Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J27) - AJA-Rodez : continuer à engranger pour bien boucler février

-
Par , France Bleu Auxerre

Une AJA qui veut continuer à engranger et se rassurer dans le jeu, Autret toujours absent et Bernard suspendu, Rodez en pleine bourre : voici ce qu'il faut savoir sur AJA-Rodez (27e j. L2) ce samedi à 19h, à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Auxerre dès 18h45.

Quentin Bernard suspendu, c'est Kenji-Van Boto qui devrait être titulaire pour la réception de Rodez ce samedi (27e j. L2) à l'Abbé-Deschamps. Coup d'envoi 19h et avant-match sur France Bleu Auxerre dès 18h45.
Quentin Bernard suspendu, c'est Kenji-Van Boto qui devrait être titulaire pour la réception de Rodez ce samedi (27e j. L2) à l'Abbé-Deschamps. Coup d'envoi 19h et avant-match sur France Bleu Auxerre dès 18h45. - Crédit photo : AJA

Quoi qu’il arrive à l’issue de cette 27e journée de Ligue 2 ce samedi, l’AJA restera 5e du championnat. Mais s’ils parviennent à battre le 14e, Rodez (coup d’envoi à 19h), les Auxerrois pourraient, en cas de contre-performances des autres concurrents à la montée, effectuer un très beau rapproché pour le podium. Car le 2e, Clermont, n’est qu’à cinq points. Mais attention aux Ruthénois, dont le classement est plutôt trompeur : avec une seule défaite depuis mi-décembre, les hommes de Laurent Peyrelade ont battu deux équipes du Top 3 en février. Méfiance, donc.

Après avoir redressé la barre comptablement, l’AJA veut continuer à engranger

Le début de saison 2021 a été compliqué pour les Icaunais, notamment janvier avec une seule victoire, deux nuls et deux défaites. Un parcours pas fameux pour une équipe prétendante aux playoffs. L’AJA n’a pas cependant pas lâché, et a malgré tout rectifié le tir en ce mois de février (deux victoires, deux nuls). Mais hormis le succès contre le 3e, Toulouse (3-1, 23e j.), les autres prestations ajaïstes ont été tantôt poussives dans le jeu, tantôt marquées par une certaine inefficacité offensive.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Fait-on trop la fine bouche ? Peut-être, mais le parcours d’automne-hiver des Icaunais, avec 13 matches de suite sans défaite et souvent de très belles productions collectives, a tellement été flamboyant qu’une frustration est née de voir les Auxerrois pêcher depuis ce début d’année. Peut-être que la préparation physique, calée pour que les joueurs donnent leur pleine mesure dans la dernière ligne droite, n’a pas été évidente à digérer. Sans compter qu’Auxerre va boucler, contre Rodez, son 12e match en à peine deux mois. Une rencontre tous les trois jours ou presque.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Forcément, l’attente est grande avant la réception du RAF. L’AJA pourrait enchaîner un deuxième succès de suite en championnat, ce qui n’est n’est plus arrivé depuis fin décembre. Il y a besoin de points, mais avec la manière, aussi. Contre une équipe qui devrait jouer bloc bas, comme les deux derniers adversaires Guingamp et Chambly, les Auxerrois vont devoir retrouver les ingrédients qui ont fait leur succès : intensité, application, créativité, prises de risques... et efficacité, à l'image de Mickaël Le Bihan, 14 buts cette saison mais un seul inscrit sur ses 11 derniers matches de L2. Le moment serait bien choisi, pour se lancer de la meilleure des manières dans ce dernier tiers du championnat.

Autret toujours absent, Bernard suspendu 

Pour la réception de Rodez, l’AJA sera toujours privée de Mathias Autret. Le meneur de jeu, qui avait manqué le déplacement contre Chambly, se remet d’un claquage à l’adducteur, mais sera de retour à l’entraînement le 8 mars. Pour le suppléer, le coach Jean-Marc Furlan devrait choisir l’option Axel Ngando, plutôt qu’Alexandre Coeff qui avait été utilisé à ce poste lors de la dernière rencontre. Cela pourrait profiter à Gauthier Hein, placé sur l’aigle gauche, lui qui n’était pas entré en jeu à Beauvais.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Autre absence, celle de Quentin Bernard. Le latéral gauche est suspendu face à Rodez pour accumulation de cartons jaunes. C’est donc Kenji-Van Boto qui devrait le remplacer, pour sa 6e titularisation en L2 cette saison. Alec Georgen et Ousoumane Camara ne font eux pas partie du groupe, et ont rejoint la réserve, désormais autorisée à reprendre le championnat de National 2 mi-mars.

Rodez en pleine bourre

Ne pas se fier au classement du Rodez Aveyron Football : 14e, les Ruthénois sont actuellement en pleine bourre. En championnat, ils n’ont perdu qu’une fois sur leurs 12 dernières rencontres (quatre victoires, sept nuls). Surtout, les hommes de Laurent Peyrelade ont accroché deux gros du championnat à leur tableau de chasse en février, les 2e ex-aequo : Clermont (2-0, 24e j.) et Toulouse (1-0, 26e j.). Et ils ont fait plus que résister face au leader troyen entre ces deux beaux succès (défaite 2-1).

Avec sept points d’avance sur la zone rouge, les Ruthénois sont un peu plus libérés. Et d’autant plus dangereux. Notamment sur coup de pied arrêté, leur arme favorite. S’ils ne marquent pas beaucoup (25 buts inscrits, soit autant que Mickaël Le Bihan et Rémy Dugimont réunis), les Aveyronnais ont planté sept fois après coup franc ou corner sur les 11 buts qu’ils ont pu signer en 2021.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais heureusement, le maître artificier du RAF, Rémy Boissier (cinq buts dont deux sur coup franc), sera suspendu face à Auxerre. Attention tout de même, puisque Pierre Ruffaut et Florian David ont aussi marqué cette saison dans sur coup franc. C’était lors du même match, contre Clermont ! Les défenseurs de l’AJA sont prévenus…

Choix de la station

À venir dansDanssecondess