Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J11) - L'AJA se balade 3-0 chez le leader, le Paris FC, et grimpe à la 3e place !

-
Par , France Bleu Auxerre

Match référence et plein de maîtrise pour l'AJA sur la pelouse du leader de la Ligue 2 pour la 11e journée : les Icaunais s'imposent 3-0 face au Paris FC grâce notamment à un doublé de Mickaël Le Bihan et une efficacité offensive maximale. Les Auxerrois pointent en 3e position du classement.

Voilà une image qui résume bien la rencontre : l'AJA de Mickaël Le Bihan, auteur d'un doublé, a renversé le leader, le Paris FC, 3-0, pour cette 11e journée de Ligue 2. Grâce à ce 6e succès, les Icaunais grimpent à la 3e place du championnat.
Voilà une image qui résume bien la rencontre : l'AJA de Mickaël Le Bihan, auteur d'un doublé, a renversé le leader, le Paris FC, 3-0, pour cette 11e journée de Ligue 2. Grâce à ce 6e succès, les Icaunais grimpent à la 3e place du championnat. - Crédit photo : AJA

L'AJA est passée au révélateur avec brio : en s'imposant 3-0 pour la 11e journée de Ligue 2 sur la pelouse de Charléty, face au leader, le Paris FC, les Ajaïstes ont prouvé que leur récente forme (ils restaient sur 2 victoires et 1 nul) n'était pas que passagère. Et que cette équipe, désormais seule meilleure attaque du championnat (21 buts inscrits en 11 rencontres soit quasiment une moyenne de 2 pions marqués par match), est de plus en plus irrésistible, en plus de ressembler à un bloc de plus en plus solide.

Écoutez le résumé de Paris FC-AJA avec la victoire auxerroise 3-0 au stade Charléty pour la 11e journée de Ligue 2, avec Nicolas Fillon et Alexandre Alain aux commentaires

Première période de haute volée de l'AJA

Contre des Parisiens incontestablement en tête de la L2 (25 points, 8 victoires dont 5 de suite, 1 nul et 1 seule défaite), les hommes de Jean-Marc Furlan ont parfaitement su exploiter les failles adverses en contre-attaque. Le 4-1-4-1 auxerrois, élaboré pour ne pas subir, s'est néanmoins très vite adapté à la possession parisienne pour piquer sur des ballons perdus ou sur des projections supersoniques. La preuve avec le premier but, dès la 5e minute : remontée de balle de Mathias Autret après une perte au milieu d'un Parisien, 3 contre 2 parfaitement exploité, décalage à droite de l'entrée de la surface pour Mickaël Le Bihan, tir croisé, et ça fait petit filet (1-0).

Et à l'efficacité clinique de son meilleur buteur s'ajoutera ensuite le sublime, quelques minutes plus tard (9e), après un changement d'aile de la droite vers la gauche de Carlens Arcus pour Rémy Dugimont, côté gauche de la zone de vérité. Contrôle poitrine du n°21 de l'AJA, qui se l'emmène du droit sur un pas, avant d'armer pied gauche de demi-volée pour un sacré pétard pleine lucarne (2-0). Sa 5e réalisation en championnat.

Un début de match canon des Icaunais, conjugué à l'apathie du Paris FC, incapable de bouger le bloc auxerrois et pas du tout à l'aise sur le terrain bizarrement sablonneux de Charléty, à l'inverse d'Ajaïstes tellement plus justes techniquement et costauds physiquement. Illustration à la 38e minute, avec cette mésentente le long de la ligne de touche entre les deux derniers défenseurs du club de la capitale sur un long dégagement adverse. Le Bihan, pas rassasié, profite de l'offrande, s'en va défier Vincent Demarconnay et conclure du droit (3-0) pour son 10e but de la saison. 

Une sacrée montée en puissance icaunaise

Gestionnaire en seconde période après 45 premières minutes de haute volée, l'AJA n'aura quasiment jamais été inquiétée par les Parisiens, hormis sur quelques offensives sur les côtés. Avec au final un 2e match sans encaisser de but cette saison. Difficile de ressortir une individualité dans ce collectif qui a frôlé la perfection dans la gestion de la partie, de son tempo, aussi bien dans les temps forts que les temps faibles (43,7% de possession de balle mais 12 tirs dont 7 cadrés, et seulement 1 tir concédé). 

Cette équipe, en manque d'automatismes en début de saison, semble avoir trouvé sa pleine mesure, avec cette série d'invincibilité portée à 4 matches, ce qui n'était pas arrivé depuis septembre 2019. Une 6e victoire qui permet en tout cas à l'AJA, avec 19 unités, de grimper à la 3e place du championnat. Même s'il ne faut pas s'enflammer : 3 poursuivants, à portée de points de l'AJA, n'ont pas joué l'intégralité des 11 journées du début de saison à cause du Covid-19 (1 match en retard pour Troyes et Niort, 2 pour Grenoble) et pourraient, suivant leurs résultats, passer devant les Icaunais. 

Mais cette entrée sur le podium permet au moins d'envisager sereinement la série de 3 rencontres à disputer en une semaine qui s'annonce (Valenciennes, Le Havre, Niort), à commencer par la réception de VA, samedi 28 novembre, pour la 12e journée de Ligue 2. Surtout, ce succès face au leader permet aux Auxerrois de signer LE match référence de leur début de saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess