Football

Ligue 2 (J9) : Stade Brestois - Stade de Reims à la loupe

Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 27 septembre 2016 à 17:40

A l'image de Pablo CHAVARRIA, les Rémois sont rentrés aux vestiaires tête basse à l'issue de la rencontre.
A l'image de Pablo CHAVARRIA, les Rémois sont rentrés aux vestiaires tête basse à l'issue de la rencontre. © Maxppp - maxppp

Les Rémois ont concédé leur première défaite de la saison à Brest lundi soir (2-1) lors de la 9e journée. Cela restera la plus mauvaise prestation proposée dans le jeu. Retour sur cette rencontre avec les notes, les top et le flop, votre homme du match, et le résumé en video...

   - Aucun(e)
-

La combativité des Brestois

Huit buts inscrits dans le dernier quart d’heure des matches. Cela n’est plus un hasard, l’équipe de Jean-Marc Furlan ne lâche jamais et c’est un atout qui pourrait bien servir dans la course à la montée en Ligue 1. Déjà à Sochaux, alors qu’ils étaient menés 2 à 0 à la 89e minute, les Bretrons ont réussi à revenir à 2 buts partout en marquant aux 91e et 93e minutes. Mais avant cela, on a vu une équipe qui a donné beaucoup de volume à son jeu et qui a sérieusement bousculé les Rémois. S’ils gardent ce rythme, les Bretrons ne seront pas loin du haut à l’issue de la saison

   - Aucun(e)
-

La faiblesse offensive rémoise

Au delà du fait que le meilleur buteur du Stade de Reims est un défenseur (Julian Jeanvier, 3 buts), l’animation offensive face à Brest a été d’une pauvreté déconcertante. Aucune occasion, aucune action placée digne de ce nom. Et le gardien adverse n’a rien eu à faire si ce n’est d’aller chercher le ballon au fond de ses filets sur la seule véritable action et ce corner qui a amené le but. Cette carence offensive est très inquiétante pendant que les concurrents directs des Rémois comme Sochaux ou Brest, ont des buteurs plutôt efficaces.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Johan CARRASSO remporte le sondage, il est pour vous l'homme du match. Il est vrai que le portier marnais a retardé l'échéance et maintenu ses coéquipiers dans le match. C'est une nouvelle performance pour le gardien rémois qui depuis le début de la saison enchaîne les performances.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Il prend deux buts donc difficile de lui mettre une note supérieure. Mais il a été l’un des rares bons rémois ce lundi soir à Brest. Et sans lui, les hommes de Michel Der Zakarian auraient pris une sérieuse correction. Il a maintenu l’équipe a flot en première période grâce tout d’abord à ce double arrêt juste avant la mi-temps. Sauvé par sa barre transversale aussi. En deuxième période, il a réalisé deux nouveaux arrêts décisifs. Il est malheureux sur l’égalisation brestoise, une frappe détournée par l’un de ses défenseurs. Et sur le but de la victoire, il apprécie mal la trajectoire du ballon.

   - Aucun(e)
-

Positionné arrière droit la place d’Hamari Traoré, Antoine Conte a bien débuté son match. Il réalisé deux montées balle au pied de plus de 50 mètres assez impressionnantes et belles à voir même si totalement inoffensives. Il est par la suite rentré dans le rang, se mettant au niveau très bas du collectif. Il manque de constance sur les 90 minutes, comme on avait pu le déplorer face à Clermont.

   - Aucun(e)
-

Il a donné le ton de son match dès la 40e seconde. Un ballon mal renvoyé dans les pieds de Bryan Pelé, ce dernier est allé livrer un duel face à Johann Carrasso tout heureux de voir passer le ballon à côté de son poteau gauche. Julian JEANVIER a proposé sa prestation la moins abouti depuis le début de la saison. Il n’a pas réussi à apporter de la sérénité défensive. Il n’est pas le seul responsable, la porosité du milieu défensif ne lui facilite pas la tâche et ce depuis le début de la saison. Malgré tout hier soir, il aurait pu être le sauveur, le braqueur du « hold-up » avec ce but inscrit à 22 minutes de la fin qui n’a finalement servi à rien.

   - Aucun(e)
-

Plus bousculé que d’habitude, Anthony Weber a du compenser le manque de forme de son compère de l’axe central. Mais globalement, le capitaine rémois a tenu bon et a multiplié les interventions face à la rapidité des attaquants bretons. Un jeu adverse sur un terrain détrempé qui devait être contenu et ce qu’Anthony Weber a plutôt bien réussi à faire. Reste que la prestation individuelle correcte s’efface vite devant la prestation collective très faible.

  - Aucun(e)
-

C’est le genre de prestation difficile à juger. Très discret dans son jeu, il a souvent été dépassé sur son flanc gauche. L’association avec Atila Turan n’a pas vraiment fonctionné. Mais en même temps, difficile de blâmer individuellement Samuel BOUHOURS qui n’a pas relevé le niveau collectif de la prestation de l’équipe, qui s’est juste inscrit dans le niveau général, un peu dans l’indifférence. On notera toutefois son manque d'agressivité au marquage sur le deuxième but brestois inscrit par Neal Maupay.

   - Aucun(e)
-

Il a couvert deux postes à lui tout seul. Orphelin d’Hugo RODRIGUEZ blessé, il a du fonctionner avec Aly NDOM et c’était loin d’être évident. Danilson DA CRUZ a toutefois réussi a couper quelques ballons dans l’axe, il a fait beaucoup d’efforts, mais ses relances n’étaient pas bien assurées. Il est souvent revenu prêter main forte à la défense lorsqu’elle était débordée. Mais que ce fut dur pour lui d’être aussi seul au milieu.

  - Aucun(e)
-

Que cette génération des U19 a du mal en ce début de saison !! Jordan Siebatcheu, Grejohn Kyei et donc Aly Ndom sont souvent appelés dans le groupe par Michel Der Zakarian sans arriver à s’imposer. Lundi, Aly NDOM a du remplacer Hugo RODRIGUEZ juste avant la rencontre. Il a été dépassé par les événements dès les premières minutes. Mauvais placements, mauvais choix, mauvaises inspirations. Il a plus subit que joué ce match. Evidemment, sa jeunesse et son inexpérience plaident en sa faveur. Mais dans un milieu de terrain dégarni en l’absence de Devaux et Kankava, il a pourtant une carte à jouer.

   - Aucun(e)
-

Beaucoup d’efforts, beaucoup d’envie mais rien de vraiment productif. Positionné un cran au-dessus par Michel Der Zakarian en position de milieu offensif, Hamari Traoré a tenté des choses mais n’a pas souvent vu la surface de réparation adverse. Ce choix de Michel Der Zakarian qui pouvait se justifier sur un plan tactique pour apporter de la vitesse sur les côtés, n’a pas donné satisfaction. Il a été remplacé par Pablo CHAVARRIA qui n’a pas élevé le niveau de jeu et qui est à l’origine de la perte de balle qui a précédé l’égalisation brestoise.

   - Aucun(e)
-

Un peu seul au milieu de terrain, Gaëtan Charbonnier a tenté des choses, parfois un peu compliquées, mais il a tenté. Un jeu parfois en déviation, en une touche de balle, mais pour qu’il fonctionne, il faut avoir les bons joueurs autour, ce qu’il n’a pas réussi à trouver... Il a eu un coup franc intéressant en fin de première période qu’il a mal tiré. Dans ce genre de prestation dans un telle désert offensif, Gaëtan Charbonnier ne pourra pas bien s’exprimer s’il est aussi seul, quelque-soit son niveau de jeu. Il a été remplacé par Grejohn KYEI qui a eu beaucoup de difficulté à exister dans cette rencontre.

   - Aucun(e)
-

Ses deux dernières prestations avaient été sauvées par des buts décisifs, mais on avait stigmatisé son jeu souvent brouillon avec beaucoup de déchet technique. Lundi, il a joué dans son registre, mais dans un match aussi pauvre dans la prestation collective, les carences se voient encore plus. Il a eu un bon coup franc très bien placé à l’entrée de la surface de réparation qu’il a mal négocié. Mais il a perdu beaucoup de ballons dont certains ont permis aux Brestois de se montrer dangereux en contre. Il a été remplacé par DIEGO en deuxième période, ce dernier a été à l’origine du corner qui a permis à Julian JEANVIER de marquer .

   - Aucun(e)
-

Quelle déception. Annoncé comme le buteur « officiel » de l’équipe, Ibrahima BALDE a traversé ce match comme un fantôme. Aucun appel correct, aucun poids sur le jeu. Il n’a rien apporté. Pas aidé par ses partenaires qui ne l’ont jamais trouvé, il faut dire qu’il n’a pas non plus donné les solutions à ces derniers. On pourra toujours dire qu’il revient d’une longue blessure mais ses jokers ou ses circonstances atténuantes vont vite être épuisées. S’il ne marque pas très vite et souvent, le Stade de Reims pourrait déjà le payer très cher en vue de son objectif.

   - Aucun(e)
-

Michel DER ZAKARIAN : "On a abordé le match de la pire des manières : au bout de trente secondes on aurait du être mené au score. On a été inexistant du début à la fin, même si on a marqué sur ce coup de pied arrêté. Après dans le jeu, on s'est fait manger dans tous les duels, on était en retard de partout et on a le bonheur d'être mené au score en étant mauvais et on a continuité dans notre pauvreté du soir pour laisser la victoire à Brest. On a très mal défendu et on a été puni. La victoire de Brest est méritée, quand je vois toutes les occasions qu'ils ont eu et nous on a été trop pauvres techniquement, dans l'engagement et collectivement. Je me suis trompé sur certains joueurs. Ce soir on a été tous nuls, moi y compris."

   - Aucun(e)
-

Comme le nombre de fois ou le Stade de Reims a mené au score 1 à 0 à l’extérieur depuis le début de la saison, avant de se faire reprendre, voir dépasser comme cela a été le cas à Brest. A Amiens et Sochaux déjà, les Rémois étaient bien lancés dans le match mais ont fini par plier. Une gestion du score qui fait défaut et il va falloir progresser dans ce domaine car également à domicile, Reims se fait rejoindre souvent comme face au Red-Star et Clermont même si au final, les Rémois avaient réussi dans ces deux cas à arracher la victoire.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
    - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-