Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 (J3) : Les réactions des Caennais après la victoire à Ajaccio

Vendredi, Caen a rapporté de Corse sa première victoire de la saison ! Un succès 2-1, obtenu au forceps, à dix contre onze pendant une heure. Retour sur le match avec les réactions des acteurs principaux de ce match.

Sankoh vient d'inscrire sur pénalty le deuxième but malherbiste, le tout premier de sa carrière.
Sankoh vient d'inscrire sur pénalty le deuxième but malherbiste, le tout premier de sa carrière. © Maxppp - Florent Selvini

Caen, France

Réécoutez le résumé de la rencontre avec les commentaires d'Olivier Duc.

Le résumé de la première victoire de la saison du SM Caen, 2-1 à Ajaccio.

Tout part bien dans cette rencontre sous le soleil et la chaleur estivale d'Ajaccio, Deminguet ouvre le score après seulement 4 minutes d'une reprise de volée surpuissante depuis l'entrée de la surface de réparation (1-0). Sans doute un peu trop puissante, puisque c'est sur ce tir que le jeune prodige ressent une douleur à l'ischio-jambier de la jambe gauche, qui l'obligera plus tard à quitter le terrain. 

"On a marqué assez vite, c'est ce qui nous a mis en confiance. Sur le but, je n'ai pas réfléchi, j'ai frappé en une touche de balle, mais je veux surtout retenir qu'on a eu un état d'esprit irréprochable ce soir." Jessy Deminguet 

L'un des tournants du match intervient à la demi-heure de jeu. Bayala s'échappe sur la droite de l'attaque corse. Diaw, en retard, le tacle violemment, les deux pieds décollés. M. Bastien l'expulse directement, une décision logique. 

"Tout n'a pas été parfait, c'est clair et net ! A onze, on n'était pas trop mal, on avait trouvé pas mal de situations intéressantes. En deuxième mi-temps, on a beaucoup souffert, dans les jambes, ça a été très, très dur, plus que d'habitude. Ça forge le caractère de gagner dans la douleur, surtout pour notre première victoire de la saison." Anthony Weber 

Quasiment dans la foulée, Tchokounté reste au sol, se plaignant de l'adducteur gauche. Après un passage auprès des kinés, il décide de rester sur la pelouse. Ce qui n'est pas le cas de Deminguet. Le double buteur de la semaine, touché à la cuisse gauche, laisse sa place à Durel Avounou (37'). 

Première pour Sankoh et Riou

L'infériorité malherbiste et la scoumoune n'empêchent pourtant pas Sankoh de doubler la mise sur pénalty juste avant la mi-temps (2-0). Une sentence obtenue par Moussaki pour un tirage de maillot d'Avinel. Au passage, il s'agit du premier but en professionnel de la carrière de Sankoh. 

"Je ne devais pas tirer le pénalty, c'était Jessy Pi. Quand j'ai vu que l'arbitre nous l'accordait, je suis allé le voir pour lui demander de tirer et il me l'a laissé gentiment. Je le sentais bien, c'est pourquoi je lui ai demandé de tirer." Baissama Sankoh

En deuxième période, Ajaccio pousse mais dans les buts, Rémy Riou, pour son premier match, est impérial et ne laisse passer dans ses filets que la tête de Courtet à l'heure de jeu. Avec une dizaine d'arrêt déterminants, le nouveau gardien malherbiste réussit son baptême en rouge et bleu.

"Il faut vite s'adapter, j'ai 32 ans, j'ai fait quelques clubs. Il y a des bons mecs dans le groupe, c'est plus facile pour s'intégrer. J'ai été sollicité, c'est toujours compliqué de jouer une heure à 10 contre 11. On a un peu subi mais on a été sereins et solidaires. Peu d'équipes vont prendre des points ici, encore moins à dix, donc c'est bon pour lancer la saison." Rémy Riou

Lorient, tenu en échec à Nancy (1-1) et Chambly qui n'a pas trouvé la faille face à Grenoble (0-0), gardent la tête avec 7 points. Ce samedi après-midi, Clermont et Lens s'affrontent à 15h. Le vainqueur sera seul leader de Ligue 2.  Avec 3 défaites en 3 matchs, Le Mans est lui lanterne rouge.