Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 (J16) | Stade de Reims - Nîmes Olympique à la loupe

samedi 26 novembre 2016 à 17:10 Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Retour sur la triste prestation des Rémois à Nîmes et la défaite 3 à 0 avec les notes des joueurs, ce que l'on a aimé et pas aimé, votre homme du match et le résumé video.

Michel Der Zakarian et son adjoint Franck Rizzeto vont devoir trouver les solutions pour se relancer
Michel Der Zakarian et son adjoint Franck Rizzeto vont devoir trouver les solutions pour se relancer © Maxppp - Maxppp

Reims, France

   - Aucun(e)
-

Rien...

Il n'y a pas grand chose à garder dans cette rencontre, tout est même à jeter... Aucun tir, aucune phase de jeu dignes de ce nom et une équipe bien loin des standards qui prétendent à la montée en Ligue 1... La soirée a été terne, ennuyeuse, indigente, inquiétante...tout çà à la fois !

   - Aucun(e)
-

L'attitude des joueurs rémois

Comment rendre une copie aussi indigne d'une équipe prétendante à la montée en Ligue 1, et même, d'une équipe de football professionnelle tout court ? Au-dela des lacunes individuelles, c'est surtout le comportement global qui pose question. Aucune révolte, aucune envie, aucune personnalité sur le terrain et la désagréable impression que les Rémois se laissaient vivre sur le terrain comme si le seul fait de porter le maillot du Stade de Reims avec l'étiquette de favori dessus, suffisait pour remporter les matches ! Cette attitude nonchalante est très inquiétante car elle dénote un état d'esprit bien friable et fragile pour arriver à ses fins.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Dans le marasme général, vous avez choisi Samuel Bouhours qui dans ce schéma en 3-5-2 a réussi à tire son épingle du jeu.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Sa première intervention est une détente horizontale sur un corner nîmois alors que le score était de 0 à 0. La suite est plus cauchemardesque. Il n'est pas maître dans sa surface de but sur la tête décroisée de Rippart sur laquelle, en restant sur sa ligne, il est un peu court. Et que dire de ce deuxième but encaissé ! Avancé au-dela de l'entrée de sa surface de but, soit plus de 6 mètres, il offre sur un plateau l'angle de tir à Alioui qui dès 30 mètres le lob sans aucune difficulté. Le troisième but est anecdotique même si là encore, le gardien rémois semble un peu avancé.

     - Aucun(e)
-

C'est peut-être le seul Rémois qui a réussi à surnager dans le néant collectif. Des bons placements défensifs et il aurait même pu marquer si Ibrahima Baldé ne lui avait pas enlever maladroitement ce ballon. Malgré tout, Samuel Bouhours ne semble pas vraiment à l'aise dans ce schéma tactique.

   - Aucun(e)
-

Il a bien tenté de sonner la révolte, mais tout le monde était aux abonnés absents. A l'évidence, Anthony Weber est orphelin de Julian Jeanvier et on risque malheureusement de le répéter encore de nombreux jours. Le capitaine rémois a pris un carton jaune stupide car pris de vitesse par un adversaire, il sera suspendu à Orléans. Il était très marqué, les yeux rougis, à l'issue de la rencontre.

   - Aucun(e)
-

Sans faire d'erreurs flagrantes, Antoine Conte s'est laissé porter par la mollesse du match, sans apporter grand chose malgré une belle passe en profondeur vers Baldé en première période qui a amené le coup franc et donc...le seul tir cadré du match côté rémois. Pas de quoi blâmer plus que çà le joueur qui en sa qualité de défenseur est évidemment concerné par ce naufrage défensif et ces trois buts encaissés.

  - Aucun(e)
-

Il a traversé le match dans l'indifférence totale. Aucun impact, aucun danger apporté, de mauvais centres, que de balles perdues ! Il est évident que la qualité médiocre du terrain à gêné Hamari Traoré sur ses prises d'appui et sa vitesse, mais franchement, on ne parlera pas du terrain comme fausse excuse.

   - Aucun(e)
-

Dans un milieu de terrain totalement inutile qui n'a donné aucun liant pour remonter les balles et donner des solutions offensives, Danislon Da Cruz a été au niveau général de l'équipe. Des pertes de balles, il n'a mis aucune verticalité dans le jeu. C'est lui qui perd le ballon dans un duel au niveau de la ligne médiane juste avant le deuxième but nîmois.

   - Aucun(e)
-

Tout seul, Jaba Kankava n'arrivera pas à s'exprimer. Cela ne lui donne pas d'excuses dans un match dans lequel il a été en-dessous, à l'image de ses coéquipiers, mais on a senti qu'avec plus de qualité autour de lui, le Georgien aurait pu se mettre au diapason et beaucoup apporter. Il a vite abandonner. Remplacé à la 86e par Hugo Rodriguez.

  - Aucun(e)
-

Un impact physique qui a très très rarement permis de récupérer des ballons, et puis c'est tout. Comme de trop nombreuses fois cette saison, Aly Ndom a traversé le match entre inutilité au milieu de terrain et déchet technique. C'est une évidence, Aly Ndom n'est pas au niveau de l'exigence de la Ligue 2, dans le combat et la qualité du jeu. Il n'était pas le seul vendredi soir, mais cela commence à devenir compliqué pour lui même si bien sûr, on lui donnera sans problème l'excuse de la jeunesse. Remplacé par Andrew Jung à la 53e minute qui aurait pu rêver meilleures conditions pour une première en Ligue 2.

   - Aucun(e)
-

Même constat que pour la majorité de ses coéquipiers : il s'est laissé bercer par la monotonie et la faiblesse du match. Il n'a jamais réussi à passer sur le côté gauche qui lui était confié dans un rôle de piston. Aucun danger apporté sur le plan offensif, pas vraiment mis à contribution sur le plan défensif mais en même temps, il ne représentait aucun danger pour l'adversaire. Remplacé par Grégory Berthier à la 53e minute qui n'a rien apporté dans le match, non plus.

   - Aucun(e)
-

Diego aura donc été le seul joueur rémois a faire un tir cadré (on va même dire un tir tout court) digne de ce nom. Un coup-franc qui manquait certes de puissance et de vice, mais qui a obligé le jeune gardien rémois à se détendre. Comme à son habitude, le Brésilien n'a pas ménagé ses efforts mais souvent dans le vide et sans jamais apporter le danger autour et devant le but.

  - Aucun(e)
-

Il aurait mérité certainement moins qu'une note de 2, mais pour cela, il aurait fallu que ses coéquipiers soient exempts de tout reproche sur ce match et il n'y a pas vraiment de raison de stigmatiser son épouvantable prestation quand personne à rayonné autour de lui. Oui, sa prestation a été médiocre, une nouvelle fois, et il apparaît évident qu'il y a urgence. Il a eu sa chance, ses chances même, mais Ibrahima Baldé n'est pas au niveau et n'y arrivera pas car au delà de son incapacité à marquer des buts, il y a son incapacité à se créer des actions de but et un style de jeu qui ne correspond pas à ce que l'entraîneur veut faire avec cette équipe.

   - Aucun(e)
-

Comme le nombre de but encaissés par les Rémois en deux matches, deux face à Laval et donc trois face à Nîmes. Un goal-average qui fond comme neige au soleil, et une fébrilité défensive bien loin du discours et de la méthode de Michel Der Zakarian qui veut construire la saison sur la solidité défensive. Evidemment, l'absence de Julian Jeanvier pèse beaucoup, mais cela ne doit pas représenter une excuse. On aurait pu aussi choisir le chiffre 0 comme le nombre de buts inscrits par les Rémois lors des deux derniers matches et le pire, c'est que même si les matches avaient fait 120 minutes au lieu de 90 minutes, cela n'aurait pas changé grand chose...

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-