Football

Ligue 2 : face au Havre, le Nîmes Olympique domine mais s'incline (0-1)

Par Hugo Charpentier, France Bleu Gard Lozère samedi 6 août 2016 à 2:54

Anthony Briançon de retour de blessure a été très solide face au havre
Anthony Briançon de retour de blessure a été très solide face au havre © Maxppp - Maxppp

"Dominer n'est pas gagner", ce célébrissime adage, si souvent galvaudé, pourrait résumer à lui seul la rencontre d'hier soir. Face au Havre les crocos n'ont pas été bien payés.

Sur le plan comptable cette défaite ne met rien en cause si ce n'est qu'elle installe une certaine pression sur les épaules nîmoises avant la réception du Racing Club de Lens lundi 15 août pour la 3e journée. La défaite sera alors interdite si les hommes de Bernard Blaquart ne veulent pas vivre un début de championnat très compliqué.

Au classement, les crocos sont donc 17e tandis que leurs adversaires du soir, les Havrais, grimpent à la première place, mais à ce stade du championnat le classement est bien évidemment anecdotique. Vendredi soir, le Nîmes Olympique s’est donc incliné par la plus petite des marges possible (0-1) sur la pelouse du magnifique stade Océane mais sans démériter.

Une défaite "prometteuse"

Mais contrairement au match insipide de la 1ere journée contre Laval cette défaite apporte beaucoup plus de garanties et de promesses sur la qualité de jeu du club croco. Au Havre, candidat déclaré à la montée en Ligue 1, les hommes de Bernard Blaquart ont fait mieux que jeu égal. Les Nîmois se sont créés une bonne dizaine d’occasions ! Mais, petit bémol,  en ce début de saison la réussite n’est pas (encore) au rendez vous. A l’inverse, les bleus ciels ont été ultra réalistes en inscrivant l’unique but de la rencontre sur l’une de leurs seules occasions franches, à la 28e minute par l’intermédiaire de Ghislain Gimbert.

Autrement, ce sont bien les Gardois qui ont dominé la partie sans pour autant convertir leurs occasions en but. Alors forcément à l’issue de la rencontre, un mot revenait dans toutes les bouches : "frustrant". En effet, la frustration c’est bien le sentiment que ressentait le capitaine Mathieu Michel à la sortie des vestiaires. Le gardien de but nîmois n’a quasiment pas été inquiété hier soir. Et pourtant c’est bien Le Havre qui empoche les trois points.

Mathieu Michel, gardien de but et capitaine croco

L'attaque croco en panne

A Nîmes, les attaquants ne sont pas en réussite : pas le moindre but inscrit lors des quatre derniers matches (contre Marseille et Bourg-en-Bresse en préparation et donc Laval et Le Havre en championnat), il va falloir un déclic ! Et si ce déclic venait de Clément Despès ? Le jeune attaquant formé au club n’est pas le premier choix de Bernard Blaquart. Mais hier il a signé une entrée en jeu très convaincante, à voir. Mais malgré sa bonne performance individuel, le jeune Desprès était amer au coup de sifflet final avec,pour lui aussi, un seul sentiment  : la frustration.

Clement Desprès, attaquant croco

Et donc la 3eme journée de Ligue 2 ça va se passer aux Costières le lundi 15 août prochain avec la réception d’un autre gros morceau : le Racing Club de Lens. Entretemps, il ne faut pas oublier le 1er tour de la coupe de ligue : mardi prochain les crocos reçoivent Chateauroux.