Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : Des détails cruciaux à régler pour l'USO à Niort afin d'y croire encore

-
Par , France Bleu Orléans

L'USO avait un enchaînement de trois matchs capitaux en une semaine pour tenter de sortir de la zone rouge, elle en a déjà perdu deux. 3è round ce vendredi à Niort, encore un concurrent direct pour le maintien. Pour l'emporter et y croire encore, l'USO doit éliminer ces erreurs qui coûtent si cher.

Abnégation, détermination et application de tous les instants (pour éviter les regrets en fin de match) doivent être les maitres-mots du déplacement à Niort
Abnégation, détermination et application de tous les instants (pour éviter les regrets en fin de match) doivent être les maitres-mots du déplacement à Niort © Radio France - Johan Gand

C'est presque un miracle, mais l'USO n'a quasiment pas perdu de terrain sur ses rivaux directs après avoit concédé 2 défaites consécutives à Clermont et face à Rodez. Le Mans, 1er club non relégable, n'est qu'à 5 longueurs. Voilà la façon positive de voir les choses, une façon plus pragmatique serait aussi de dire que malheureusement, les adversaires faisant du surplace, si Orléans avait obtenu ces 2 victoires, l'USO ne serait plus relégable.

Et donc malgré tous les regrets qu'il peut y avoir sur ses 2 défaites, les orléanais restent dans le coup et peuvent encore se relancer, à condition pour cela de faire un résultat chez les Chamois Niortais ce vendredi pour la 24è de championnat. 

Des ajustements et des corrections à faire d'urgence

Pas besoin non plus de révolution, ce mardi à la Source, on a vu une équipe orléanaise intéressante, mais pendant seulement 70 minutes. Pendant les 20 minutes restantes, sans être particulièrement dangereux, les joueurs de Rodez ont marqué 2 fois sur coup de pied arrêté, une phase qui réclame, défensivement, application, attention, engagement et détermination. Un premier point à corriger d'urgence car ce n'est pas la première fois que l'USO se fait rejoindre sur ce type d'action en fin de partie.

Le second point est aussi à déplorer : plusieurs fois face à Rodez, l'USO a eu des cartouches pour doubler la mise, mener 2-0, mais par manque d'efficacité, les orléanais ont raté ces opportunités laissant la porte ouverte au retour des aveyronnais. Orléans doit apprendre à plier les matchs, couper tout espoir de retour aux adversaires et s'éviter des fins de matchs déconseillées aux cardiaques.

L'attaquant Aurélien Scheidler, buteur providentiel en début de saison, connait un peu moins de réussite à la finition en ce moment. - Radio France
L'attaquant Aurélien Scheidler, buteur providentiel en début de saison, connait un peu moins de réussite à la finition en ce moment. © Radio France - Johan Gand

Enfin, il faut aussi que les nouvelles recrues se mettent au diapason physique. Car si l'attaquant Yohan Mollo a beaucoup apporté pour son 1er match comme titulaire, il a dû quitter ses partenaires prématurément pour un souci physique (douleur derrière la cuisse) sans gravité, idem pour le buteur Préjuce Nakoulma touché par des crampes. "Malheureusement c'est ce qu'on doit payer aujourd'hui par rapport à ce mercato des joueurs qu'on a récupéré. Mais à l'inverse, on le voit, ce sont de vrais joueurs" explique Didier Ollé-Nicolle, l'entraîneur orléanais. Un point positif au moins sur cette rencontre et pour la suite s'ils confirment leurs premières impressions.

Gare aux Chamois!

Une concentration et une solidité défensive qu'il faudra impérativement avoir ce vendredi à Niort car en ce moment, même s'ils ne gagnent pas beaucoup (leur dernière victoire en championnat remonte au mois de novembre, face à Rodez), les Chamois marquent pas mal : 7 buts inscrits lors de leurs 2 derniers matchs contre le Paris FC (4-4) et à Caen (4-3). Mais vous l'aurez noté aussi, ils en encaissent aussi beaucoup (8 pris en 2 matchs). 

En plus ils seront privés de 2 de leurs défenseurs centraux : Bryan Passi, blessé et Brahima Doukansy suspendu.

Côté USO, Yohan Mollo qui a ressenti une gêne derrière la cuisse est forfait mais devrait pouvoir revenir face à Ajaccio, Cédric Cambon qui a eu, lui aussi, une petite gêne mercredi à l'entraînement n'est pas du déplacement. Thomas Ephestion, le milieu de terrain, pourtant opérationnel ne figure pas dans le groupe. Cela laisse la place à 2 retours : ceux du mileu de terrain Vincent Thill et du défenseur Stéphane Lambèse.

2 retours et donc 2 sorties par rapport au groupe orléanais qui a été battu mardi par Rodez. - Aucun(e)
2 retours et donc 2 sorties par rapport au groupe orléanais qui a été battu mardi par Rodez. - US Orléans Loiret Football

Les matchs et le classement de la 24è journée de Ligue 2

Chamois Niortais / US Orléans, 24è journée de Ligue 2, c'est à suivre dès 19H30 ce vendredi sur France Bleu Orléans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu