Football

Ligue 2, football : Le FC Metz accueille la lanterne rouge, Nîmes

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord jeudi 24 septembre 2015 à 17:16

Supporters FC Metz - Génération Grenats
Supporters FC Metz - Génération Grenats © Radio France - Julie Seniura

Ce vendredi à l'occasion de la 9ème journée de la Ligue 2, le club à la Croix de Lorraine (2ème) accueille une équipe au plus mal, le Nîmes Olympique. Les Gardois n'ont toujours pas gagné le moindre match en championnat alors que les Grenats sont toujours invaincus.

C'est la première fois de la saison que le Club à la Croix de Lorraine va se frotter à une équipe relégable : Nîmes et ses -4 points au classement. Les crocodiles ont en effet débuté la saison, avec 8 points de pénalité, suite à l'affaire des matchs arrangés de la saison 2013-2014. C'est un énorme retard que les Gardois ont bien dû mal à combler : Toujours pas de victoire pour eux en championnat et seulement 4 petits nuls à domicile et un zéro pointé à déplacement. 

La prudence de Capitaine Lejeune

C'est donc un adversaire fragile qui se présentera ce vendredi  à St Symphorien. Un stade, où les grenats sont toujours invaincus et où ils n'ont encaissé qu'un seul petit but. Sur le papier donc, Le graoully messin ne devrait donc faire qu'une bouchée de ce croco bien inoffensif. Pourtant, Kévin Lejeune le capitaine messin préfère rester prudent. " Il n'y a pas de match facile en L2 et nous devrons être sérieux et concentrés pour s'imposer ". 

Le bestiaire de la Ligue 2

Le championnat de L2 est aussi une petite arche de Noé qui abrite des chamois niortais, des béliers cristolliens, des ours ajacciens, des lionceaux sochaliens et donc des crocos nîmois. D'autres clubs ont choisi de faire figurer sur leurs blasons quelques belle espèces. La chouette pour Dijon, la salamandre pour le Havre ou le Cygne à Valenciennes. Une sorte de zoo footballistique où s'est également invité, vous le savez, un animal légendaire : Notre bon vieux graoully messin. Et Si tous ces clubs se sont affublés d'un surnom animalier, c'est bien souvent pour des raisons locales et historiques...Lorsque François 1er entama la construction du port du Havre au 16ème siècle, la ville s'est choisi comme emblème celui de François 1er, la salamandre.Et ce amphibien figure tout naturellement sur le logo du HAC. Plus original encore : Si les niortais sont surnommés les chamois, c'est parce que le créateur de ce club des 2 sèvres, un certain Charles Boinot, présidait en 1925, les chamoiseries de Niort, une entreprise spécialisée dans le traitement des peaux de mammifère.

Le messin Ferjani Sassi au Havre - Aucun(e)
Le messin Ferjani Sassi au Havre

FC Metz - Nîmes Olympique, 9ème journée de Ligue 2, coup d'envoi à 20 heures, avant-match sur France Bleu Lorraine avec Thomas Jeangeorge, Damien Colombo et Gaby Dalvit.