Football

Ligue 2 (J7) - Le Stade de Reims s'impose en patron à Sochaux (4-2)

Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 16 septembre 2017 à 13:45

Diego a permis au Stade de Reims d'égaliser juste avant la mi-temps.
Diego a permis au Stade de Reims d'égaliser juste avant la mi-temps. © Maxppp - Archives

Battu deux fois lors des deux dernières rencontres de championnat, les Rémois avaient à cœur de renverser la dynamique. C'est chose faite à l'issue d'une rencontre folle à Sochaux. Vainqueurs 4-2 dans le Doubs, les Marnais prennent de la confiance et la seconde place de Ligue 2

Du jeu, des occasions, du suspens.. Les ingrédients d'un bel après-midi de football promis par Sochaliens et Rémois ont bien été proposés aux spectateurs de Bonal. Une clôture de la 7e journée de Ligue 2 en fanfare qui a permis aux rouge et blanc de retrouver confiance, dynamique et efficacité. Si la rencontre a semblé maîtrisée par les protégés de David Guion, les quatre buts marqués ne devront pas faire oublier les quelques instants de fébrilité qui ont d'ailleurs offert deux penaltys aux locaux. Mais un tel spectacle ne permet pas non plus de faire complètement la fine bouche, tant les 90 minutes étaient finalement agréables à regarder.

Très vite d'ailleurs le ton était donné dans la rencontre. Dès les premières secondes, les locaux se projettent vite vers l'avant, permettant à Yacou MEITE d'adresser une frappe à ras de terre, qui passera finalement à droite du but d'Edouard MENDY. Une alerte qui montre la volonté des sochaliens de se porter vite vers l'avant et faire douter les champenois. La mission n'est que partiellement réussie tant les approches doubistes sont timides. A l'inverse, les rémois parviennent à se procurer des situations intéressantes comme sur ce centre de DIEGO que Pablo CHAVARRIA ne parvient pas à maîtriser après avoir devancé son vis-à-vis (5e).

Le brésilien du Stade de Reims offrira encore des sueurs au public de Bonal à la 8e minute. Il faut les gants de Maxence PREVOT pour empêcher son coup-franc de faire mouche. Il faut aussi la maladresse de Danilson DA CRUZ idéalement positionné pour reprendre une offrande de Jordan SIEBATCHEU.

Des situations mais pas de buts, et surtout des erreurs encore évitable pour les rémois. Celle de Julian JEANVIER avait été fatale contre Brest, celle de Xavier CHAVALERIN, coupable d'un tirage de maillot dans la surface le sera tout autant. Sans trembler, Florian MARTIN convertit le cadeau (0-1, 31e). Sauf que cette fois, les rémois n'ont pas le temps de douter. Comme à Lorient, ils tentent de réagir immédiatement, sans que Danilson DA CRUZ ni Pablo CHAVARRIA ne trouvent la réussite escomptée. Pire sur une erreur de relance de Yunis ABDELHAMID, il faut un Edouard MENDY vigilant pour éviter le pire. Ce sera le tournant du match, car sur l'action suivante, Jordan SIEBATCHEU, pas attaqué, peut décaler DIEGO sur sa gauche. Le brésilien va ainsi lancer le bal des buts spectaculaires en reprenant un ballon qui va se loger sous la transversale (40e). La rencontre est lancée et logiquement, les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score de parité.

Jordan Siebatcheu, homme du match à 2 passes et un but

Pas le temps de s'installer confortablement que la seconde période reprend tambour battant. Anatole NGAMUKOL récupère un excellent ballon au milieu de terrain, s'enfonce dans la défense et décide de déclencher une frappe que Maxence PREVOT ne peut que détourner. Face à la passivité sochalienne, Jordan SIEBATCHEU peut pousser le ballon au fond des filets (46e). Vient alors enfin un temps faible dans cette rencontre, où face à des franc comtois inoffensifs, les marnais, à la recherche d'un second souffle, ne savent plus vraiment s'ils doivent attaquer ou défendre. C'est finalement l'homme du match, Jordan SIEBATCHEU qui décidera pour tout le monde. En débordement côté droit, le jeune attaquant rémois trouve d'un centre parfait le pied d'Anatole NGAMUKOL qui n'a qu'à pousser le ballon dans le but à bout portant (1-3, 67e).

On se dit alors que la rencontre est pliée. Que nenni. Car le Stade de Reims est capable d'aussi beaux mouvements offensifs qu'il peut commettre l'irréparable à tout moment. Sur un centre anodin venu de la gauche, Julian JEANVIER est accusé de ceinturer son vis-à-vis dans la surface. Yakou MEITE ne se fait pas prier pour réveiller l'espoir à Bonal (2-3, 72e). D'habitude prompts à trembler en pareilles circonstances, les marnais n'auront pas le temps de tergiverser. La faute au second buteur sochalien qui en contestant trop véhément une décision de l'arbitre de touche, contraint l'arbitre central à voir rouge. Direct. A 10 contre 11, les doubistes souffrent et offrent des espaces. Idéal pour décaler un coéquipier pour une nouvelle frappe lointaine. Sur la gauche, Xavier CHAVALERIN adresse un amour de frappe qui se loge dans la lucarne opposée de Maxence PREVOT (2-4, 85e).

Cette fois la messe est dite. En retrouvant efficacité et fluidité, les marnais ont confirmé qu'il fallait compter sur eux cette saison, là où un scénario aussi fou aurait certainement tourné autrement l'an passé. Désormais bien calé en 2e position au classement, le Stade de Reims aura à coeur d'enchaîner dès mardi contre le Gazélec Ajaccio. C'est dans sa propension à faire durer une dynamique et confirmer ses bonnes dispositions pourra devenir un vrai favori au très haut de tableau.

  - Aucun(e)
-
  • A Sochaux (Stade Bonal), Reims bat Sochaux 4-2)
  • Mi-temps : 1-1
  • Temps : ensoleillé
  • Terrain : bon
  • Spectateurs : 7912
  • Arbitre : M. Delajod
  • BUTS - Pour Sochaux : F. Martin (32e, sp), Méité (72e, sp) ; Pour Reims : Diego (39e), Siebatcheu (46e), Ngamukol (67e), Chavalerin (85e).
  • AVERTISSEMENTS - aux sochaliens Fuchs (7e), Alphonse (24e), Ruiz (28e) ; aux rémois Siebatcheu (18e), Chavalerin (31e), Jeanvier (70e).
  • EXPULSION du sochalien Yakou Méité (81e)
  • SOCHAUX : Prévot - Alphonse, Bergdich, Ogier, Fuchs (Bakayoko, 59e) - Martin, Ruiz, Daham (Robinet, 86e), Tardieu - Kalulu (Andriatsima,, 59e), Méité. Entr. : P. Zeidler.
  • REIMS : Mendy - Métanire, Jeanvier, Abdelhamid, Koné - Da Cruz, Chavalerin, Chavarria (Mbemba, 89e), Diego (N'Dom, 74e) - Siebatcheu, Ngamukol (Kamara, 80e) - Entr.: D. Guion
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Ecoutez les buts de la rencontre FC Sochaux - Stade de Reims

  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-