Football

Ligue 2 : grâce à sa victoire face à Auxerre (1-0), Caen retrouve la troisième place

Par Pierre Coquelin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) samedi 19 avril 2014 à 20:17

Foot Caen Auxerre photo Koïta
Foot Caen Auxerre photo Koïta © Stéphane Geufroi - MaxPPP*

En Ligue 2, victoire laborieuse des Caennais à domicile face à une équipe auxerroise qui joue le maintien. Une victoire par le plus faible des écarts (1-0) et qui permet aux Caennais de retrouver la troisième place du podium. A noter que la rencontre s'est effectuée devant près de 15 000 spectateurs massés dans les travées du stade Michel-d'Ornano.

Après avoir provisoirement laissé la troisième place à Nancy (vainqueur de Dijon vendredi soir, 2-1), le Stade Malherbe de Caen a récupéré son dû samedi en s'imposant à domicile 1-0 face à une équipe d'Auxerre qui a fermé le jeu.

Une première mi-temps sans grand spectacle. A part ce coup franc enroulé de Frédéric Sammaritano qui passe juste au dessus des cages d'un Damien Perquis qui semblait battu (24e). Un coup franc suivi dans la foulée d'un tir du Bourguignon Allasane Pléa qui oblige le portier caennais à une envolée (25e). Côté caennais, seule cette tentative de Lenny Nangis sur une sortie hasardeuse du gardien Donovan Léon (28e) est à mettre à l'actif des Rouge et Bleu.

Des occasions auxerroises mais globalement la possession est normande en cette première période. Les hommes de Patrice Garande n'arrivent pas destabiliser le bloc auxerrois, cette muraille bourguignonne. Des ajaïstes venus en Normandie défendre le point du match nul et qui jouent la montre. Et c'est en toute logique que les deux équipes se quittent sur un score vierge à la mi-temps (0-0).

Duhamel, encore et toujours !

Au retour des vestiaires, les Caennais se montrent plus mordants. Comme sur ce coup franc de Fayçal Fajr qui oblige le portier bourguignon à la parade (52e). De leur côté, les joueurs de l'Yonne se disent qu'il y a peut-être un coup à jouer et se montrent dangereux sur corner, avec une tête d'Alassane Pléa qui termine sur le haut de la barre transversale (67e).

La décision se fait finalement à la 74e minute. Servi par Nicolas seube, le latéral malherbiste Jean Calvé s'arrache pour récupérer le ballon sur l'aile droite de l'attaque. Il adresse un centre millimétré à Mathieu Duhamel qui, d'une tête décroisée, crucifie le gardien auxerrois (73e, 1-0). C'est d'ailleurs l'une des seules occasions du match pour le goléador caennais, qui en profite pour s'installer seul en tête du classement des buteurs (19 réalisations).

Mathieu Duhamel : "Je savais que cette occasion viendrait"

Un but comme une libération pour le stade d'Ornano et ses 14 988 spectateurs. Mais les Caennais doivent désormais tenir face aux assauts bourguignons. Des Auxerrois qui ont espéré un pénalty après un contrôle de l'épaule litigieux de Molla Wagué (90e). Mais l'arbitre ne siffle pas. Fureur du banc auxerrois : l'entraîneur Jean-Luc Vannuchi est invité à rejoindre les tribunes... Des Bourguignons qui touchent une nouvelle fois du bois dans les arrêts de jeu : la frappe de Rudy Haddad vient heurter le montant droit des cages de Damien Perquis. A l'affût, Frédéric Sammaritano touche lui aussi le poteau (90e+1). Caen a eu chaud ! Des Caennais qui doivent faire face un rival de plus en plus pressant : Nancy. Les deux équipes sont à égalité (53 points), mais les Normands ont une meilleure différence de buts et surtout un match en moins.

Prochain rendez-vous pour les Malherbistes : ce sera le lundi 28 avril avec un déplacement chez le 5e, Angers, au stade Jean-Bouin.Au match aller, les deux équipes s'étaient quittées sur un score nul de 1 partout.

Les résultats de la 33e journée de Ligue 2, c'est ici.

Le classement provisoire de Ligue 2, c'est ici.

Patrice Garande : "Il y a une vraie envie de faire les choses ensemble, et ça fait la différence"

fayçal Fajr : "Depuis quelques matches, la roue a tourné"