Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 (J32) | Le Clermont Foot entre colère et frustration après son nul contre Niort

samedi 7 avril 2018 à 0:32 Par François Rauzy, France Bleu Pays d'Auvergne

Dans un match tendu où l'arbitrage aura beaucoup fait débat, le Clermont Foot 63 pourra nourrir beaucoup de regrets. Après avoir mené 2-0 à domicile, les hommes de Pascal Gastien terminent le match sur un score de 2 buts partout. Ludovic Ajorque a manqué un penalty dans le temps additionnel.

Juste avant la mi-temps, l'arbitre William Lavis expulse le clermontois Lorenzo Rajot
Juste avant la mi-temps, l'arbitre William Lavis expulse le clermontois Lorenzo Rajot © Maxppp - Thierry Larret

Clermont-Ferrand, France

Le film du match

Démarré sous un beau soleil mais avec de grosses rafales de vent, le match voit les clermontois ouvrir le score dès la 11ème minute de jeu. Bien décalé sur la droite, Honorat sert Ajorque aux six mètres, le meilleur buteur auvergnat ne se fait pas prier et fusille Olliero du pied droit. Par la suite, les équipes enchaînent les approximations techniques et ne deviennent dangereuses que sur coups de pied arrêtés. A la 41ème minute, Honorat déboule sur son côté, sert Iglesias qui s'était proposé aux avants postes.  Le milieu uruguayen a le temps de contrôler, mais sa frappe est sauvée in extremis par un niortais. Quatre minutes plus tard, le match bascule : Lorenzo Rajot reçoit un deuxième carton jaune pour une faute peu évidente sur Thibaut Vion. Un carton rouge pas du tout au goût de son entraîneur Pascal Gastien. Le technicien, plutôt calme d'habitude, échange des mots dans le couloir avec l'arbitre William Lavis, qui l'expulse également. Clermont jouera donc la deuxième mi-temps à 10 et sans son coach sur le banc

Une deuxième mi-temps que les clermontois vont bien entamer, malgré leur infériorité numérique. Dans la foulée d'un arrêt de Bernardoni face à l'attaquant niortais Lamkel Ze, Franck Honorat se retrouve seul face au gardien, mais perd son duel. Mieux, les clermontois poussent fort face au club des Deux-Sèvres. Soixante-quatrième minute, Centonze voit sa frappe repoussée en corner. Sur celui-ci, Lopy place une tête qui sera sauvée sur sa ligne par un défenseur. Les efforts des rouge et bleu vont payer à la 75ème minute : Ajorque gagne un duel aérien sur la touche, Honorat hérite du ballon et part à toute vitesse vers le but d'Alexandre Olliero. Un peu décalé sur la droite, il parvient à croiser sa frappe et à tromper le portier niortais. Pas le temps de célébrer pour les auvergnats, puisque deux minutes plus tard le jeune Koyalipou, entré à la 57ème minute, ramène le score à 2 buts à 1. La fin de match est étouffante. Niort pousse très fort. A la 90ème minute, c'est le premier coup de massue pour Clermont : sur une relance de Laporte, alors que les clermontois avaient une belle opportunité devant, l'arbitre contre le ballon. Les hommes de Pascal Gastien, qui s'étaient projetés pour jouer la contre-attaque, sont désorganisés, et Niort en profite pour marquer à nouveau. Goduine Koyalipou vient d'offrir un point aux niortais en marquant son second but de la partie. Mais alors que tout le monde pense que le match est terminé, les auvergnats parviennent à obtenir un penalty sur une main niortaise ! Le stade exulte, mais deuxième coup de massue : Olliero repousse la tentative d'Ajorque.

Alexandre Olliero repousse le penalty de Ludovic Ajorque en toute fin de match. - Maxppp
Alexandre Olliero repousse le penalty de Ludovic Ajorque en toute fin de match. © Maxppp - Thierry Larret

Et au coup de sifflet final, c'est la foire d'empoigne : les deux bancs, qui ont passé la deuxième mi-temps à se chambrer, se ruent les uns sur les autres. Dans la cohue, un niortais tombe. Des coups sont échangés, et des sanctions pourraient tomber si la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel décide de se saisir des images. Après avoir perdu deux points importants dans la course aux barrages, Clermont n'aurait vraiment pas besoin de ça.

Des échauffourées ont éclaté à la fin du match entre les joueurs des deux équipes - Maxppp
Des échauffourées ont éclaté à la fin du match entre les joueurs des deux équipes © Maxppp - Thierry Larret

Les réactions d'après-match

L'expulsion de Rajot est insensée. Ca doit faire 40 ans que je suis dans le foot, je crois que je n'ai jamais vu ça. Le pauvre, c'est sa première titularisation en pro, je peux vous dire qu'il va s'en souvenir... Il va mettre un poster de l'homme en noir dans sa chambre le petit. C'est insensé... - Pascal Gastien

On ne peut pas discuter avec les arbitres c'est toujours la même chose... On est un club trop gentil, mais il faut que ça cesse, il y a d'autres endroits où ça ne se serait pas passé comme ça. On rencontre les arbitres mercredi, ils nous disent qu'ils veulent tout mettre en oeuvre pour que les matchs se finissent à 11 contre 11, et là il sort le rouge pour ça... - Julien Laporte

Il faut qu'on reste calmes même si on est frustrés. Ca doit quand même nous pousser de l'avant. J'ai pas une très longue carrière mais j'ai compris que ça ne servait à rien de discuter avec les arbitres. - Paul Bernardoni