Football

Ligue 2, football : Le FC Metz dominateur sur la pelouse de l'Evian Thonon Gaillard

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord samedi 30 janvier 2016 à 1:17

Krivets à la lutte avec Angoula
Krivets à la lutte avec Angoula

Ce vendredi 29 janvier 2016, à l'occasion de la 23ème journée de la Ligue 2, le club à la Croix de Lorraine s'est imposé à Evian Thonon Gaillard (0-1). Les grenats remontent sur le podium, avec deux points d'avance sur le 4ème, Clermont battu à Nancy (3-1)

Sur les bords du lac d'Annecy, le FC Metz a enfin enclenché une série positive. L' air pur de la montagne toute proche a galvanisé les protégés de Philippe Hinschberger. Pour la première fois depuis l'arrivée du nouveau coach messin, le club  à la Croix de Lorraine a aligné un deuxième succès consécutif en championnat.

Bekamenga tout schuss

Après son doublé contre Créteil, le camerounais Christian Bekamenga a fondu rapidement sur les Hauts-savoyards. Dès la 4ème minute de jeu, après un centre du du portugais Tiago Gomes, le nouveau buteur du FC Metz ajuste avec sang-froid l'impuissant portier de l'ETG. Une ouverture du score savoureuse pour une entame de match idéale ! Les grenats sont d'ailleurs tout prêts de doubler la mise par Sergeï Krivets, mais le biélorusse bute sur le milieu de terrain défensif Tejeda bondissant tel un chamois devant sa ligne de but. A la pause, le FC Metz mène logiquement au score face à une équipe d'Evian aussi inoffensive que son eau.

Le FC Metz évite la "faute de carre"

Après la pause, l'ETG se " ra-gaillardise ". Les haut-savoyards se montrent plus menaçants, sans toutefois inquiéter le gardien messin Thomas Didillon. Le match se durcit ensuite et les cartons pleuvent comme la pluie sur les stations alpines de basse altitude (Les Aravis et le bas du grand bornand ). Malgré ses accrochages, le FC  Metz s'impose finalement et logiquement. Cela faisait plus de 3 mois que les Grenats n'avaient pas gagné à l'extérieur. Le club à la Croix de Lorraine remonte sur le podium, avec en plus deux points d'avance sur Clermont battu à Nancy. Ou quand la Mirabelle renvoie à ses études le Génépi.

Daniel Candeias le milieu de terrain du FC Metz - Maxppp
Daniel Candeias le milieu de terrain du FC Metz © Maxppp

Partager sur :