Football

Ligue 2 (J6) | Le Havre : y a-t-il déjà le feu au HAC ?

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) vendredi 9 septembre 2016 à 19:28

Le Havre avait battu Valenciennes 3-2 la saison passée, grâce notamment à un doublé de Mousset
Le Havre avait battu Valenciennes 3-2 la saison passée, grâce notamment à un doublé de Mousset © Maxppp - Sami Belloumi

Le HAC (8) reçoit Valenciennes (7), ce samedi, en match décalé de la sixième journée de Ligue 2. Après trois rencontres sans victoire en championnat et une élimination en Coupe de la Ligue, les havrais doivent absolument l'emporter pour se relancer et ne pas se laisser décrocher.

La dernière victoire havraise remonte au 5 août dernier (J2) : 1-0, face à Nîmes. Depuis, quatre matchs sans succès : deux nuls à l'extérieur et deux défaites à la maison, en comptant l'élimination en Coupe de la Ligue. Un mois de disette ! C'est donc avec le couteau sous la gorge, mais aussi entre les dents, que les Ciel et Marine vont débuter cette sixième journée de Ligue 2, face à Valenciennes, au Stade Océane (15h). Une nouvelle contre performance, qui plus est à domicile, serait inquiétante, avant d'aller à Bourg-en-Bresse puis de recevoir le leader brestois - Explications de Bertrand Queneutte :

Urgence de prendre 3 points - Bertrand Queneutte

Retour de Ferhat : le nouveau chouchou des supporters

Zinédine Ferhat s'est imposé comme un titulaire indiscutable au HAC - Radio France
Zinédine Ferhat s'est imposé comme un titulaire indiscutable au HAC © Radio France - Bertrand Queneutte

Principale bonne nouvelle côté havrais : le retour de Zinédine Ferhat, après 3 semaines d'absence. Blessé aux adducteurs contre Troyes, l'ailier algérien arrivé cet été de l'USM Alger est de nouveau apte... pour le plus grand plaisir des supporters, dont il est devenu le chouchou - Bertrand Queneutte :

Zinédine Ferhat : "Chouchou ? J'ai l'habitude. En Algérie, j'étais le chouchou des supporters. Et ça, c'est une motivation pour moi."

Ferhat, le chouchou des supporters - Bertrand Queneutte

Autre changement dans le groupe, et dans le 11 de départ : la titularisation de Barnabas Bese, latéral droit, au détriment d'Issam Chebake, sur le banc ! Avec les renforts arrivés durant le mercato, la concurrence devient rude à certains postes. L'international marocain en fait aujourd'hui les frais. Bob Bradley, au micro de Bertrand Queneutte :

Bob Bradley entend faire jouer la concurrence - Radio France
Bob Bradley entend faire jouer la concurrence © Radio France - Bertrand Queneutte

Bob Bradley : "Les rotations ? C'est comme ça que cela se passe dans les grandes équipes"

Bob Bradley et la concurrence - avec Bertrand Queneutte

Valenciennes, même bilan   

De son côté, Valenciennes reste sur une victoire contre Laval, à domicile, et compte le même nombre de points que le HAC, avec un bilan similaire : deux victoires, deux nuls et une défaite. Seulement, les nordistes sont une place devant au classement, en raison d'une meilleure différence de buts (+3). Les hommes de Faruk Hadzibegic ont aussi joué des gros, récemment : Sochaux, Reims et Brest à deux reprises (Ligue 2).

Comment Faruk Hadzibegic juge-t-il l'équipe havraise ? Réponse au micro de Christian Palka, de France Bleu Nord :

Faruk Hadzibegic : "Le Havre traverse une période de doute, mais c'est une équipe de qualité qui fait un pressing très agressif."

Faruk Hazdibegic, avec Christian Palka

Confrontations

Le HAC et le VAFC se sont affrontés à 16 reprises dans leur histoire, en Normandie. Bilan : 11 victoires du Havre, 2 nuls et 3 victoires de Valenciennes. La dernière défaite havraise à domicile remonte à... 1984 ! Depuis, un nul et cinq succès pour les normands, dont celui de la saison passé : 3-2 (J29), grâce notamment à un doublé de Lys Mousset.

Prochain match du HAC : déplacement sur la pelouse de Bourg-en-Bresse, le vendredi 16 septembre à 20h, avant de recevoir Brest le mardi 20 septembre à 21h.

Le Havre - Valenciennes : match à suivre en direct et en intégralité dès 15h sur France Bleu Normandie, avec Bertrand Queneutte et Alexis Bertin.

Partager sur :