Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J16) - Avant AJA-Pau : les trois points obligatoires face aux promus ?

-
Par , France Bleu Auxerre

L'AJA qui veut repartir de l'avant après ses 3 nuls en 4 matches, plusieurs joueurs en soins mais un retour dans le groupe, et une première face au promu palois : voici ce qu'il faut savoir sur AJA-Pau (16e j. L2) ce vendredi à 20h, à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Auxerre.

Le défenseur Carlens Arcus et l'AJA ne veulent faire qu'une bouchée du promu Pau ce vendredi (16e j. L2) à l'Abbé-Deschamps (coup d'envoi 20h) afin de poursuivre leur série d'invincibilité et pourquoi pas intégrer le podium.
Le défenseur Carlens Arcus et l'AJA ne veulent faire qu'une bouchée du promu Pau ce vendredi (16e j. L2) à l'Abbé-Deschamps (coup d'envoi 20h) afin de poursuivre leur série d'invincibilité et pourquoi pas intégrer le podium. - Crédit photo : AJA

L'AJA est en léger surplace depuis le début de son marathon de 6 matches en même pas 4 semaines avant la trêve de Noël. Avec 3 nuls (contre Valenciennes, Le Havre et Nancy) et 1 victoire (face à Niort), les Icaunais ont engrangé 6 points sur 12 possibles. Au moins, la série d'invincibilité a pu se poursuivre, avec un 8e match sans défaite en terres nancéiennes. Et les Auxerrois sont toujours dans le Top 5, avec cette 5e place au bout de 15 journées de Ligue 2, et alors que plus aucune équipe ne compte de match en retard.

Désormais à 5 points du 2e, Grenoble, et 6 unités du leader, Troyes, les Ajaïstes ont, sur le papier, de quoi voir venir avec les 2 derniers matches qui les attendent avant les fêtes, face aux promus Pau ce vendredi et Dunkerque mardi prochain. Mais attention à l'excès de confiance vis-à-vis des Palois, 15e de L2, prévient Jean-Marc Furlan. "Pau, c'est un match menace, relève l'entraîneur de l'AJA. Elle est certes mal classée, mais c'est une bonne équipe, qui joue bien au ballon. D'après nos informations, elle ne mérite pas son classement par rapport au football qu'elle pratique. Mais l'idéal, ce serait qu'on puisse continuer notre série d'invincibilité sur les deux prochains matches."

Si la frustration des derniers matches nuls est toujours aussi présente, l'AJA, meilleure attaque du championnat (31 buts) pourra se rassurer en se disant que même si elle ne gagne pas, elle continue à envoyer du jeu et à se créer des occasions. Une équipe qui n'a cessé de marquer durant sa série de 8 matches sans perdre, et qui n'a pas pu trouvé la mire dans seulement 3 rencontres cette saison. 

Et ça, le technicien auxerrois qui revendique un football "audacieux" l'a bien noté. "L'an passé, on était la meilleure équipe en termes de possession dans les 18 mètres adverses. Sauf qu'on ne se procurait aucune occasion ! Mais cette saison, oui. C'est grâce aux nouveaux qui sont arrivés, les automatismes, la fluidité dans le jeu et la connaissance des uns et des autres. Et à l'entraînement, on voit bien que c'est tout autre chose par rapport à ce qu'on a vécu l'an dernier. On a franchi des paliers. On est très largement au-dessus."

Begraoui de retour dans le groupe mais Bellugou, Georgen et Lloris en soins

Yanis Begraoui est de retour dans le groupe icaunais ! Le jeune attaquant (20 ans), non convoqué pour le match contre Nancy et dont le contrat se termine en juin prochain, pourra-t-il gratter quelques minutes face à Pau, lui qui est resté sur le banc sur 4 des 6 derniers matches pour lesquels il a été convoqué ? Histoire peut-être de faire souffler Mickaël Le Bihan, en état de grâce depuis le début de saison (13 buts en 14 matches) ? Réponse ce vendredi soir.

Et alors que François Bellugou, Alec Georgen et Gautier Lloris sont en "soins", et que Ousoumane Camara, Ji Xiaoxuan et Nicolas Mercier n'ont, à nouveau, pas été retenus par le coach, ce match face à Pau pourrait être l'occasion de voir briller Kévin Fortuné. L'attaquant de 31 ans, arrivé cet été et absent pendant les 3 premiers matches du marathon de cet hiver, est l'élément offensif le moins en forme de l'effectif icaunais, avec seulement 5 titularisations pour 1 but, sur penalty, et 48 minutes disputées en moyenne par match. Pour Jean-Marc Furlan, "son heure viendra".

"Kévin, il a le talent, explique le coach auxerrois. Mais il a joué 6 mois à l'étranger, très loin (en Iran), et puis il n'a pas joué les 6 mois d'après. Et je pense que ça n'est pas facile pour lui, ça peut déstabiliser de ne pas beaucoup jouer après une telle expérience. J'avais observé la même chose avec Axel Ngando (parti jouer en Turquie). Kévin va revenir. Mais il a été blessé et a été arrêté plusieurs jours. Il faut dire aussi que depuis, les joueurs qui ont pris la place sur le terrain ne sont pas faciles à bouger. Lui doit reprendre le rythme."

Pau, à la découverte de la L2

C'est la 1ère fois qu'Auxerre et Pau s'affrontent. Le promu palois, leader de National au moment de l'arrêt des compétitions de football en mars dernier, découvre la Ligue 2 cette saison. Avec un nouvel entraîneur à sa tête, Didier Tholot, remplaçant Bruno Irlès.

Des débuts compliqués en L2 pour les Béarnais, qui n'ont pu goûter à la victoire qu'à partir de la 8e journée face à Niort (4-1). Plus petit budget du championnat, le Pau FC a ensuite fait les montagnes russes pour finalement arriver à cette 15e place au bout de 15 journées. Une formation paloise qui n'a pas marqué le moindre but sur 9 de ces 15 matches disputés (aucune autre équipe de L2 ne fait pire), et qui en revanche, récolte énormément de cartons : 42 jaunes, et 4 rouges dont 2 lors de l'avant-dernier match à Clermont (défaite 3-0).

Malgré la mise en garde de Jean-Marc Furlan, l'AJA a donc largement les moyens de s'imposer face à Pau. D'autant que les Béarnais sont tout juste en train de récupérer de leur match disputé contre Sochaux, mardi, il y a 3 jours (0-0). Si techniquement, les Icaunais semblent au-dessus, c'est aussi physiquement que la différence pourrait se créer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess