Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Reprise de la Ligue 2 : certes amoindri, rajeuni et attendu, le HAC se rend en Corse avec ambition

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le HAC entame sa saison ce vendredi soir à Ajaccio, sans grandes certitudes. Nouvel entraîneur, effectif rajeuni, mercato au ralenti... les interrogations ne manquent pas. Et pourtant, l'équipe se dit ambitieuse, et prête à prendre une revanche contre son adversaire corse.

Alexandre Bonnet et les joueurs havrais, ici lors du Trophée des Normands contre Caen le 13 juillet, ont hâte de retrouver la compétition au terme d'une longue préparation.
Alexandre Bonnet et les joueurs havrais, ici lors du Trophée des Normands contre Caen le 13 juillet, ont hâte de retrouver la compétition au terme d'une longue préparation. © Radio France - Esteban Pinel

Ajaccio, France

C'est un début que l'on imaginait difficilement plus ardu. Le HAC lance sa onzième saison consécutive de Ligue 2 ce vendredi, sur la pelouse de l'AC Ajaccio, théâtre, en mai 2018, de ce terrible pré-barrage d'accession perdu, et émaillé de graves incidents.

Cette fois-ci, c'est au stade François Coty que tout commence, après plus d'un mois de préparation. "On a commencé le 20 juin. _On a, je pense, bien travaillé_. Nous avons été exigeants avec les joueurs, et ils ont bien répondu", estime Paul Le Guen. 

Le nouvel entraîneur du HAC sera l'une des attractions de cette saison, avec son palmarès bien rempli. Son recrutement traduit forcément l'ambition d'un club au renom et aux infrastructures taillés pour la L1, mais qui peine toujours à franchir le cap.

Le recrutement a pris du retard

En cette fin juillet, "Le Havre n'est pas un favori pour la montée", pose le technicien, conscient des manques d'un effectif jeune, orphelin de joueurs clés comme Denys Bain, Harold Moukoudi, ou encore Zinedine Ferhat, tous en fin de contrat et partis dans l'élite du football français cet été. 

Or, ces départs majeurs n'ont pas été compensés. Pour le moment, seul le gardien Mathieu Gorgelin a rejoint la Normandie en provenance de Lyon, rejoint par le jeune milieu Eric Dina Ebimbe, prêté deux saisons par le PSG. 

Le nouveau portier havrais se veut pourtant rassurant :

Bien sûr, on attend des recrues. Mais on a déjà un bon effectif, avec des joueurs de qualité, prêt à aller faire un résultat dès vendredi." 

Le mercato est ouvert jusqu'au 31 août en France, et Paul Le Guen, "ne veut pas prendre de joueurs juste pour prendre des joueurs. Il faut de la patience. Je veux des renforts qui peuvent apporter quelque chose à ce groupe."

Malgré ce contexte et cet effectif incomplet, les Ciel et Marine veulent se considérer sur le terrain. "On a tous hâte de retrouver la compétition, assène Alexandre Bonnet, prolongé cet été. Le groupe, tel qu'il est aujourd'hui, est prêt. Nous serons sur le terrain et nous devrons montrer un bon état d'esprit dès le premier match, surtout là bas, à Ajaccio."

Cet été, le HAC a remporté trois match amicaux (Paris FC, Laval, et UNFP), et en a perdu autant (Guingamp, Caen, Angers). Le dernier, face au SCO, perdu 3-2, avait laissé entrevoir des failles défensives. "On a travaillé pour corriger tout ça", rassure Paul Le Guen. 

7e de Ligue 2 l'année dernière, avec la 8e attaque et la 8e défense du championnat, le HAC avait en outre concédé 15 matchs nuls, record de la ligue. Des statistiques moyennes, incompatibles avec de grandes ambitions. 

Le HAC avec plusieurs jeunes et Kadewere à Ajaccio

Les Normands sont prévenus, ils doivent "retrouver la victoire", dixit Alexandre Bonnet et monter leur niveau de performance d'un cran. Avec ses jeunes, avec son effectif en chantier, l'aventure du HAC commence dès ce vendredi, dans un environnement sans doute hostile

L'occasion rêvée de prendre une revanche sur Ajaccio, et de ramener de Corse, outre des coups de soleil, trois points ainsi qu'une bonne dose de confiance. 

Ligue 2-J1. AC Ajaccio - Le Havre. 

Vendredi 26 juillet, 20h, au stade François Coty. En direct sur France Bleu Normandie dès 19h50. Réagissez sur #BleuHac

Le groupe havrais : Gorgelain, Fofana - Bese, W. Coulibaly, Y. Coulibaly, Mayembo, Camara -Fontaine, Gueye, Youga, Dina Ebimbe, Bonnet, Abdelli - Assifuah, Thiaré, Kadewere, Dzabana.

Choix de la station

France Bleu