Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J31) - AJA-Le Havre : pas de hic face au HAC pour rester au contact du Top 5

-
Par , France Bleu Auxerre

L'AJA à quitte ou double pour revenir sur le Top 5, plusieurs absents et de nouvelles têtes, des Havrais en chute libre : voici ce qu'il faut savoir sur AJA-Le Havre (31e j. L2) ce lundi à 20h45, à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Auxerre dès 20h45.

Pour ne pas accuser un retard trop important sur le Top 5, l'AJA de Gauthier Hein doit l'emporter impérativement face au Havre ce lundi (31e j. L2) à l'Abbé-Deschamps. Coup d'envoi 20h45 et avant-match sur France Bleu Auxerre dès 20h45.
Pour ne pas accuser un retard trop important sur le Top 5, l'AJA de Gauthier Hein doit l'emporter impérativement face au Havre ce lundi (31e j. L2) à l'Abbé-Deschamps. Coup d'envoi 20h45 et avant-match sur France Bleu Auxerre dès 20h45. - Crédit photo : AJA

Après la trêve internationale, l'AJA n'a plus le droit à l'erreur. À force de le répéter depuis quelques matches, la sentence pourrait être irrévocable. Et les colliers d'immunité s'envoler. Désormais à sept points du Top 5, les Icaunais (6e, 47 points) doivent impérativement gagner ce lundi (20h45) face au Havre (14e, 37 points) en clôture de la 31e journée de Ligue 2, sous peine d'accuser un retard difficile à combler dans ce sprint final.

De la pression mais surtout, éviter la désillusion

Quand on joue le lundi soir, deux jours après tout le monde, il est encore plus tentant de sortir la calculette. Mais pour le coach auxerrois Jean-Marc Furlan, interdiction justement de calculer : il faut gagner. Un succès contre le Havre permettrait de revenir à quatre points du Paris FC (5e) et de Grenoble (4e), désormais seules équipes du haut de tableau encore à portée de tir des Auxerrois, comptablement du moins. Après une défaite et trois nuls consécutifs, les Ajaïstes, qui n'ont gagné qu'une fois en sept journées, doivent enfin lâcher les chevaux à l'aube d'une série de huit rencontres sans interruption de début avril à mi-mai. Le "vrai sprint final" dixit le technicien. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Sur ce qu'ont montré les Icaunais depuis 2021 (seulement trois victoires en 13 matches), difficile de croire à une inversion des courbes aussi rapide, au bout de seulement deux semaines de trêve et un amical remporté 3-2 face à l'équipe de France U19 de l'ancien Auxerrois Bernard Diomède. Mais le football reste un sport imprévisible. Et l'orgueil, après le nul tellement frustrant lors de la dernière journée à Valenciennes (2-2) qui a permis de recadrer certains éléments du vestiaire dont les oreilles ont pas mal sifflé depuis, pourrait très bien servir de ressort à l'entraîneur, en attente d'une réponse collective mais surtout mentale de ses joueurs. Retrouver l'efficacité dans les deux surfaces en même temps et livrer une partie pleine sans se faire remonter au score serait déjà un très grand pas. Il n'y a plus qu'à.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un groupe rajeuni et remanié, à cause des blessés

Mais pour aborder ce premier match d'une série qui doit l'emmener en playoffs, l'objectif affiché du club, Jean-Marc Furlan va devoir se passer de nombreux joueurs. Outre le milieu offensif Axel Ngando, opéré de la cheville et dont la fin de saison a été actée, le gardien numéro 2 Sonny Laiton, le défenseur Gautier Lloris, le milieu récupérateur Aly Ndom et l'attaquant Kévin Fortuné, tous aux soins, manqueront à l'appel. Seule éclaircie, la présence du meneur de jeu Mathias Autret, sorti à cause d'une blessure au mollet à Valenciennes, et qui postule à une place de titulaire. Pour pallier toutes ses absences, le coach icaunais n'avait pas le choix : il a fallu rajeunir l'effectif dans ce groupe de 19 qui sera ramené à 18 sur la feuille de match.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'attaquant Lassine Sinayoko (21 ans), passé professionnel en juin 2019 et meilleur buteur du groupe B de N2 en réserve avec six réalisations en neuf matches, a été convoqué pour la troisième fois de sa carrière en L2, la première cette saison. Son compère en attaque, Mohamed Ben Fredj (20 ans), arrivé l'an passé de la réserve de l'OM et qui n'a pas encore signé pro (deux buts en neuf matches avec l'AJA B), n'était encore jamais apparu dans le groupe en Ligue 2. Les deux joueurs étaient rentrés à l'heure de jeu face aux U19 français. Ajoutez à cela la présence du gardien néo-pro Théo De Percin (20 ans), du milieu Ousoumane Camara (22 ans) et de l'avant-centre Yanis Begraoui (19 ans), et vous obtenez un groupe qui sent bon la formation à l'auxerroise. On n'oublie pas le latéral Kenji-Van Boto, qui fait déjà figure d'ancien avec ses 25 ans. Et si ce retour aux fondamentaux, même s'il est contraint et même si Jean-Marc Furlan n'est pas un adepte de la jeunesse au pouvoir ni des changements à foison, pouvait redonner un peu de fraîcheur à l'AJA ?

Des Havrais à la dérive et pas encore en touristes

On ne se fera plus avoir. Lâcher des points face à des équipes supposées plus faibles ou déjà en vacances est tout à fait dans les cordes de l'AJA cette saison. La méfiance est donc plus que jamais de rigueur avant de recevoir Le Havre, 14e de L2 et plus mauvaise attaque du championnat à égalité avec Dunkerque (24 buts marqués). D'autant que le doyen des clubs français reste sur trois défaites sur ses quatre derniers matches, avec des prestations d'ensemble loin, très loin d'être emballantes. Une équipe du ventre mou, décrochée depuis un moment de la course à la montée avec 17 points de retard sur le Top 5, mais pas encore tirée d'affaire avec sept unités d'avance sur Guingamp, 18e et barragiste.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ceci dit, les hommes de Paul Le Guen affichent une certaine singularité cette saison. Ils ont pris plus de points à l'extérieur qu'à domicile : 21 sur 37. De plus, les Hacmen ont gardé leur cage inviolée lors de cinq de leurs six derniers déplacements pour trois succès, deux nuls et une défaite. Quand on sait qu'à domicile, l'AJA cale en ce moment avec trois matches de suite sans gagner (deux nuls, une défaite) et n'a pas marqué sur ses deux dernières réceptions… Attention au hic face au HAC !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess