Football

Ligue 2 (J19) | Stade de Reims - ESTAC Troyes, le debrief

Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 20 décembre 2016 à 16:39

Les Rémois ont réussi a remporté le derby pour se hisser à la 2e place de la Ligue 2.
Les Rémois ont réussi a remporté le derby pour se hisser à la 2e place de la Ligue 2. © Maxppp - maxppp

Retour sur la dernière rencontre de la phase aller face à Troyes avec les notes, le top et le flop, votre homme du match et la stat. Le Stade de Reims termine cette phase aller à la 2e place de la Ligue 2.

   - Aucun(e)
-

La résurrection d'Ibrahima Baldé !

Ibrahima Baldé a inscrit son premier but au Stade Delaune. - Maxppp
Ibrahima Baldé a inscrit son premier but au Stade Delaune. © Maxppp - maxppp

Il a enfin donné satisfaction après des mois de disette. Ibrahima Baldé a rayonné dans le derby avec beaucoup d'envie et surtout une vraie efficacité avec ce but inscrit et la passe décisive donnée à Rémi Oudin. Il va maintenant falloir confirmer et pourquoi pas devenir le vrai buteur tant attendu de la deuxième partie de saison. On attendait beaucoup du Sénégalais, il donné lundi soir un échantillon de ses qualités et ce dont il est capable. On espère qu'il sera au rendez-vous.

   - Aucun(e)
-

Le gachis rémois...

Quand on voit ce qu'est capable de produire cette équipe rémoise sur la rencontre face à Troyes, notamment en première période, il y a évidemment beaucoup de regrets sur cette phase aller. Même diminué par les blessures avec l'absence de joueurs importants comme Julian Jeanvier et Pablo Chavarria, le Stade de Reims aurait du dominer cette Ligue 2 et s’installer solidement en tête du championnat. La deuxième partie de saison sera bien sûr décisive mais avec son calendrier plutôt favorable, le retour des blessés, Reims a largement les moyens d'aller chercher les quelques 35 points qui seront nécessaires pour monter en Ligue 1.

   - Aucun(e)
-
     - Aucun(e)
-

Ibrahima Baldé arrive largement en tête, c'est votre homme du match. Celui qui a plus souvent irrité les supporters depuis le début de la saison a cette fois-ci séduit. Il peut devenir le "chouchou" des supporters, à condition bien sûr de confirmer la prestation réalisée face à Troyes.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Très peu sollicité, Johann Carrasso a été là quand il le fallait, sur le seul tir cadré et dangereux des Troyens en deuxième période, une frappe de Grandsir bien repoussée du pied. Pour le reste, le gardien rémois à soulagé sa défense sur ses nombreuses sorties aériennes. On pourra toujours lui reprocher d'avoir été trop avancée sur la frappe de Mour Paye mais il n'a pas pris le but, le ballon a été renvoyée par la barre transversale.

   - Aucun(e)
-

A l'image de la défense, Hamari Traoré a été très solide dans ses interventions, très présent dans les duels et il a beaucoup tenté sur son flanc droit. Beaucoup de rigueur défensive et une volonté de porter le jeu vers l'avant avec peu de déchets dans son jeu. Il a été plus en retrait en deuxième période sur le volet offensif, peut-être un peu émoussé physiquement mais il a assuré l'essentiel sur les tâches défensives.

   - Aucun(e)
-

Le retour du capitaine a fait un bien fou ! Suspendu face à Orléans, il a montré une solidité assez impressionnante. Toujours bien placé, il a défendu très haut, a coupé beaucoup d'initiatives troyennes. Il aurait même pu marquer en deuxième période. Il a également trouvé une bonne complicité avec Grégoire Amiot. Le capitaine a eu aussi une énorme influence sur ses coéquipiers qu'il n'a eu de cesse de replacer tout au long de la rencontre. Un vrai bon patron !

  - Aucun(e)
-

Les deux ont fait la paire : les deux défenseurs centraux sont à mettre au même niveau. Grégoire Amiot prend de plus en plus de volume dans cette équipe et il a plus que bien remplacé Julian Jeanvier blessé depuis le début du mois de novembre. Grégoire Amiot avait un sérieux client à surveiller : le meilleur buteur de la Ligue 2 Adama Niane que l'on n'a pas vu. Il l'a dominé dans les duels dans la vitesse, dans l'engagement, et a fait un retour parfait en deuxième mi-temps avec un tacle engagé mais très bien réalisé dans la surface de réparation. Grégoire Amiot est la vraie bonne surprise de cette fin d'année.

   - Aucun(e)
-

Un match sérieux tout en sobriété de Samuel Bouhours. Ce n'est pas le joueur rémois qui a le plus impressionné vu des tribunes, mais son abnégation, son placement et la sécurité qu'il apporte sont à louer. Il a été à l'image de la défense, toujours très rigoureux dans ses interventions. Une bonne prestation du gaucher qui a trouver aussi des combinaisons intéressantes avec Diego sur son flanc gauche.

   - Aucun(e)
-

Encore beaucoup d'"abattage" de la part d'Hugo Rodriguez, très actif dans l'entre-jeu et précieux dans la récupération. Il a harcelé le milieu de terrain et a bien muselé Benjamin Nivet. La transition entre le milieu de terrain et les joueurs offensifs étaient moins abouti mais son travail et son activité au milieu de terrain ont été très précieux pour équilibrer le jeu de l'équipe.

   - Aucun(e)
-

Peut-être l'un des meilleurs match de Danilson Da Cruz depuis le début de la saison. Il a été très solide dans l'entre-jeu et à récupéré un nombre impressionnant de ballon en s’appuyant sur son physique. Avec une relance de meilleure qualité en comparaison à certains prestations. Moins de déchets également, et un volume de jeu qui a permis au milieu de terrain de couper les initiatives des Troyens. A revoir à ce niveau bien sûr.

   - Aucun(e)
-

Il n'a pas touché énormément de ballons, mais tout ce qu'il a fait, il l'a bien fait. Sur le premier but, c'est lui qui s'est appliqué à conserver le ballon avant de le transmettre au centreur, Diego Rigonato. Sur le deuxième but qu'il inscrit, il se replace avec un pas sur le côté pour appeler la passe décisive d'Ibrahima Baldé. Rémi Oudin est en plus très agréable à regarder avec beaucoup d'élégance dans sa conduite de balle et dans ses déplacements. Rémi Oudin a pris du volume dans cette équipe et à une vraie carte à jouer sur la deuxième partie de saison mais si la concurrence va évidemment revenir.

   - Aucun(e)
-

C'est finalement le Rémois qui a été le moins en vue dans cette rencontre. Pourtant positionné dans l'axe du milieu de terrain là où il semble être le plus à l'aise, il n'a pas assez pesé sur le jeu notamment dans le volet offensif. Beaucoup de pertes de balles, du déchets techniques dans sa conservation là où il est plus à l'aise d’habitude. Il a quand même harcelé les défenseurs troyens en les pressant très haut ce qui a parfois permis de récupérer plus vite. Remplacé par Gaëtan CHARBONNIER à la 84e minute.

  - Aucun(e)
-

Passeur décisif sur le premier but, Diego a porté le jeu vers l'avant. Le jeu à beaucoup penché à gauche avec un Jérémy Cordoval en difficulté au marquage sur le Brésilien. Diego a été le fer de lance de l'attaque rémoise. A noter la bonne entente avec Ibrahima Baldé qui a plus tourné autour de lui et à donné des solutions. Remplacé par Atila TURAN à la 89e minute.

  - Aucun(e)
-

Ibrahima Baldé était enfin au rendez-vous. Passeur décisif et buteur, il a aussi touché le poteau alors que le score était encore de 0 à 0. Au delà de ces performances, on a également senti un joueur beaucoup plus concerné et disponible sur la pelouse. Il avait très envie de prendre sa revanche sur cette première saison manqué. Un seul match abouti d'Ibrahima Baldé est bien sûr très insuffisant au vu de son statut. Mais finir l'année sur un telle performance laisse évidemment beaucoup d'espoir pour la suite. Remplacé par Grejohn KYEI à la 75e minute.

   - Aucun(e)
-

Le Stade de Reims a ouvert le score 14 fois sur les 19 matches disputés lors de la cette phase aller. Un record en Ligue 2 cette saison, aucune autre équipe du championnat n'a réussi pareille performance. Evidemment, cette statistique est ternie par l’incapacité des Rémois à conserver un score puisque ils ont laissé filer 11 points après avoir mené, que ce soir à Amiens, Sochaux, Brest, Lens, Orléans.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-