent, et Viltard encore à l'isolement après son test positif au Covid-19, samedi dernier. Contre Dijon, c'est Sidy Diagne, 19 ans, qui n'avait pas été retenu parmi les 18 joueurs sur la feuille de match.  

Sochaux-Le Havre, c'est à suivre en direct et en intégralité ce samedi sur France Bleu Belfort Montbéliard. Coup d'envoi à 19h, et avant-match dès 18h45.

loading
loading
Publicité
Logo France Bleu