Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J26) - Chambly-AJA : les Icaunais veulent faire le plein face à une équipe décimée par le Covid-19

-
Par , France Bleu Auxerre

Une AJA à la relance pour poursuivre sa série d'invincibilité, l'absence d'Autret, des Camblysiens décimés par le Covid-19 : voici ce qu'il faut savoir sur Chambly-AJA (26e j. L2) ce samedi à 19h, à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Auxerre dès 18h45.

Moins en réussite dernièrement, l'AJA de Mickaël Le Bihan a l'occasion de refaire le plein de confiance contre Chambly ce samedi (26e j. L2) au stade Pierre-Brisson. Coup d'envoi 19h et avant-match sur France Bleu Auxerre dès 18h45.
Moins en réussite dernièrement, l'AJA de Mickaël Le Bihan a l'occasion de refaire le plein de confiance contre Chambly ce samedi (26e j. L2) au stade Pierre-Brisson. Coup d'envoi 19h et avant-match sur France Bleu Auxerre dès 18h45. - Crédit photo : AJA

L’AJA, 5e de Ligue 2, se déplace ce samedi à Beauvais (19h, 26e j.) pour y affronter Chambly, 18e. L’affrontement paraît déséquilibré, entre une formation icaunaise, deuxième meilleure attaque (46 buts marqués) et barragiste pour la montée, qui reprend des points depuis trois rencontres, et une équipe camblysienne, plus mauvaise défense (43 buts encaissés) et barragiste pour la descente, qui reste sur une série de trois défaites. D’autant plus que FCCO sera loin d’être au complet, avec un effectif décimé par le Covid-19 : sept joueurs ont été testés positifs dans la semaine, trois sont en convalescence du coronavirus, et quatre sont blessés. Mais l’AJA devra se méfier de la bête blessée, au caractère vaillant malgré les péripéties qu’elle vit actuellement.

Retrouver de la fluidité dans le jeu icaunais

10 points sur 24 possibles soit deux victoires, quatre nuls et deux défaites : en 2021, l’AJA tourne au ralenti. Et alors qu’on la pensait sur le retour avec son succès de la 23e journée face au deuxième toulousain (3-1), les Icaunais ont enchaîné deux scores de parité chez l’AC Ajaccio (0-0) puis à domicile contre Guingamp (1-1). Des prestations bien moins abouties, un manque d’efficacité qui n’est plus à démontrer, et des joueurs bien plus timorés, qui vont disputer à Beauvais leur 11e match en même pas un mois et demi.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais peut-être que le plus dur est passé pour l’AJA. Sur la phase aller, après un début de saison en montagnes russes, les Icaunais avaient entamé leur série d’invincibilité de 13 rencontres face à Chambly justement, le 24 octobre dernier (4-0, 8e j.), le dernier match avec du public à l’Abbé-Deschamps. Le calendrier qui s’annonce pour les Auxerrois peut-il être aussi favorable qu’il l’a été à l’automne-hiver dernier ? 

Pas si sûr. Le money-time peut transcender n’importe quelle équipe, qu’elle soit tout en haut, ou tout en bas. Les équipes de moindre niveau sont mieux préparées pour contrer la tactique ajaïste, et vendront peut-être encore plus chèrement leur peau. On l’a vu face au 17e guingampais. Quoi qu’il en soit, l’AJA a besoin de réenclencher une série de victoire. Deux d’affilée, au moins, ce qui n’est plus arrivé depuis décembre. Car si devant, l’écart se creuse avec les premiers rangs (le leader troyen compte 51 points et le deuxième toulousain 49 unités contre 41 pour l’AJA), il se resserre pour la 5e place : le Paris FC, 6e, n’est qu’à trois points des Icaunais. Victoire impérative donc pour les Auxerrois.

Autret sur le flanc, Le Bihan à la relance

C’est un vrai coup dur : Mathias Autret, touché à l’adducteur face à Guingamp, manquera "deux à trois matches" selon son entraîneur Jean-Marc Furlan. Moins influent et donc moins en vue en 2021 par rapport à sa fin d’année 2020 exceptionnelle, le meneur de jeu (six buts, sept passes décisives) manquera malgré tout forcément à son équipe. 

Mais comment se réorganiser tactiquement en l’absence d’Autret ? Glisser Axel Ngando dans l’axe à sa place, et inclure Gauthier Hein côté droit, deux joueurs en vue récemment, pourrait être une solution pour garder le 4-1-4-1 furlanesque. Sauf si Furlan décide de passer à un 4-2-3-1 avec Alexandre Coeff au milieu aux côtés de Birama Touré. Le même Coeff, qui fête ses 29 ans ce samedi, serait aussi en balance en charnière centrale avec Gautier Lloris, en délicatesse dernièrement avec son exclusion à Ajaccio et sa bourde amenant le but guingampais.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lui est en revanche bien présent dans le groupe auxerrois : Mickaël Le Bihan, sorti à la demi-heure de jeu contre Guingamp pour une gêne au genou, devrait bien être titulaire à la pointe de l’attaque auxerroise. Rejoint en tête du classement des buteurs par le Clermontois Mohamed Bayo (14 réalisations), le goaleador auxerrois n’a inscrit qu’un but sur ses 10 derniers matches de L2. Même s’il reste primordial pour ses partenaires grâce à son pressing incessant et ses courses pour créer toutes sortes de brèches et fausses pistes, MLB est, comme son équipe, en manque de réussite. Lui qui explique n’avoir jamais enchaîné autant de matches depuis sa période havraise il y a six ans pourrait avoir la bonne idée de remettre en route la machine à scorer. D’autant qu’à l’aller, il avait signer le premier triplé de sa carrière. Rebelote à Beauvais ? 

Une équipe de Chambly décimée par le Covid-19

Sept joueurs positifs dans la semaine, trois cas de la semaine passée encore en phase de reprise, et quatre blessés, soit 14 absents au total : Chambly recevra l’AJA avec un effectif plus qu’amoindri. Le club de l’Oise n’a pas été épargné par l’épidémie de Covid-19 et du variant anglais qui a frappé l’équipe ainsi que le staff, avec en point d’orgue ce dernier week-end cauchemardesque à Clermont. 10 joueurs positifs à 48 heures de la rencontre, un 11e pris de symptômes dans le bus pour se rendre en Auvergne tout comme le coach Bruno Luzi et l’entraîneur des gardiens Vincent Planté (40 ans) obligé d’assurer l’intérim sur le banc tout en étant inscrit comme gardien remplaçant sur la feuille de match en raison des nombreuses défections.

Au final, Chambly avait su résister avec les honneurs face au 3e de L2, en ne perdant qu’1-0. De quoi dire que les Camblysiens auront le couteau entre les dents contre l’AJA après avoir traversé un tel épisode traumatisant ? Peut-être, le mélange d’orgueil et de fierté peuvent parfois faire basculer une équipe dans le positif et élever son niveau dans l'adversité. Comme un match de Coupe de France, Chambly n’aura rien à perdre. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais le FCCO n’a eu qu’un entraînement dans les jambes cette semaine pour se préserver du Covid-19, jouera sans ses gardiens numéro 1 et 2, et son groupe sera composé de nombreux jeunes inexpérimentés à ce niveau (trois U19 et deux U21 notamment). Si l’on ajoute que les Camblysiens sont 18e et barragistes, avec la plus mauvaise défense de L2 (43 buts encaissés) et trois défaites consécutives, l’AJA ne doit pas faire de cadeau : tout autre résultat qu’un succès à Beauvais serait une contre-performance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess