Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : Toute la saison 2018-2019

Ligue 2 : FC Metz, "Il ne faut pas se cacher"

vendredi 27 juillet 2018 à 15:45 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

A l'aube de la reprise du championnat de Ligue 2, le président du FC Metz Bernard Serin affiche l'ambition d'une remontée immédiate.

Le président du FC Metz Bernard Serin affiche l'ambition d'une remontée immédiate
Le président du FC Metz Bernard Serin affiche l'ambition d'une remontée immédiate © Maxppp - Anthony Picore

Metz, France

Bernard Serin se confie à France Bleu Lorraine, avant la reprise du championnat de Ligue 2, lundi sur la pelouse de Brest. Le président du FC Metz n'entend pas "s'éterniser" longtemps dans l'antichambre de l'élite. 

Dans quel état d'esprit êtes-vous avant ce premier match ? 

C'est une saison avec beaucoup d'enjeux. On a pas l'intention de s'éterniser en Ligue 2, et on a travaillé depuis la fin du championnat pour un recrutement qu'on espère judicieux. Au niveau de l’entraîneur et du staff, on est très satisfaits d'avoir convaincu Fréderic Antonetti pour les trois prochaines années. Au niveau de l'équipe, on a travaillé à trouver le bon dosage entre des joueurs confirmés notamment dans le secteur défensif, et de joueurs à développer. C'est évidemment le terrain qui dira si il s'agit des bons choix. 

Avez-vous recherché des joueurs de "profil Ligue 2" ? 

Non. Nous voulions des joueurs capables de s'engager dans un projet durable, capable de nous aider à retrouver notre place en Ligue 1, mais aussi de nous aider à nous y maintenir ultérieurement. Le gardien Alexandre Oukidja sort d'une saison en Ligue 1. En défense centrale, John Boye et Stoppila Sunzu ont aussi connu la Ligue 1 avec leurs anciens clubs. Ils vont apporter à notre équipe un supplément d'expérience, comme Renaud Cohade, pour guider des jeunes joueurs à potentiel comme Ibrahima Niane, Matthieu Udol. Il reste à finaliser notre recrutement en milieu de terrain pour lequel on a pris un peu de retard. Poblete a été blessé et il revient et Maïga ne sera opérationnel que début septembre. C'est en partie fait avec Victorien Angban qui nous est prêté par Chelsea pour un an avec une option d'achat. C'est un joueur à fort potentiel, un récupérateur avec une très bonne première relance. Reste à finaliser deux arrivées, dont un joueur qui sera annoncé samedi.

Vous vous affichez donc clairement comme un candidat à la montée ? 

Il ne faut pas se cacher.Les clubs qui descendent sont clairement des candidats à la remontée. Mais être candidat est une chose, avoir le succès en fin de saison en est une autre. Il n'y a que deux places à prendre, plus celle du barragiste qui a un véritable parcours du combattant, avec plusieurs matchs en dix jours... Donc c'est plus compliqué. La Ligue 2, c'est un autre championnat, il faut s'y adapter rapidement, ne pas rater notre début de saison, et enchaîner ensuite des séries de victoires qui permettent d'avancer au classement. Pour nous, c'est un marathon qui commence lundi à Brest. 

Quels sont les équipes également capables de monter selon vous ? 

Il y a un club qui a un plus gros budget que le notre, c'est Lens. Il y a des clubs qui ont peu changé et qui sont dans la continuité de la saison dernière comme Le Havre ou Lorient. Et puis il y a Auxerre, Troyes, Nancy... Il y a beaucoup de candidats.