Football

Ligue 2 de football : le FC Metz prend froid à Valenciennes

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord mardi 19 janvier 2016 à 2:59

Le messin Sergei Krivets ( à droite ) battu par le VAFC
Le messin Sergei Krivets ( à droite ) battu par le VAFC © Maxppp

Ce lundi 18 janvier à l'occasion de la 21ème journée de la Ligue 2, le FC Metz s'est incliné à Valenciennes (2-1). Après cette sixième défaite de la saison, les Grenats restent 5ème au classement.

Nouveau coup de froid sur le FC Metz. Ce lundi 18 janvier,  à l'occasion de la 21ème journée de la L2, les Grenats se sont incliné sur la pelouse du mal-classé valenciennois 2 à 1. Le club à la croix de Lorraine avait pourtant ouvert la marque par son capitaine Yéni N'Gbakoto, à la 34e minute de jeu. Mais deux erreurs défensives du FC Metz ont finalement permis aux Nordistes de renverser la vapeur.

Les cadeaux du FC Metz

Qu'on se le dise, le FC Metz a la fâcheuse habitude cette saison en L2 de relancer des équipes en plein doute. Souvenez-vous, l'ancienne lanterne rouge nîmoise puis le mal-classé auxerrois se sont notamment imposés à Saint-Symphorien. Bis répetita, dans le froid glacial du Stade du Hainaut, où le club à la croix de Lorraine a littéralement offert au VAFC sa première victoire de la saison à domicile.

"C'est une défaite logique des Messins ", selon l'entraîneur Philippe Hinschberger qui a déploré le manque de concentration et les erreurs de placement de sa défense sur les deux buts que son équipe a encaissés. Le technicien grenat se plaint aussi "du peu de rendement de son attaque ". Certes, il y a eu du progrès dans l'animation offensive lorraine en début de match, mais après l'ouverture du score de Yéni N'Gbakoto sur coup franc, les Messins ont peu à peu décliné. Et malgré les rentrées remarquées des Burkinabés Sido et Kaboré, le club à la croix de Lorraine a enregistré hier sa 6e défaite en L2. C'est un nouveau faux-pas que le FC Metz devra absolument effacer ce vendredi à Saint-Symphorien contre Créteil.

Le FC Metz et Tiago Gomes ( à gauche ) malmenés au Stade du Hainaut - Maxppp
Le FC Metz et Tiago Gomes ( à gauche ) malmenés au Stade du Hainaut © Maxppp