Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 (J37) | Le Stade de Reims décroche sa 28e victoire en championnat après son succès à Valenciennes (3-1)

vendredi 4 mai 2018 à 22:52 Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

A Valenciennes, les Rémois ont d'abord encaissé un but avant de réagir en champion et retrouver la taille patron qui l'a mené au sommet de Ligue 2. Sérieux ensuite, les Rouge et Blanc ont poursuivi leur parcours impressionnant avant la grande fête prévue à Delaune vendredi prochain.

Romain Métanire auteur de deux passes décisives fut un des hommes du match
Romain Métanire auteur de deux passes décisives fut un des hommes du match © Maxppp -

Valenciennes, France

  - Aucun(e)
-

A Valenciennes (Stade du Hainaut), le Stade de Reims bat Valenciennes 3-1

  • Mi-temps : 1-2
  • Spectateurs : 11013
  • Arbitre : M. Cédric Dos Santos
  • Buts - Robail (4e) pour Valenciennes ; N'Dom (16e), Chavalerin (38e), Chavarria (75e) pour Reims.
  • Avertissements - au Rémois Yunis Abdelhamid (24e)
  • Valenciennes : Perquis - Aloé, Dabo, Coiis, Tahrat, Dos Santos, Robail, Masson (Niakaté , 82e), Karaboué, Mauricio (Privat, 70e), Tell (Ambri, 61e). Entr. : Réginald Ray.
  • Reims : Mendy (cap) - Kamara, Abdelhamid, Disasi, Métanire - N'Dom, Mbemba, Chavalerin, Martin (Siebatcheu, 64e), Chavarria (Oudin, 82e), Kyeï (Diego, 70e). Entr. : David Guion

On y est habitué... Parfois le bateau tangue, mais jamais bien longtemps. Tout simplement parce que ce Stade de Reims, plein de maturité et de sérénité est trop fort. En tout cas plus que chaque adversaire, ou presque, qui se présente face à lui chaque week-end. Oublié le revers contre Le Havre de lundi, les Rouge et Blanc ont remis les pendules à l'heure ce vendredi à Valenciennes. Il aura tout de même fallu un léger décalage de dix minutes. Une entrée en matière timide pour un onze type remanié qui annihile les derniers faibles espoirs d'inscrire le Stade de Reims au tableau de la meilleure défense de l'histoire de la Ligue 2. Un espoir douché par le but rapide de Gaetan Robail (4e).

Le club marnais aura tout de même dépoussiéré quelques lignes statistiques records. Car en réagissant rapidement, les Marnais se sont ensuite offert une victoire en patron. L'occasion pour Aly N'Dom de confirmer ses bonnes dispositions actuelles d'un tir puissant et précis qui permet d'égaliser (16e). La possibilité aussi pour Xavier Chavalerin de rappeler qu'il était précieux, même offensivement (38e). Pablo Chavarria, lui, confirmait qu'il réalisait sa meilleure saison. Pas avare en efforts, l'attaquant argentin était récompensé à l'aube du dernier quart d'heure, mettant fin au suspens de la rencontre. Le score aurait pu être plus lourd sans la maladresse de Grejohn Kyeï ou la malchance de Jordan Siebatcheu. Qu'importe. A 90 minutes de vacances bien méritées, les Rémois ont encore repoussé quelques limites comptables. Une saison que tout le peuple rémois espère clôturer en apothéose vendredi lors de l'ultime levée. Une belle fête en perspective face à Nîmes, lui aussi désormais assuré de jouer en Ligue 1 la saison prochaine.

  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-